1. //
  2. // 28ème journée

U-Turn

Entre de belles affiches en haut de tableau, un derby du Rhône, des retrouvailles entre un président loquace et un joueur dont les équipiers militent pour une place en Bleu, des supporters résignés et quelques matchs sans grand intérêt, cette journée garantie son lot de spectacle. Des options restent à prendre. Ceux qui laisseront des points perdront, à coup sûr, l'ascendant psychologique sur leurs adversaires dans la course au titre. Let's get ready to rumble.

0 0
Samedi 19h

PSG/Sochaux


Le match aller s'était soldé par un cinglant 1-4. Après la défaite de Sochaux, Gillot en était venu à la conclusion que les deux équipes ne jouaient pas dans la même cour. Les talents de devin de l'entraîneur sochalien avaient failli ce soir-là puisque seize journées plus tard, Paris est 14ème et le FCSM 13ème. Les deux formations n'ont plus grand chose à espérer dans ce championnat. Les Parisiens se doivent tout de même de redorer leur blason devant le public du Parc qui, selon toute vraisemblance, sera privé du soutien des associations du virage Auteuil. Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, le PSG jouera sur une pelouse neuve. Les Doubistes ne se sont plus imposés dans la capitale depuis la saison 90-91. Un match à haut(s) risque(s) où le nombre de CRS autour du stade devrait être à peu près équivalent à celui des supporters présents.


Pronostic : 1-1





Nancy/Boulogne-sur-Mer


L'ASNL, ou l'équipe qui aura eu raison du “DON” la semaine dernière, aura-t-elle la peau de Laurent Guyot ? Rien n'est moins sûr. Pour l'équipe de Pablo Correa, 18ème du classement à domicile avec seulement 4 victoires au stade Marcel Picot cette saison, c'est l'occasion rêvée de soigner ses statistiques face à des Boulonnais qui ne réussissent que face aux grandes écuries. Les Nancéens pourront compter sur les retours de Mickaël Chrétien et Youssouf Hadji (buteur à l'aller et surtout “chardon” de la saison 2008-2009). Oui, à Nancy le joueur de la saison reçoit l'appellation de “chardon” de l'année. Ça vous fait rêver ? Nous aussi.


Pronostic : 2-1





Lorient/Lens


En marge de cette rencontre, Grégory Bourillon a déclaré qu'il restait aux Lorientais « quatre matchs plus ou moins à leur portée avec des équipes pas forcément bien classées » . Aux Sang et or de leur montrer que le classement ne reflète pas toujours la valeur d'une équipe. Les Lensois ont toujours à l'esprit les 2 points qu'ils ont laissé filer la semaine dernière avec l'égalisation de Sessegnon dans le temps additionnel et seront, ce coup-ci, concernés par le fait qu'un match n'est pas fini tant que l'arbitre n'a pas sifflé trois fois. On ne les y reprendra plus. Parole de Ch'tis.


Pronostic : 0-1





Monaco/Bordeaux


Djimi Traoré suspendu, Juan Pablo Pino pas totalement remis de sa blessure et Chu-Young Park laissé au repos. C'est une équipe de l'ASM amoindrie qui affrontera Bordeaux. Pas si grave puisqu'aux dires de Laurent Blanc, les Girondins sont « en plein doute » » . Aux hommes de Guy Lacombe de s'engouffrer dans la brèche. Pour Bordeaux et son jeune défenseur Tremoulinas, la victoire est « obligatoire » sous peine de voir des concurrents directs à la course au titre leur passer devant. Il y a deux ans, les Monégasques s'étaient vu infliger une véritable correction (0-6) alors pourquoi pas un remake ?


Pronostic : 0-4







Montpellier-Auxerre


Sans aucun doute le gros duel de cette journée. Un match attendu avec deux équipes qui viennent de causer beaucoup de soucis à l'ogre bordelais. Les Auxerrois restent sur quatre victoires consécutives en championnat depuis la gifle reçue à Grenoble (5-0) et bénéficieront de la présence de leur homme providentiel, à qui on pardonne allègrement son drôle de prénom : Ireneusz Jelen. Du côté des hommes de Loulou Nicollin, on était à deux doigts de repartir de Chaban Delmas avec la victoire mais c'était sans compter sur deux pénaltys loupés. Ce match sera avant tout placé sous le signe de la sagesse avec en clé de voûte l'affrontement entre Jean Fernandez et René Girard. À noter les retrouvailles entre Nicollin et Pedretti. Un joueur que le président montpelliérain, dans un élan poétique, avait traité de « petite tarlouze » . Après c'est sûr, faut aimer la littérature.


Pronostic : 2-2



Le Mans/Nice


Pour Renato Civelli, récent transfuge de Marseille, l'OGCN a « 100% de chances de se maintenir en Ligue 1 » . Ou l'optimisme poussé à l'extrême. Reste à le démontrer. Les Niçois n'ont que 5 points d'avance sur leurs adversaires du jour, qui sont également premiers reléguables. Cette rencontre sera surtout l'occasion de fêter la première d'Éric Roy à la tête des Aiglons. Les Manceaux devront, eux, composer sans Thomert ni Maïga mais toujours avec Thorstein Helstad. Y'a pas à dire, y'a de beaux prénoms en L1.


Pronostic : 2-1



21h



Lyon/Saint-Étienne


Les Gones ont laissé de l'influx nerveux et de l'énergie au cours du match de Champion's League contre le Real Madrid. De bon augure pour des Verts qui courent après une victoire à Gerland depuis près de 18 ans ? Les Stéphanois et Christophe Galtier pourront compter sur un effectif quasi-complet pour ce derby. Emmanuel Rivière, fort de sa première sélection avec les Bleuets, pourrait bien faire la différence à moins que Bafetimi Gomis ne lui vole la vedette comme cela avait été le cas au match aller où l'attaquant avait donné la victoire (0-1) aux Lyonnais en toute fin de match, grâce à un but vraiment moche. Néanmoins, avec un moral boosté par la qualification pour les quarts de C1, la bande à Aulas devrait faire le job.


Pronostic : 2-0



Dimanche 17h


Lille/Grenoble


Ce n'est définitivement pas la plus belle affiche de ce nouvel opus de Ligue 1. Entre un LOSC victorieux en milieu de semaine du désormais fantomatique mais néanmoins mythique Liverpool et un GF 38 qui reste sur deux résultats encourageants en championnat (match nul face au Mans et victoire 0-2 à Nancy), l'issue s'annonce on ne peut plus indécise. Avec la fatigue due à l'enchaînement du calendrier, les Isérois ont un bon coup à jouer. On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher. Ou plutôt ça aurait pu marcher si Hazard ne jouait pas à Lille.


Pronostic : 3-1



Valenciennes/Rennes


Opposition de milieu de tableau. Valenciennes sort d'une défaite face à Auxerre, certes : mais qui ne perd pas face aux “bouchers de l'Yonne” en ce moment ? Quant à l'équipe d'Antonetti, elle peine toujours à trouver son rythme de croisière. Résultat, Jérome Leroy a signé pour une année supplémentaire. Alors ok, le lien de cause à effet n'est pas des plus logiques mais l'apport d'un tel joueur, conforté par une prolongation de contrat et donc un signe de confiance de la part de ses dirigeants, peut toujours s'avérer décisif. Mais ce sera sûrement pour la semaine prochaine. Pour l'heure, ce sera un match nul et sans but. Désolé.


Pronostic : 0-0





21h





Toulouse/Olympique de Marseille


L'affiche du dimanche soir aura lieu dans la ville rose où le TFC accueillera l'OM. Dédé Gignac demeure toujours aux abonnés absents chez les Toulousains qui pourront tout de même profiter du retour de Cheikh M'Bengué et peut-être même de celui de Fodé Mansaré pour affronter des Marseillais qui, lors de leurs quatre dernières visites en championnat au Stadium, n'ont pas marqué le moindre but. Mais, en cette année 2010, l'OM a trouvé une identité de jeu et dispose de ressources mentales comme le démontre bien le nul arraché à l'Estádio da Luz en Europa League. Le petit plus qui ne va pas faire les affaires des joueurs de Casanova, c'est que Ben Arfa et Valbuena, tous deux ménagés contre Lisbonne, seront a priori titulaires. Ajoutez à ça un Brandao qui a marqué à chaque fois qu'il a rencontré Toulouse cette saison (un but à l'aller, deux en coupe) et vous obtenez un succès ficelé dès la première mi-temps. Quoi, quel suspens ?


Pronostic : 1-3







Franck Lenfant

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0