Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Paris Saint-Germain

Un an après la fondation du CUP : merci Nasser

Modififié
Tradition et commerce sont les deux faces de la médaille du football moderne.

Un an après la création de l'association visant à faire valoir les intérêts des ultras du PSG, le Collectif Ultras Paris (CUP) regarde l'avenir avec le sourire. Pour souffler leur première bougie, ils auront l'occasion ce mardi d'encourager leurs joueurs qui reçoivent le Barça dans le cadre des huitièmes de finale de la Ligue des champions.

À en croire leur dirigeant, Romain Mabille, cette évolution est due à la diplomatie du président du club de la capitale, Nasser Al-Khelaïfi : « Nous sommes sûrs à 100 % que si Nasser n’avait pas fait ce qu’il a fait, on ne serait jamais revenus au Parc » , explique-t-il dans un entretien au journal Le Monde.

Selon Mabille, l'intérêt de la direction pour le retour des ultras a commencé lors du dernier sacre du PSG en mai 2016 : « Il a entendu les chants Liberté pour les ultras et a semblé découvrir que les gens n’étaient pas contents malgré les tentatives du club de ramener l’ambiance au Parc » , poursuit-il.


Depuis, les relations se sont réchauffées, à tel point que depuis le mois d'octobre dernier, le Parc des Princes peut à nouveau goûter à la ferveur des ultras. En décembre 2016, le CUP a même déployé un tifo pour remercier le président qatarien d'avoir pris un virage à 180 degrés.



« Dans cette histoire, ce ne sont pas les ultras qui ont gagné et le club qui a perdu : tout le monde y trouve son compte » , conclut Romain Mabille.

En revanche, on peut imaginer qu'un tel discours émanant de la branche dure des Boulogne Boys arrivera le jour où les poules auront des dents. Comprenez, lorsque le PSG battra le Barça. JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17