Ukraine : Belhanda flippe

Modififié
1 32
Si l'Ukraine traverse actuellement une période de crise politique, les joueurs de football sont eux aussi pris dans la tourmente.

Après avoir reçu à Chypre, le Dynamo Kiev voit désormais certains de ses joueurs se plaindre des massives manifestations urbaines. Parmi eux, Younès Belhanda voit d'un mauvais œil le déroulement des événements. Dans L'Équipe du Dimanche, l'ancien meneur de jeu de Montpellier s'est exprimé en annonçant vouloir quitter prochainement le pays.

« On a cru au début que ça n’allait pas nous atteindre. Mais quand on est rentrés du stage de Marbella, ça a vraiment explosé, réalise le champion de France 2012. On peut ne plus être en sécurité à Kiev. On habite en centre-ville, on est à 600, 700 mètres des manifestations, donc ce n’est pas loin, et de chez moi on entend les bruits, les coups de feu. Je savais que s'il y avait la vie de ma femme, de mon frère ou de moi-même en danger, j’allais partir sans poser de questions à personne. Continuer comme ça à ne pas jouer toute la saison et que ça reparte l’année prochaine comme ça, je ne pourrais pas. »

Arrêté depuis la trêve hivernale, le championnat a repris ce samedi. Pour l'anecdote, le Dynamo Kiev s'est imposé face au club de Crimée du Tavria Simferopol (2-1). AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

virgin suicides Niveau : Loisir
Si j'etais en ukraine je resterais certainement pour les putes bon marché.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 26
On l'a déja dit mais Benoit Trémoulinas est un putain de visionnaire!
Je veux la même boule de cristal!
Fabien_Gr'Audard Niveau : Loisir
La dernière phrase , c'est absolument pas français
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 32