Un an de prison pour un tacle

Modififié
54 16
Nathaniel Kerr va regretter son tacle assassin.

Habitant l'agglomération de Manchester, il a tout simplement foutu en l'air sa vie après un match disputé le 30 août 2014, entre son équipe de l' « AFC Gold Cup » contre le « Emigration from Offerton » de Stockport. Agacé par une faute d'un adversaire sur un de ses coéquipiers, Nathaniel venge sa troupe en se jetant plus tard les pieds en avant sur Stuart Parson, qui n'avait rien demandé. « Je n'avais jamais vu une agression comme ça sur un terrain de foot » , écrira même l'arbitre sur le rapport du match, abandonné après cette agression comme indiqué dans le Manchester Evening News. Kerr finira son œuvre en insultant celui qui git au sol, la jambe cassée en deux.

Transféré par hélico à l'hôpital, le pauvre Stuart y restera pendant deux semaines et en ressortira avec des vis et des broches à la cheville. Il perdra aussi son business de laveur de carreaux et ne peut plus jouer au foot. Arrêté deux semaines après la rencontre, Kerr vient donc d'être jugé, accusé d'avoir provoqué « une blessure volontaire » . Le joueur a écopé d'une peine de prison d'un an. Stuart Driver, juge en charge du procès, justifie la sentence : « Ce n'était pas un tacle en retard. Nous parlons ici d'une agression et d'un homme qui s'est jeté sur un autre avec les pieds en l'air. »

Non, ne cherchez pas sur Youtube, il n'y a pas de vidéo.




RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 16
Bien fais connard
Un an de violon, l'occasion de passer un CAP boucherie pour pouvoir détailler comme un pro en sortant. Malin.
Note : -3
Pendant ce temps-là, Tevez n'a eu ni carton jaune, ni carton rouge, ni suspension.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
54 16