1. //
  2. // 37e journée
  3. // Arsenal/WBA (1-0)

Un Arsenal de calme

Tranquillement, sans jamais s’inquiéter, les Gunners s’imposent sur la plus petite marge face à WBA (1-0) grâce à un but de Giroud et assurent une 4e place synonyme de Ligue des champions. Comme d’habitude.

Modififié
2 13
Arsenal - West Bromwich Albion: 1-0
But: Giroud 14e

«  And now, the end is near, and so I face the final curtain. My friend, I'll say it clear, I'll state my case, of which I'm certain. I've lived a life that's full. I've traveled each and every highway; But more, much more than this, I did it my way. » Qu’Arsène Wenger soit plus Claude François ou Frank Sinatra, reste que pour cette avant-dernière journée de Premier League, et alors que la question de son départ est plus que jamais d’actualité, le coach alsacien a rempli son objectif de toujours : une place en Ligue des champions. Une qualification acquise par un bel après-midi de mai, sous un grand soleil, au bout d’une prestation sereine face à une équipe de West Brom pas encore sauvée, mais qui n’a rien fait pour. Très vite devant après un énième but de la tête de Giroud, à la réception d’un corner de Cazorla, Arsenal s’est contenté de gérer, faisant tourner le ballon et accélérant de temps en temps par l’intermédiaire de ses Allemands Özil et Podolski, plutôt en jambes. La finition a malheureusement péché pour des Gunners qui iront à Norwich la semaine prochaine sans pression, Chelsea devant et Everton derrière étant trop loin.

Giroud bondit

Arsenal entame la rencontre au petit trot, mettant le pied sur le ballon sans vraiment se montrer dangereux. WBA tient le choc, et s’offre même la première demi-occasion. Dorrans se joue de Sagna, ce qui laisse songeur quant à sa prochaine destination, avant de lancer Berahino à la limite du hors-jeu. Dans un angle fermé, l’attaquant tente la frappe, mais c’est contré par le retour d’un défenseur, et Szczęsny peut récupérer tranquillement. Cela n’a pas pour effet d’inquiéter les Gunners outre-mesure, qui continuent de jouer leur jeu. Sauf que Özil et Cazorla se montrent plus tranchants, le premier à la création, le second à la frappe. Après une action initiée par le premier, le second tente sa chance et obtient le corner. L’Espagnol s’en charge, et trouve Giroud au premier poteau, plus prompt que Dawson pour reprendre ce ballon et inscrire son 16e but de la saison. Ouverture du score logique pour Arsenal grâce à cette toute petite accélération. Mis en confiance, les Gunners reviennent à leur train de sénateur du début de partie, et les Baggies de jouer à merveille le rôle du peuple incapable de se révolter, se contentant de regarder et laisser faire. Il ne se passe finalement pas grand-chose, si ce n’est les habituels centres ratés de Sagna. Özil réveille un peu l’Emirates en lançant son compatriote Podolski dans la profondeur. Un centre en retrait plus tard, Cazorla, décidément le seul à même de frapper, oblige Foster à une belle parade. C’est à peu près tout ce qu’il y a à se mettre sous la dent dans cette première période quelconque, si ce n’est une frappe de Flamini dans les gants de Foster au bout du temps additionnel.

Trop de L1 pour être honnête

Au retour des vestiaires, les visiteurs se montrent plus entreprenants, même si la justesse technique n’est pas au rendez-vous. En même temps, avec une équipe composée de Britanniques et d’anciens pensionnaires de Ligue 1 (Lugano, Mulumbu, Sessègnon, Amalfitano), rien d’étonnant. À noter également la présence de James Morrison, qui a troqué sa guitare pour une paire de crampons. Malheureusement, il ne donne pas grand-chose ballon au pied, et semble plutôt jouer sur des cordes brisées. Pas vraiment un monde merveilleux, donc. Sinon, Özil a tendance à vouloir privilégier la beauté à l’efficacité. Intention louable, non partagée par Podolski, tout en hargne sur son côté gauche. Un autre visage connu fait alors son apparition en la personne de Kim Källström, remplaçant d’un Arteta sorti sous les applaudissements à l’heure de jeu. Manquerait plus que Diaby tiens, mais c’est Rosický qui est le suivant. À force de se reposer sur ses acquis, Arsenal laisse la possibilité à West Brom de croire à un retour. Amalfitano, parti à la limite du hors-jeu, est d’ailleurs tout près de remettre les compteurs à zéro, mais Szczęsny est vigilant. Sur l’action suivante, Özil, profitant d’une remise de Giroud, rate l’occasion de mettre les siens à l’abri, ne confirmant pas l’adage « but raté, but encaissé » . Ce qui est bien dommage, tant l’occasion était belle. « Les Gros Yeux » décide alors de retourner à son rôle de passeur. Une idée qui permet à Podolski de trouver le poteau sur une frappe complètement dévissée. WBA tente bien de réagir timidement sur corner, sans succès. Il faut se rendre à l’évidence : la force de l’habitude était la plus forte.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quelqu'un suit Arsenal d'assez prêt pour me confirmer qu'ils ont les fonds nécessaire au recrutement de deux ou trois grands joueurs ?

Quand on voit ce dont ils sont capable avec un effectif qualitativement plus limité que leurs adversaires, on peut penser qu'avec un grand buteur, un grand défenseur -j'ai du mal avec Koscielny et ses 5 pénaltys+cartons rouges par saison- voir un autre gardien ils pourraient enfin franchir le dernier palier et arrêter d'être la belle équipe naïve qui se fait toujours baiser à la fin.
Message posté par PasteurX
Quelqu'un suit Arsenal d'assez prêt pour me confirmer qu'ils ont les fonds nécessaire au recrutement de deux ou trois grands joueurs ?

Quand on voit ce dont ils sont capable avec un effectif qualitativement plus limité que leurs adversaires, on peut penser qu'avec un grand buteur, un grand défenseur -j'ai du mal avec Koscielny et ses 5 pénaltys+cartons rouges par saison- voir un autre gardien ils pourraient enfin franchir le dernier palier et arrêter d'être la belle équipe naïve qui se fait toujours baiser à la fin.


Tout porte à croire que ça sera le cas. La grosse nouveauté par rapport aux 7-8 dernières années, c'est qu'Arsenal n'a plus à vendre ses joueurs au plus offrant et peut se permettre d'offrir des contrats solides à ses cadres (je crois que Ramsey et Walcott sont à 90k/s, Ozil à 100k/s etc).

Le bon plan c'est Carlos Vela. Arsenal a une clause de rachat à genre 5 M€. Pour un joueur qui doit en valoir 10 de plus, c'est pas mal.

Ils ont besoin d'un DC versatile sur le banc - je t'assure que Koscielny fait très bien l'affaire, c'est un peu un mythe cette histoire de discipline. Un latéral droit pour remplacer Sagna s'il part cet été aussi.

Mais pour moi la priorité c'est un vrai DM naturel pour remplacer Arteta. J'aimerais bien Schneiderlin mais ça va taper dans les £15M et Tonton va nous faire une syncope. Flamini doit rester un second choix et un joueur de vestiaire. Un attaquant ensuite, mais c'est moins urgent ...
Trouver un remplaçant à Arteta me semble une priorité, J'adorais Schneiderlein aussi qui pourrait ainsi être plus exposé aussi, car savoir qu'il ne sera pas au mondial est une hérésie.

Un attaquant ne serait pas du luxe aussi et un arrière droit vu que Sagna va surement partir.
Avec 150 M de £ de budget je pense qu'on va lui foutre au cul sa syncope !!!
Allez ramène nous les Aurier Vela et un gros gros poisson devant !
volontaire82 Niveau : Loisir
Aurier Vela Schneiderlin + un attaquant de haut niveau et tu te fais un beau mercato. Sauf départs bien sûr.
Me concernnant, j'ai aucun problème avec nos gardiens de but. Szczezny et abianski ont encore progressé, surtout Szczezny. Koscielny et Mertesacker font le boulot, mais il faut un défenseur central supplémentaire, et un bon.
Un DM naturel pour remplacer Arteta, je n'en vois pas spécialement l'obligation. Le milieu est vraiment le secteur où Arsenal peut voir venir(Wilshere, Ramsey, Arteta, Flamini), toutefois je cracherais pas sur un Schneiderlin ou un Vidal en plus(mais bon, là, je rêve en couleur).
Le problème à mon sens c'est de trouver un bon arrière droit pour remplacer Sagna en cas de départ ou pour avoir une alternative sérieuse au poste(parce que le Jenkinson... brrrrr).
Ensuite, un arrière gauche pour avoir une doublure crédible pour Gibbs(parce que Monreal, ça va 2 secondes, mais réellement, ça sert à rien).
Enfin, il nous faut un buteur, oui, un vrai buteur. On ne peut pas aller chercher le titre avec Giroud en attaque. Si Vela peut être racheté, pourquoi pas, mais je pense qu'il faudrait quand même viser un niveau au dessus. Avec Ozil, Wilshere ou Cazorla pour envoyer des passes laser, un Aguero, un Suarez, un Diego Costa ou même un Benzema se ferait des stats de malade.
J'ai mal pour Ozil surtout. Quand tu fais des passes magnifiques en comptant sur Giroud pour les mettre au fond(déjà qu'il a du mal à la mettre au fond en dehors du terrain...).
Rajoute benteke et t'as tout bon!
Ahmed-Gooner Niveau : National
Je pense que Giroud, bien qu'il soit critiqué et pas à tort, a quand même mis 16 buts cette saison en championnat, ce qui est quand même un bon total hein, donc si on avait un autre bon attaquant, capable lui aussi de planter 16 buts et d'alterner avec Giroud lorsque celui-ci rate ses matchs, on aurait pu être largement plus compétents.

Donc on doit recruter un attaquant du calibre de Benteke (bien réputé en Angleterre), le jeune Drmic (16 buts en BL avec Nürenberg, grosse performance quand même et on connait le travail de Wenger avec les jeunes), Llorente (si Mandzukic rejoint la Juve), ou encore Vela ou Bacca, sans oublier le retour du trés bon Joel Campbell, et si on aura un bon Poldi qui sera une véritable valeur ajoutée avec son pied gauche chirurgicale, et un Walcott qui s'est améliorer en finition, on a de quoi faire peur devant.

Ce qu'il faut aller chercher c'est un milieu défensif, on a vu Arteta montrer ses limites lorsqu'il jouait seul à ce poste, donc avoir un gars comme Song ou Schniederlin serait parfait.
volontaire82 Niveau : Loisir
Rémy était à l'Emirates cette aprem apparemment... je pense pas que ce soit un très bon coup pour Arsenal, j'ai jamais trop aimé ce joueur...
Depuis quelques mois on entend aussi beaucoup parler de Lars Bender de Leverkusen. Je ne l'ai pas vu jouer, paraît qu'il est vraiment bon ... Un retour de Song à la maison ?

Je suis quand même beaucoup plus réservé pour Serge Aurier. Il a du potentiel mais on a besoin de quelqu'un qui puisse être performant dès le début si on veut rester dans la course. Honnêtement je cracherais pas sur Debuchy : il a encore trois ou quatre bonnes années devant lui, il connait la PL, il parle (un peu) anglais et il a déjà joué avec Koscielny et Giroud. Et Newcastle ne pourra pas le garder longtemps s'ils continuent d'être aussi nuls.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Alex Song reviens!
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Et maintenant en route pour la Fa cup!
Mon prono:victoire 2-1 avec un doublé salvateur de Bendtner dans les 10 dernières minutes^^COYG


Qu'il reste où il est !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 13