Un 53-0 qui fait tâche

Modififié
4 14
Battre une équipe ou se faire battre avec un écart de 53 buts, il faut avouer que ce n'est pas chose commune. Même quand on est gosse.

C'est pourtant le scénario dont a accouché un match entre jeunes Andalousiens il y a quelques semaines. Opposés à Palomares Junior, les joueurs de l'Atlético Aznalcazar l'ont emporté sans trembler sur le score de 53-0. Piquette en règle.

Ce score extrêmement lourd s'explique par l'incapacité des vaincus à aligner une équipe digne de ce nom. Les jeunes joueurs ont donc dû démarrer en infériorité numérique et avec pour titulaires des joueurs de moins de 10 balais, alors que la catégorie était réservée aux moins de 12 ans. Ne faisant pas le poids, les pauvres gamins de Palomares ont pris une déculottée mémorable et fatale au club. « En réponse à cette défaite, j'ai dû retirer l'équipe du championnat » a confié après coup le président Javier Hidalgo à Muchodeporte.

Traumatisante pour les vaincus, cette rencontre n'est pas forcément plus glorifiante pour les vainqueurs qui se sont pris une petite remontrance bien sentie de la part de Julian Niza, directeur de la Fédération andalouse. « Un tel résultat n'est pas naturel et décrédibilise la philosophie du sport, a-t-il lancé. C'est pourquoi les responsables (les joueurs d'Aznalcazar, ndlr) mériteraient de se faire tirer les oreilles. »

Le fair-play dit pourtant aussi que pour respecter un adversaire, aussi faible soit-il, il faut jouer le jeu à fond.
AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Rorschach Niveau : DHR


Parce que quand il était petit, son équipe avait gagné 52-0. Il vient de se faire piquer le record...
Traumatisante pour les vaincus, cette rencontre n'est pas forcément plus glorifiante pour les vainqueurs qui se sont pris une petite remontrance bien sentie de la part de Julian Niza, directeur de la Fédération andalouse. « Un tel résultat n'est pas naturel et décrédibilise la philosophie du sport, a-t-il lancé. C'est pourquoi les responsables (les joueurs d'Aznalcazar, ndlr) mériteraient de se faire tirer les oreilles. »

...J'ai joui de rires!!!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 14