En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

U17 : France- Italie en quart

Modififié
Première de son groupe, la France retrouvera ce samedi 16 mai à 18heures l'Italie (match à suivre sur Eurosport 1), deuxième du groupe D en quart de finale du 14e championnat d'Europe des moins de 17 ans. Première de ce groupe de la mort, qui comptait aussi les Pays-Bas et l'Irlande, l'Angleterre croisera le fer avec la Russie. Les deux autres quarts de finale auront lieu le 15 mai. A se mettre sous la dent: Allemagne-Espagne et Croatie-Belgique.

Pas vernis par le calendrier qui leur avait, dans un premier temps, offert des déplacements à Sliven (128 km de Pomorie) et Stara Zagora (188 km) - où les Bleus retourneront samedi pour leur quart de finale - en plein cœur de la campagne bulgare, les Tricolores ont retrouvé la mer et des trajets moins lourds pour leur dernier match de groupe contre la Grèce.

C'est donc à Sozopol, à 150 mètres de la plage et à trente minutes de l'hôtel démesurément luxueux loué par l'UEFA pour héberger les seize équipes participantes que les Bleus ont dû se focaliser sur le ballon rond et la première place du groupe C. Mission accomplie après 80 minutes (2x40) de domination longtemps stérile et une victoire obtenue dans les arrêts de jeu suite à un but de Jordan Rambaud (Guingamp).

Exhorté à jouer « sur les côtés !  » et à « faire circuler plus vite » le cuir par Jean-Claude Giuntini, la France a mis beaucoup plus de temps que prévu à faire déjouer le bloc grec. Catégorie d'âge ou pas, la Grèce serait donc être une équipe prédestinée à défendre. Et puisqu'une équipe qui défend est une équipe qui joue souvent bien le contre, ce sont aussi les Grecs qui se sont montrés les plus dangereux devant le but.

L'occasion pour Luca Zidane (Real Madrid), toujours invaincu après trois matchs, de justifier les cris hystériques de la jeunesse bulgare au moment de la présentation des 22 acteurs. Rien de plus.


Pour le reste, pas grand-chose à voir si ce n'est les quelques moments frisson offerts par Jeff Reine Adélaïde en première mi-temps (RC Lens), sans conteste le Bleu le plus entreprenant sur son flanc droit. Ce qui ne fera pas oublier la stat' qui tue : zéro tire cadré en 80 minutes pour les mini-Bleus ; et seulement deux, dont le fameux but, sur les seules minutes d'arrêts de jeu.

Crucifiée dans les ultimes secondes alors que, dans le même temps la Russie dominait l'Écosse (2-0), la Grèce est éliminée. M.G à Sozopol (Bulgarie)
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3