1. // Twitter

Twitter : les émeutes à Londres

0 10
Avant, le footballeur ne parlait de rien. Quelques mots par ci par là pour dire que telle ou telle cause lui tient vraiment à cœur, mais pas plus. Sauf qu'aujourd'hui, connecté sur la toile en permanence, le joueur a pris goût à l'expression. Son avis intéresse, on l'écoute, on lui répond. On a tort ? L'avenir le dira. Toujours est-il que les émeutes londoniennes démontrent à quel point le footeux de 2011 se sent obligé de donner son avis sur tout. Quitte à dire n'importe quoi... Florilège :

1) London Calling

- Matt Holland a bien regardé les infos dans le poste, il a réfléchi très fort et en est arrivé à la conclusion que : «  Le meurtre de Mark Duggan et les problèmes économiques sont pointés du doigt pour expliquer ces émeutes. Ridicule !! Mauvaise éducation et voyous débiles, la voilà la raison » . Bien envoyé Matt! D'ailleurs si les plaintes des indignés avait quoique ce soit à voir avec l'économie ou leurs conditions de vie, l'ancien international irlandais n'aurait jamais osé publier ce commentaire avec une photo de lui en train de jouer au golf. Jamais.

- Les émeutes, c'est aussi l'occasion pour Piers Morgan, qu'on ne présente plus, d'oublier Michael Owen: « Ce qu'il se passe en Angleterre aujourd'hui est une forme de terrorisme et devrait être géré comme on gère le terrorisme » .

- « Voilà ce qui arrive lorsque des gens sans éducation finissent par s'ennuyer, le manque d'éducation engendre la violence...Ils protestent pour rien du tout »
Piers Morgan tient un nouveau disciple, et pas des moindres : Joey Barton.

- Darren Byfield est un obscur joueur des divisions inférieures de sa Majesté, surtout connu pour être le compagnon intermittent de la chanteuse Jamelia. Pour notre plus grand plaisir, il a aussi son avis sur la question : «  Je pense que plus vite on nous laissera à nouveau battre nos enfants quand c'est nécessaire, plus les jeunes auront un bon comportement » . Vous ne trouverez probablement pas Darren Byfield sur l'échiquier politique. En revanche, si vous cherchez dans les prisons anglaises dans quelques années vous pourrez peut-être le croiser.

2) Rio Bravo

- « La solution n'est pas simplement de ramasser les morceaux de verre, il faut surtout empêcher le verre de se casser » . Lorsque Rio Ferdinand devient la voix de la raison, il est vraiment temps de s'inquiéter.

RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Parce que toi t'en as des explications rationnelles, meilleures ? T'es un sociologue spécialiste des quartiers anglais ? Faire des jeux de mots à 10cts la t'es champion. Et le couplet ils gagnent du pognon donc ils sont décrédibilisés, chapeau l'artiste. Y"a pas que le joueur pour raconter de la merde, y'a le "journaliste". D'ailleurs c'est qui du journaliste ou du joueur qui nourrit le merdier ? scribouillard.
Du haut de leur condition sociale de nouveaux riches, ces mecs n'entravent que dalle à ce qui est en train de se passer.
Comme en 2005 ici, ces émeutes sont politiques sans visées politiques : les facteurs qui les déclenchent sont on ne peut plus politiques - conséquences directes de l'application du défonçage permanent des plus pauvres qui comprennent fort bien que leurs chances de s'en sortir leur sont chaque jour un peu plus arrachées - et la traduction s'en fait par une violence aveugle qui n'a rien à voir avec une quelconque "éducation".
+ 100 Molinier

Ils font vraiment pitié ces footballeurs anglais! si c'est pour dire de la m.erde, ils devraient se taire!
C'est le libéralisme anglo-saxon poussé jusqu'à la moelle qui est responsable de tout ça (et dont les footballeurs de Premier League profitent bien!)!

@ hetverdrietvanbelgie

Tu t'enflammes un peu là! Voir Barton nous sortir que si les émeutiers cassent tout, c'est à cause de leur manque d'éducation est ridicule en soi car c'est l'hôpital qui se fout de la charité! Barton on le sait est un type bien qui ne traîne jamais dans les bars, n'aime pas se battre ni insulter les gens différents de lui! lol
le mépris de ces types (Barton, Ferdinand et consorts...) est affligeant... Ils ne se rendent même pas compte (les politiques non plus d'ailleurs) que c'est la frustration engendrée par la différence abyssale et croissante entre les riches et pauvres (donc par exemple entre ces mecs qui cassent tout et les footballeurs) qui est la cause de tout ça... Ajoutez à ça (entre autre car on pourrait y passer des mois) la faillite de l'éducation (je parle de l'école public qui est abandonnée partout par les nations européennes) et vous obtenez ce subtil mélange de haine et d'incompréhension ! Résultat les riches et gentils footballeurs donnent de gentilles leçons de vie aux méchants et enfoirés de pauvres... On est mal barré. Au passage j'aurais bien aimé voir combien de ces gamins avaient des maillots de première league sous leur sweat ??

Aller, Soyons désinvoltes et n'ayons l'air de rien...
Les jeunes émeutiers ont pour idoles des joueurs de foot, qui viennent de leur quartier, bien habillés (ou plutôt habillé en grandes marques) et qui roulent en ferrari.
L'éducation est plus difficile dans les quartiers défavorisés. Les jeunes ont par contre parfaitement intégré et digéré la société de consommation (Pubs, marques, mode, voitures...) D'ailleurs comme le dit la pub, on EST l'image qu'on renvoit, donc mieux vaut porter du Emporio Armani que du Fabio Lucci...

Problème : trouver du travail est difficile dans le quartier, ils ont donc moins facilement accès à la mode qui les fait tant rêver, en tout cas par des biais légaux.

Conclusion : Voilà pourquoi des jeunes pillent des vitrines, pour obtenir le dernier maillot de Joey Barton ou les mêmes baskets que Matt Holland.

Est-ce que des millionnaires, eux aussi sous-éduqués, peuvent-ils les comprendre ?
Mais qu'est-ce, mais qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu?

Les années passent, pourtant tout est toujours à sa place
Plus de bitume, donc encore moins d'espace
Vital et nécessaire à l'équilibre de l'homme
Non, personne n'est séquestré, mais s'est tout comme
C'est comme de nous dire que la France avance alors qu'elle pense
Par la répression stopper net la délinquance.
S'il vous plaît, un peu de bon sens.
Les coups ne régleront pas l'état d'urgence
À coup sûr...
Ce qui m'amène à me demander,
Combien de temps tout ceci va encore durer?
Ça fait déjà des années que tout aurait dû péter,
Dommage que l'unité n'ait été de notre côté.
Mais vous savez que ça va finir mal, tout ça,
La guerre des mondes vous l'avez voulue, la voilà

Je n'ai fait que vivre bâillonné, en effet
Comme le veut la société, c'est un fait
Mais il est temps que cela cesse, fasse place à l'allégresse
Pour que notre jeunesse, d'une main vengeresse,
Brûle l'état policier en premier et
Envoie la République brûler au même bûcher.
Ouais! Notre tour est venu, à nous de jeter les dés
Décider donc mentalement de s'équiper
Quoi t'es miro? Tu vois pas? Tu fais semblant? Tu ne m'entends pas?
Je crois plutôt que tu ne t'accordes pas vraiment le choix
Beaucoup sont déjà dans ce cas
Voilà pourquoi cela finira dans le désarroi
Désarroi déjà roi, le monde rural en est l'exemple
Désarroi déjà roi, vous subirez la même pente, l'agonie lente
C'est pourquoi j'en attente aux putains de politiques incompétentes.
Ce qui a diminué la France
Donc l'heure n'est plus à l'indulgence
Mais aux faits, par le feu, ce qui à mes yeux semble être le mieux
Pour qu'on nous prenne un peu plus, un peu plus au sérieux


Dorénavant la rue ne pardonne plus
Nous n'avons rien à perdre, car nous n'avons jamais rien eu...
A votre place je ne dormirais pas tranquille
La bourgeoisie peut trembler, les cailleras sont dans la ville
Pas pour faire la fête, qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu
Allons à l'Elysée, brûler les vieux
Et les vieilles, faut bien qu'un jour ils paient
Le psychopathe qui sommeille en moi se réveille
Où sont nos repères? Qui sont nos modèles?
De toute une jeunesse, vous avez brûlé les ailes
Brisé les rêves, tari la sève de l'espérance; Oh! quand j'y pense
Il est temps qu'on y pense, il est temps que la France
Daigne prendre conscience de toutes ces offenses
Fasse de ces hontes des leçons à bon compte
Mais quand bien même, la coupe est pleine
L'histoire l'enseigne, nos chances sont vaines
Alors arrêtons tout, plutôt que cela traîne
Ou ne draine même, encore plus de haine
Unissons-nous pour incinérer ce système


NTM (1995)
Je m'enflamme pas. Le mec de SF il dénonce le baton et non la main, voir la personne qui le tien.
Barton c'est un crétin si l'on veut, je ne suis pas son actu extra-sportive, mais la lumière, qui la braque sur lui ? qui nous les brise avec les Khedira et sa meuf, avec le Hummer de lui, la Porsche de l'autre.

Y'a rien de social dans ces émeutes, c'est des branleurs et des crétins. N'y a quoi voir les magasins pillés.
C'est social de piller un foot locker ? une épicerie de quartier ? Pourquoi les Turcs et les Kurdes ils protestent pas ?

Si y'a une vraie critique à apporter c'est celle de la crétinisation de la société due au Spectacle. Merci les TV, Coca, Nike, Reemachin et autre Apple.

Recreational Rioting.
Quel âge ont ces émeutiers ?
Moins de trente ans, assurément.
Quelle fût l'idéologie politico-économique qui régna sans partage depuis plus de trente ans au Royaume-Uni ?
Le néolibéralisme.
Ces jeunes gens n'ont donc absolument rien connu d'autre que cela.

Rien connu d'autre que l'individualisme, le consumérisme - qui de par leur situation économique leur est interdit - et l'encouragement à la prédation par l'exemple des capitalistes boursiers et autres capitaines d'industrie se gobergeant joyeusement sur le dos de leurs parents depuis des décennies.

Les émeutiers anglais ne revendiquent rien. Ils prennent ce que la société de consommation leur fait miroiter depuis des décennies en leur interdisant d'y accéder. C'est-à-dire qu'ils font exactement la même chose que d'autres enragés qu'ils voient tous les jours à la télé mais qui eux portent cravates et bretelles et travaillent dans des bureaux.

"Insoutenables scènes de pillage", lit-on un peu partout ? De fait, et ça fait un moment qu'on voit ça, d'autres se livrent en ce moment même à un pillage effréné à une toute autre échelle que dévaliser le Darty du coin de la rue.
Les émeutiers anglais, même avec la meilleure volonté du monde, ne sont que des petits joueurs mesquins, comparativement.
Quant aux journaux brittons qui hurlent d'effroi devant cette violence - celle des pauvres, pas celles des riches qui possèdent le journal -, ne sont-ce point les mêmes qui pendant des décennies ont clamé sur tous les tons : "There Is No Alternative" ?
Et bien quand on supprime toute "alternative", on a des émeutes nihilistes, voilà.
Il est vrai que beaucoup sont des crétins.
La faute à qui ?
Qui accepterait un ordre établi qui lui est défavorable ? Dégun.

L'égalité des chances existe pourtant, mais personne ne leur a dit.

On préfère leur dire qu'ils sont mal éduqués, qu'ils ne sont pas vraiment anglais, et qu'il ferait mieux de fermer leur gueule et de rester dans leur quartier sans qu'on parle d'eux. Et ceux d'entre eux qui réussissent (comme les joueurs de foot) ne font rien pour donner l'exemple.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 10