1. //
  2. // Franck Ribéry
  3. // Billet d'humeur

Un ami allemand

En forme avec le Bayern Munich depuis son retour de blessure, Franck Ribéry a marqué le coup en s'offrant une belle sortie médiatique. Mais en laissant la porte ouverte à une éventuelle naturalisation allemande, Franck Ribéry a réveillé ses détracteurs. Alors qu'il ne recherche probablement qu'un peu d'amour.

10 54
« Citoyen allemand ? Pourquoi pas ! Je me sens bien ici. On a acheté une belle maison, on vit à l'allemande. Mon fils Salif est né en Allemagne. Peut-être qu'il portera le maillot allemand un jour ! » Pour une fois, ça ne ressemble pas à une blague. En confirmant au quotidien Bild qu'il n'excluait pas la possibilité de prendre la nationalité allemande, Franck Ribéry a déclenché une mini-polémique. Pour le plus grand bonheur de ses détracteurs. Ceux-ci lui reprocheraient ici et là de cracher un gros glaire dans le velouté, sur le pays qui l'a formé, qui lui a « tout  » donné, qui l'a sorti de Boulogne-sur-mer et de son aquarium Nausicaa pour faire de lui le joueur de stature internationale qu'il est aujourd'hui, de ne pas accepter la critique, de se formaliser pour un rien, etc. Encore un peu, et on lui ferait le procès du « bon et du mauvais Français » .

Ni une gueule d'ange ni un caïd


Pourtant, faut-il vraiment voir dans les mots de Franck Ribéry une déclaration de guerre à la France ? Non. Ribéry cultive peut-être désormais une certaine méfiance envers la France, voire une certaine paranoïa – selon l'enquête de L'Équipe Mag, il aurait carrément du mal à remettre les pieds dans le pays et refuserait depuis quelques mois toute demande médiatique portant la mention « .fr  » –, mais il n'a jamais dénigré la France. Jusqu'à l'annonce de sa retraite internationale, il n'a jamais exprimé aucune réticence à jouer pour les Bleus et s'est toujours montré enthousiaste à l'idée de représenter son pays. Aujourd'hui, il prévoit même un « Euro extraordinaire » pour cette équipe de France. Encore heureux, c'est vrai, mais c'est toujours bon de le rappeler. D'autant plus qu'il s'est montré plutôt efficace sur le terrain lors des qualifications pour le Mondial 2014, comme il l'a rappelé dans ses dernières interviews.

Mais voilà, l'ancien joueur de Metz et de l'OM l'a senti : quelque chose s'est cassé entre lui et le public ces dernières années. Et ne s'est jamais réparé. Quelque chose de l'ordre du ressenti, et donc de difficilement quantifiable par des enquêtes d'opinion : ce n'est pas tant Franck Ribéry qui n'aime plus la France que la France qui n'aime plus Franck Ribéry. En déclarant sa flamme pour l'Allemagne, l'attaquant du Bayer Munich demande peut-être tout simplement à ce qu'on l'oublie un peu. Qu'on ne vienne pas le déranger dans sa retraite internationale (techniquement, Didier Deschamps peut toujours le convoquer, ndlr), qu'on le lâche avec ses fautes de français, ses expressions déformées, cette saloperie de bus de Knysna et qu'on arrête de lui rabattre les oreilles avec l'affaire Zahia, de lui prêter l'image d'un caïd qui terrorise la gueule d'ange de Gourcuff ou de lui rappeler sa conversion…

De Ch'ti Franck à Kaiser Franck


Ribéry s'est sans doute lassé, s'est peut-être même un peu monté la tête au point de prendre son pays en grippe, mais le constat est là : la France et Ti'Franck ne se comprennent plus comme avant. Le Boulonnais aurait aimé plus de chaleur du staff technique, des observateurs et des supporters après sa blessure au dos qui l'a privé de Coupe du monde au Brésil. Il aurait aussi aimé sentir un soutien populaire plus large dans sa quête du Ballon d'or 2013, il aimerait sans doute qu'on l'encense comme un Thierry Henry, un Karim Benzema ou un Antoine Griezmann plutôt qu'on le rejette comme un Jérémy Ménez, un Yann M'Vila, un Hatem Ben Arfa ou un Samir Nasri. Au fond, Franck Ribéry en attendait sans doute un peu trop du public français, versatile et épidermique s'il en est, qui n'a pas réussi à lui pardonner comme il a pardonné à d'autres. Dans le même temps, en Bavière, il a trouvé un peu de tout ça : de la reconnaissance, de la considération, du soutien – celui du public, de ses coéquipiers, de ses dirigeants – et un pays où il se sent bien. Où sa famille se sent bien. Où l'on rigole de ses conneries plutôt que de se moquer de ses erreurs. Où on l'a soutenu quand, en France, on l'enfonçait. Où il est devenu, un temps, prétendant au titre de meilleur joueur du monde avec Messi et Cristiano Ronaldo. Un pays qui l'aime et qu'il aime, en somme. Au point de prendre une double nationalité, franco-allemande. Pas une déclaration de guerre à la France, donc. Plutôt un beau signe d'amitié envers l'Allemagne.


Par Pierre Maturana
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Enfin un papier sur lui ou l' on evite tout excès, dans le négatif ( la majorité du temps) comme dans le positif.

De l'objectivite.

Ok il ne plait pas à tout le monde mais qu'on le laisse tranquille. Le mec bosse dans un pays depuis presque 8 ans.
N'importe quelle personne aurait fait la meme chose que lui c'est à dire demander à etre reconnu citoyen de ce pays depuis tout ce temps.

En aucun cas il ne crache sur la France.
Message posté par dounier
Enfin un papier sur lui ou l' on evite tout excès, dans le négatif ( la majorité du temps) comme dans le positif.

De l'objectivite.

Ok il ne plait pas à tout le monde mais qu'on le laisse tranquille. Le mec bosse dans un pays depuis presque 8 ans.
N'importe quelle personne aurait fait la meme chose que lui c'est à dire demander à etre reconnu citoyen de ce pays depuis tout ce temps.

En aucun cas il ne crache sur la France.


Il crache un peu, tout de même, quand il tente des subjonctifs.
Je suis assez en phase avec le propos de l'auteur, mais franchement, je trouve que l'article est bâclé. On pourrait raconter tellement plus.

Bonne route à Franck, qu'il fasse sa vie ou il veut, et merci pour beaucoup de choses (que tellement de gens ont oubliées).

Et si un jour son fils doit porter la nationalité allemande (voire un maillot allemand) parce qu'il y est né et y a grandi, ben ce sera on ne peut plus logique et normal.

l'Allemagne a de vraies leçons d'intégration à nous apprendre. Des Ozil, Khedira et plein d'autres ne se sont jamais posé la question: ils y sont né et y ont grandi, ils en portent les couleurs. La question de pour quel pays jouent les binationaux y est beaucoup moins forte, même pour les joueurs de moindre talents qui ne pensent pas pouvoir prétendre à l'équipe A.

Plutôt que dire des jeunes qu'ils n'aiment pas la France s'ils veulent jouer pour leur pays d'origine (qui en fait est celui de leurs parents mais pas le leur), faudrait accepter l'idée que c'est peut-être la france qui a le tort de ne pas savoir bien les intégrer (et je ne parle évidemment pas du seul point de vue footballistique).
Je trouve ses raisons de demander une autre nationalité plus positives ("je me sens bien ici") et respectables que bien d'autres (je paie trop d'impôts, mon amitié avec Sarkozy m'est trop reproché, les français sont jaloux).

Fais ce que tu veux Franky.

PS. Ton ballon d'or, tu le disputais avec le Bayern, pas avec l'OM, Brest, Metz ou Boulogne, donc le soutien, ça va 5mn.
Ouais enfin on les connait ses détracteurs. Des éditorialistes, sportifs ou non, du si conservateur conglomérat BFM-RMC, des beaufs racistes des forums de L'équipe.fr et quelques politiques qui veulent faire un peu de beurre sur l'identité nationale.

Sur les forums de Sofoot, les gens sont (comme souvent) plus mesurés et comprennent qu'un mec trainée dans la boue dans son pays (affaire Zahia, claquettes téléfoot, tête d'Halloween, diction douteuse, retraite anticipée) ait envie de vivre dans un pays où il est bien accueilli.
denis brognard Niveau : Loisir
Message posté par Phil...
Je suis assez en phase avec le propos de l'auteur, mais franchement, je trouve que l'article est bâclé. On pourrait raconter tellement plus.

Bonne route à Franck, qu'il fasse sa vie ou il veut, et merci pour beaucoup de choses (que tellement de gens ont oubliées).

Et si un jour son fils doit porter la nationalité allemande (voire un maillot allemand) parce qu'il y est né et y a grandi, ben ce sera on ne peut plus logique et normal.

l'Allemagne a de vraies leçons d'intégration à nous apprendre. Des Ozil, Khedira et plein d'autres ne se sont jamais posé la question: ils y sont né et y ont grandi, ils en portent les couleurs. La question de pour quel pays jouent les binationaux y est beaucoup moins forte, même pour les joueurs de moindre talents qui ne pensent pas pouvoir prétendre à l'équipe A.

Plutôt que dire des jeunes qu'ils n'aiment pas la France s'ils veulent jouer pour leur pays d'origine (qui en fait est celui de leurs parents mais pas le leur), faudrait accepter l'idée que c'est peut-être la france qui a le tort de ne pas savoir bien les intégrer (et je ne parle évidemment pas du seul point de vue footballistique).



Boateng, Şahin, Toprak...
pauloradiobemba Niveau : CFA
Message posté par Phil...
Je suis assez en phase avec le propos de l'auteur, mais franchement, je trouve que l'article est bâclé. On pourrait raconter tellement plus.

Bonne route à Franck, qu'il fasse sa vie ou il veut, et merci pour beaucoup de choses (que tellement de gens ont oubliées).

Et si un jour son fils doit porter la nationalité allemande (voire un maillot allemand) parce qu'il y est né et y a grandi, ben ce sera on ne peut plus logique et normal.

l'Allemagne a de vraies leçons d'intégration à nous apprendre. Des Ozil, Khedira et plein d'autres ne se sont jamais posé la question: ils y sont né et y ont grandi, ils en portent les couleurs. La question de pour quel pays jouent les binationaux y est beaucoup moins forte, même pour les joueurs de moindre talents qui ne pensent pas pouvoir prétendre à l'équipe A.

Plutôt que dire des jeunes qu'ils n'aiment pas la France s'ils veulent jouer pour leur pays d'origine (qui en fait est celui de leurs parents mais pas le leur), faudrait accepter l'idée que c'est peut-être la france qui a le tort de ne pas savoir bien les intégrer (et je ne parle évidemment pas du seul point de vue footballistique).


oui la France est remplie de facho qui veulent pas intégrer les reubeu et les blacks. En Allemagne, tout est tellement mieux. C'est pas comme si le mouvement Pegida réunissait des milliers de personnes dans les rues toutes les semaines pour manifester contre l'Islam.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Kil apprenne a parlé sa langue maternel avant de vouloir une autre nationaliter.

Bah quoi ?
jesse pinkman Niveau : Loisir
Message posté par KDurant
Ouais enfin on les connait ses détracteurs. Des éditorialistes, sportifs ou non, du si conservateur conglomérat BFM-RMC, des beaufs racistes des forums de L'équipe.fr et quelques politiques qui veulent faire un peu de beurre sur l'identité nationale.

Sur les forums de Sofoot, les gens sont (comme souvent) plus mesurés et comprennent qu'un mec trainée dans la boue dans son pays (affaire Zahia, claquettes téléfoot, tête d'Halloween, diction douteuse, retraite anticipée) ait envie de vivre dans un pays où il est bien accueilli.


merci :)
moi perso j en ai rien a foutre qu il demande la nationalité allemande, il jouera jamais pour l allemagne, ca n a rien a voir on le sait, pour les gens qui aiment le foot il sera toujours francais, et ca choque personne en general quand qq un qui bosse dans un pays depuis pres de 10ans obtient une double nationalité.
Zanetti en italie a obtenu la double nationalité, enfin des exemples doit y a en avoir 100 et celui la fait parler parce que c est Ribery et qu on va parler de son desamour envers la France, mais moi je pense que c est plutot le desamour des francais envers lui...
en attendant il retrouve son niveau, et le Ribery 2013 etait exceptionnel et j aurais vraiment aime l EDF au Bresil avec le Ribery 2013...
GA92
Bon vent à lui, et je me contrefous qu'il demande la nationalité Allemande, Grecque, ou la binationalité serbo-croate, c'est son affaire.

Je suis d'accord avec l'auteur, sur le désamour français, transformé en pugilat ces dernières années, qui a largement contribué à ternir sa fin de carrière, alors qu'il rayonnait avec le Bayern, durant deux années.

Oui mais voilà après l'afrique du sud, le mec n'a jamais assumé et pris les rênes de leader technique en équipe de France, tout en voulant en récupérer l'aura. Je persiste à croire qu'il aurait du en faire plus, et si le pugilat est injuste, il n'est pas pour autant injustifié.

L'affaire du ballon d'or est assez claire sur ce climat : le mec sort de 2 saisons pleines avec le bayern, et se met, en seul juge, au niveau de Messi et Christiano Ronaldo. Ce qui est intéressant chez les trois joueurs, c'est qu'aucun ne rayonne en équipe nationale. L'explication est donc ailleurs, et est très simple : ils sont tout simplement meilleurs que lui, et l'ont toujours été. Comparez le nombre de saisons pleines de ces joueurs, et comparez les à celles de Ribéry.

En résumé, le mec a toujours revendiqué plus que ce qu'il n'était. Je pense pas que ce soit une question de manque de modestie, tout simplement d'incompréhension comme l'explique bien l'article : les gens ne comprennent pas un joueur qui ne comprend pas qu'on ne le comprenne pas. Un vrai cercle vicieux.

Bien sur, les critiques malheureuses sur son langage, son attitude, son physique, etc. font partie de cette incompréhension, mais je reste persuadé, et c'était le cas au début, que le mec aurait été un cador, un leader, on en aurait fait un "bon français qui sort de rien, qui s'est toujours battu, qui malgré ses difficultés, est arrivé au sommet".
Gzavier-gravelaine Niveau : Loisir
Message posté par PhoenixLite
Kil apprenne a parlé sa langue maternel avant de vouloir une autre nationaliter.

Bah quoi ?


SISI LOLE MDAIR JVAI SAURTIR UNE VANNE SURRE LORTOGRAF CA VA FAIR RIGOLER TOU LMONDE ET AN PLUSS C ORIGINAL
Message posté par jesse pinkman


merci :)
moi perso j en ai rien a foutre qu il demande la nationalité allemande, il jouera jamais pour l allemagne, ca n a rien a voir on le sait, pour les gens qui aiment le foot il sera toujours francais, et ca choque personne en general quand qq un qui bosse dans un pays depuis pres de 10ans obtient une double nationalité.
Zanetti en italie a obtenu la double nationalité, enfin des exemples doit y a en avoir 100 et celui la fait parler parce que c est Ribery et qu on va parler de son desamour envers la France, mais moi je pense que c est plutot le desamour des francais envers lui...
en attendant il retrouve son niveau, et le Ribery 2013 etait exceptionnel et j aurais vraiment aime l EDF au Bresil avec le Ribery 2013...


Tout à fait juste sur la double nationalité. On vante sans arrêt les entrepreneurs français qui réussissent à l'étranger, notamment aux US, alors pourquoi pas le faire des footballeurs ?
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 11
Le vrai problème de Franck, c'est d'être arrivé à la pire période possible pour lui.

On lui a foutu l'après-Zidane à gérer, avec un clown qui sert de coach. Un peu lourd pour un début de carrière internationale, surtout avec le manque de talents à ce moment là en EdF (avant l'arrivée des Pogba, Varane et Griezmann).

Encore pire, la presse a découvert seulement en 2010 que les joueurs de foot allaient aux p*tes. Bon, c'est sur que c'est de sa faute mais est-ce qu'à une autre époque, on aurait entendu des politiques comme Chantal Jouanno (ex ministre des sports, si vous ne vous en souvenez pas, c'est normal) demander à ce qu'il ne joue plus en Bleu ? Est ce qu'à une autre époque, on aurait eu tout un tas de condescendants (comme Yann Barthès) pour se foutre en permanence de son parler (qui est celui d'un quartier populaire normal) ?

Car oui, à notre époque, sous prétexte que tu es un riche footeux, on a le droit de te traiter avec le plus grand mépris. Pour moi, ce qu'on lui a fait, c'est à la limite du racisme social. Logique qu'il préfère vivre dans un pays qu'il l'aime et qui le soutient !
Juste une remarque, il me semble que si on prend la nationalité allemande on ne peut pas garder une autre nationalité car l'Allemagne interdit la bi-nationalité, donc Ribéry ne sera jamais franco-allemand...
Note : 1
Bonjour Smourf,

Ce que vous dites est faux.

De rien, Okto
cingulate Niveau : DHR
Message posté par pauloradiobemba


oui la France est remplie de facho qui veulent pas intégrer les reubeu et les blacks. En Allemagne, tout est tellement mieux. C'est pas comme si le mouvement Pegida réunissait des milliers de personnes dans les rues toutes les semaines pour manifester contre l'Islam.


A Dresde c'est 10 000 fachos qui défilent dans la rue, en France c'est 30 % dans les urnes.
Note : 4
Message posté par Phil...
Je suis assez en phase avec le propos de l'auteur, mais franchement, je trouve que l'article est bâclé. On pourrait raconter tellement plus.

Bonne route à Franck, qu'il fasse sa vie ou il veut, et merci pour beaucoup de choses (que tellement de gens ont oubliées).

Et si un jour son fils doit porter la nationalité allemande (voire un maillot allemand) parce qu'il y est né et y a grandi, ben ce sera on ne peut plus logique et normal.

l'Allemagne a de vraies leçons d'intégration à nous apprendre. Des Ozil, Khedira et plein d'autres ne se sont jamais posé la question: ils y sont né et y ont grandi, ils en portent les couleurs. La question de pour quel pays jouent les binationaux y est beaucoup moins forte, même pour les joueurs de moindre talents qui ne pensent pas pouvoir prétendre à l'équipe A.

Plutôt que dire des jeunes qu'ils n'aiment pas la France s'ils veulent jouer pour leur pays d'origine (qui en fait est celui de leurs parents mais pas le leur), faudrait accepter l'idée que c'est peut-être la france qui a le tort de ne pas savoir bien les intégrer (et je ne parle évidemment pas du seul point de vue footballistique).


Hm...tu cites Özil, Khedira et "plein d'autres", mais y a pas mal de contre exemples aussi, à savoir des mecs qui sont nés et on grandi en Allemagne et qui joue pour le pays de leurs origines (souvent la Turquie) maintenant : Halil et Hamit Altintop, Nuri Sahin, Hakan Calhanoglu, Gokhan Töre, Ömer Toprak, KP Boateng pour ne citer qu'eux. Donc attention aux généralisations...

Je trouve qu'il y a moins de problèmes d'intégrations en Allemagne, mais ils ont aussi moins de mixité ethnique et moins d'immigration qu'en France. Faut pas l'oublier.
[citer id="1609212" auteur="Phil..."]

Plutôt que dire des jeunes qu'ils n'aiment pas la France s'ils veulent jouer pour leur pays d'origine (qui en fait est celui de leurs parents mais pas le leur)/citer]



Sans vouloir rentrer dans un débat trop complexe, c'est davantage la culture selon laquelle ils sont éduqués qui joue un rôle dans leur "préférence".
Un joueur noir ou maghrébin par exemple, même s'il est né en France, si ses parents l'ont élevé selon la culture de leur pays, il peut s'y reconnaître davantage, même s'il y a forcément un melting pot issu de son éducation secondaire (école et professeurs, cadre social hors contexte familial en général).


Bref, tout ça pour dire que catégoriser en ton pays/pas ton pays, c'est trop simpliste, mais je ne pense pas que c'était ton intention.
Message posté par Okto
Bonjour Smourf,

Ce que vous dites est faux.

De rien, Okto


En effet, ça ne s'applique pas aux citoyens de l'Union Européenne, je me suis trompé.

Toutes mes excuses
Message posté par footixIer

Sans vouloir rentrer dans un débat trop complexe, c'est davantage la culture selon laquelle ils sont éduqués qui joue un rôle dans leur "préférence".
Un joueur noir ou maghrébin par exemple, même s'il est né en France, si ses parents l'ont élevé selon la culture de leur pays, il peut s'y reconnaître davantage, même s'il y a forcément un melting pot issu de son éducation secondaire (école et professeurs, cadre social hors contexte familial en général).


Bref, tout ça pour dire que catégoriser en ton pays/pas ton pays, c'est trop simpliste, mais je ne pense pas que c'était ton intention.



Je suis désolé mec c'est pas contre toi mais ton commentaire a fait surgir en moi une image oubliée depuis des années

https://www.youtube.com/watch?v=BGhxQb56__4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 54