1. // Mondial U20
  2. // Colombie 2011

U20 : L'Espagne, comme les grands ?

La Coupe du Monde des moins de 20 ans débute ce vendredi soir en Colombie. Présentation des sélections sur lesquelles il faudra sans doute compter.

Modififié
0 1
Le football argentin est-il définitivement malade ? Après le fiasco de l'Albiceleste lors de la Copa America, et la pathétique participation des moins de 17 au Mexique, une lourde responsabilité repose sur les épaules des moins de 20. Référence de la compétition avec six succès, l'Argentine ne peut toutefois être considérée comme la grande favorite, malgré les talents d'Erik Lamela ou de Juan Manuel Iturbe, respectivement recrutés par l'AS Rome et le FC Porto. Lors du championnat sud-américain de la catégorie au début de l'année, les jeunes Albiceleste terminèrent à la troisième place. Montée sur la deuxième marche du podium sud-américain, l'Uruguay tentera, elle, de livrer un nouveau témoignage de l'excellente santé de son football..

Casemiro, Oscar et Danilo. Des noms de rongeurs à s'animer pour Walt Disney, en réalité, les plus talentueux représentants auriverde. Il faut aussi leur associer le frisé Coutinho, de l'Inter Milan. Éternel favori, le Brésil a aisément remporté le championnat sud-américain en février, ne concédant qu'une défaite en neuf rencontres, face à... l'Argentine. Une raclée infligée à l'Uruguay lors du dernier match (6-0) avait notamment marqué les esprits. Meilleur buteur du tournoi avec neuf pions, Neymar avait contenté son ego en inscrivant un doublé face à la Celeste, Lucas y allant de son triplé. Problème : mobilisés pour la Copa America, les deux petits génies ne goûteront pas au savoureux café colombien. Après un premier tour qui ressemble à une formalité, où elle affrontera l'Egypte, l'Autriche, et le Panama, la Seleçãozinha tentera de faire mieux que la sélection A et les moins de 17, en offrant sa première finale mondiale de l'année au Brésil.

Depuis les débuts de l'épreuve en 1977, les Sud-Américains mènent la danse avec dix victoires, devançant largement les six titres remportés par les Européens. Hôte de la Coupe du Monde, la Colombie se verrait bien ajouter son nom à la liste des lauréats et imiter le Mexique, récent vainqueur à domicile du Mondial des moins de 17. Reste que le misérable point glané par les apprentis cafeteros lors de la phase finale du championnat sud-américain a de quoi interpeller. Leur récente victoire lors du tournoi de Toulon cependant et même s'il s'agissait d'une sélection moins de 21, a redonné du crédit à leurs prétentions. En finale du festival international Espoirs, la Colombie, guidée par le talentueux meneur de jeu James Rodriguez, dont le FC Porto a fixé la clause libératoire à 45 millions d'euros, avait disposé de la France aux penalties. Samedi, elle ouvrira son tournoi face... aux Bleus.

Le Nigéria et le Mexique, autres prétendants

Une défaite d'entrée de Coupe de Monde pouvant profondément toucher le moral des troupes, les Bleus auront tout intérêt à résister à la pression à Bogota face à 42 000 spectateurs hostiles. Les jeunes hommes de Francis Smerecki sont toutefois tombés dans un groupe à leur portée, où ils seront également accompagnés par la Corée du Sud et le Mali. Attention tout de même aux compatriotes de Mahamadou Diarra, qui disposeraient d'une de leurs meilleures générations selon leur sélectionneur. Reste qu'avec quatre meilleurs troisièmes qualifiés pour les huitièmes de finale, les Bleuets disposent d'une certaine marge de sécurité.

Il y a tout juste un an, Kakuta, Griezmann, Lacazette, et consorts, étaient sacrés champions d'Europe des moins de 19 ans en dominant l'Espagne. Prometteur, mais c'est bien la Roja qui reste la grande favorite de l'épreuve, malgré la défection de Thiago Alcantara, enrôlé par les moins de 21 en vue des JO de 2012. Une bonne partie de l'équipe championne d'Europe des moins de 17 en 2008 a d'ailleurs accompagné la nouvelle sensation barcelonaise. Reste qu'avec le Madrilène Canales, ou les frais produits de la cantera du Barça, Marc Bartra et Oriol Romeu, les Espoirs espagnols peuvent prétendre faire aussi bien que leurs aînés.

Troisième de l'Euro des moins de 19, l'Angleterre aspire aussi à passer un bout de temps en Colombie, mais elle se trouve dans le groupe de la mort en compagnie de l'Argentine et du Mexique. Exaltés par le succès de leurs cadets chez les moins de 17, les Aztèques se sentent pousser des ailes, et se verraient bien emporter le trophée. Outre les promesses Davila et Torres, un tiers de l'équipe vient de disputer la Copa America. Un fiasco pour El Tri, mais de l'expérience emmagasinée pour ces jeunes joueurs. Dans le groupe B, où il en découdra avec l'Uruguay, le Cameroun, et la Nouvelle-Zélance, le Portugal voudrait, lui, en appeler à l'histoire, et à ce Mondial 91 remporté les jeunes Figo, Rui Costa, et consorts. Suffisant ?

Enfin, il n'est pas à exclure un nouveau lauréat africain, après le succès du Ghana lors de la dernière édition du tournoi. Le Nigéria, dont quinze des sélectionnés appartenaient à l'équipe vice-championne du monde des moins de 17 en 2009, semble le candidat le plus crédible. Mais il faut rappeler que les Super Eagles évoluaient alors à domicile, et que chaque catégorie exige des ressources distinctes. Championne du monde à Lagos, la Suisse ne sera ainsi pas présente en Colombie. Cela fera un candidat de moins pour un Mondial ouvert en apparence. Les premières réalités du terrain permettront de mesurer avec plus de précision les forces en présence.

Par Thomas Goubin

Les matches du vendredi : Angleterre – Corée du Nord (21h30, heure de Paris), Autriche – Panama, Argentine-Mexique (00h30), Brésil-Egypte (4h du matin).

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Qu'estce qu'ils doivent etre dopés!!!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
C'était Foot
0 1