En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Ath. Bilbao-Atl. Madrid (2-2)

Un Atlético sans saveur sur la pelouse de Bilbao

Modififié

Athletic Bilbao 2-2 Atlético de Madrid

Buts : Lekue (42e), De Marcos (56e) pour l'Athletic Bilbao // Koke (3e), Griezmann (80e) pour l'Atlético de Madrid

Il ne fallait pas être amateur de spectacle ce dimanche après-midi à San Mamès. Les amateurs de suspense, eux, ont été servis. Au terme d’un match sans relief, les Colchoneros n’ont pu rapporter qu’un seul point de leur voyage en terre basque.

La rencontre commence pourtant de la meilleure des manières pour les hommes de Diego Simeone. Après seulement dix minutes de jeu, Koke trouve le chemin des filets. À la suite d’une combinaison entre Carrasco et Filipe Luiz, le milieu madrilène décroche une frappe à l’entrée de la surface de réparation. Gêné par Griezmann qui s’invite dans la danse pour dévier la balle en cas de besoin, Iraizoz est battu et ne peut que récupérer la sphère au fond de ses cages. Les Madrilènes ont la maîtrise, mais sont en manque d’inspiration. Sur l'une de leurs rares occasions, Carrasco loupe le but du break. Un raté qu’il regrettera quelques minutes plus tard, puisque ce manque de tranchant des hommes de Diego Simeone est sanctionné avant la pause. Grâce à une frappe limpide, Lekue réveille San Mamès et égalise pour son équipe.

Le retour des vestiaires suit le même scénario que la première période. Les Madrilènes ont toujours la maîtrise technique, mais manquent de créativité dans les trente derniers mètres. Cette fois-ci, les hommes d’Ernesto Valverde ne manquent pas de temps pour en profiter. Dix minutes seulement après la reprise, De Marcos donne de la tête l’avantage à son équipe. S’ensuit une seconde période sans éclat des deux côtés. Mais comme souvent quand ils ne vont pas fort, le sauveur des Colchoneros s’appelle Antoine Griezmann. L’international tricolore égalise à dix minutes de la fin de la rencontre, sur une frappe splendide qui vient frôler, du bon côté, le poteau droit du gardien basque. Cette égalisation de l’Atlético offre à la cathédrale du foot basque dix minutes de crispation. Il n’en est finalement rien.

Ce point du match nul n’arrange personne. Il ne permet pas aux Colchoneros de recoller aux basques du trio de tête. Et il ne permet pas non plus à Bilbao de revenir sur Villarreal.


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga MA
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
    Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 83
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40