1. //
  2. //
  3. // Indian Super League
  4. // Northeast United FC

Koke s'éclate en Inde

Modififié
4 13
Sergio Contreras Pardo, dit « Koke » . À moins d'être incollable sur l'OM, ce nom ne vous dit sans doute rien.

Et pourtant, l'ancien international espoir espagnol est en train d'acquérir un statut de superstar en Inde. Avec trois réalisations et une passe décisive en huit matchs, Koke s'impose de plus en plus comme étant l'élément essentiel de l'équipe de Northeast United FC qui compte également le champion du monde Joan Capdevila dans ses rangs : « J'ai été surpris, reconnaît Koke. C'était irréel. Nous sommes venus en Inde sans trop savoir à quoi nous attendre. Mais voir ce stade bondé nous encourager comme des dingues est une sacrée expérience. »

Et pourtant, c'était loin d'être gagné, comme il le souligne au site ibnlive.in.com : « Quand je les ai vus pour la première fois, ils n'avaient aucune notion tactique. Et là, en deux mois, ils ont beaucoup progressé. Cela prouve simplement qu'ils ont besoin d'élever leur niveau en jouant contre des équipes compétitives. » Et Koke sait de quoi il parle puisqu'hormis la France et l'Espagne, l'ancien joueur de Málaga a également arpenté les décors portugais, grecs, américains, allemands, boliviens et même azerbaïdjanais ! « Tout dans l'ISL - l'atmosphère, les fans, les joueurs - est super. Les fans de NorthEast United nous rendent fier. Et si vous bénéficiez de ce genre de soutien, il n'y a aucune raison pour une équipe, pour un pays, de ne pas faire de bonnes choses. »

Un drogué de l'Inde, ce Koke. AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
Ah Koke, il faisait parti du lot de recrues en 2004 après le départ de Drogba et Mido, on était censé avoir une équipe plus solide...
"Un drogué de l'Inde, ce Koke." Hum.
Ce mec est resté 3 saisons chez nous. J'en suis bouche bée.
La doublette Koke-Gimenez, digne des plus grandes doublettes d'attaquants au monde.

A coté, Monterrubio-Frei, c'étaient des pignoufs.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 13