Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Chapecoense

Túlio de Melo est de retour à Chapecoense

Modififié
Un an après son départ du club, Túlio de Melo va pouvoir retrouver Chapecoense.

« Je ne pouvais tout simplement pas dire non » , insiste l'attaquant qui vient d'être prêté au club meurtri par Sport Recife. À Chapecoense, Túlio de Melo n'est resté que cinq mois, mais il n'y a laissé que des bons souvenirs. Recruté en août 2015, il avait retrouvé du temps de jeu, et surtout le chemin des filets (6 buts en 16 matchs). Cette année-là, il a notamment participé à la première épopée de la petite équipe brésilienne en Copa Sudamerica.

Malgré un départ au Sport Recife, le Brésilien de trente et un ans avait gardé des liens très forts avec ses anciens coéquipiers. « Je connaissais environ 70% des gens qui étaient dans l'avion, explique le joueur dans des propos relayés par Ouest France. C'était vraiment un choc. Pendant trois jours, je suis resté enfermé chez moi, je ne répondais plus au téléphone, je ne suis pas venu aux entraînements. J'étais juste planté devant la télé, en attendant que quelqu'un me réveille pour me dire que c'était un cauchemar. »

D'ailleurs, l'ancien Lillois confie que c'est un des survivants du crash aérien, Helio Neto, qui l'a convaincu de faire son grand retour au club : « Il m'a envoyé un message alors qu'il était encore à l'hôpital. Il disait qu'il comptait sur moi pour revenir, que le club avait besoin de moi. Après ça, je ne pouvais pas faire autrement que d'accepter. »



Chapeau, Túlio. CP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 80

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70