Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // S. Collymore vs Twitter

Twitter plus fort que la loi anglaise

Modififié
Aujourd'hui consultant sur les médias britanniques, Stan Collymore pensait partir en guerre contre ses haters racistes sur Twitter, en mettant la police dans la danse. Mais le réseau de micro-blogging ne s'est pas montré très coopératif.

Sur l'ensemble des tweets à caractère raciste que l'ancien attaquant de Liverpool et de Forest a reçus, seuls 4 Twittos ont eu à répondre face à la justice, comme l'explique le commissaire de police de Cannock Chase, Steve Morrey : « Une enquête détaillée et approfondie a été lancée par la police du Staffordshire, consécutivement aux abus sur Twitter à l'encontre de M. Collymore, en début d'année. Nous avons pu interpeller 4 ados. M. Collymore est au courant et est content de la procédure. Mais, malgré de multiples demandes d'information auprès de Twitter, pour entrer en contact avec d'autres utilisateurs impliqués dans cette affaire, Twitter ne nous a rien fourni. »


La chasse continue. Le travail de fourmis des policiers aussi. RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25