Un arbitre agressé dans un match contre la violence

Modififié
826 2
C’est un malheureux paradoxe qui s’est produit vendredi en Italie.

En fin de semaine passée, en Lombardie (nord de l’Italie), tous les matchs amateurs ont commencé avec dix minutes de retard afin de faire passer un message contre la violence envers les arbitres.

Néanmoins, comme le révèle la Gazzetta dello Sport, cette journée particulière n’a pas empêché un match de déraper. Marco Airoldi, arbitre de 18 ans, a été agressé après avoir accordé un penalty à Brianza Cernusco Merate, qui menait déjà 2-0 face à Costamasnaga.

Une fois ce penalty converti en but, le capitaine du club adverse s'est rué sur l'arbitre et l'a tabassé. Ce dernier a évidemment mis un terme à la partie et s'est rendu à l’hôpital pour soigner ses légères blessures.

Le joueur, ainsi que toute l'équipe de Costamasnaga, se sont ensuite excusés, mais aucune décision de la Fédération n’a encore été communiquée concernant une éventuelle sanction.

La logique à l’italienne. GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"on peut pu rien faire"
"déraper" c'est vite dit ça, même si il s'agit d'un match pour lutter contre l'homophobie, si l'arbitre il t'encule, t'es pas obligé d'etre d'accord.

#loulou-nicolin
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
826 2