1. //
  2. //
  3. // Real Madrid-Borussia Dortmund

Tuchel et l’inspiration espagnole

Entraîneur coté car novateur du Borussia Dortmund, Thomas Tuchel se rend au Santiago Bernabéu avec l’ambition de faire le spectacle. Un trait de caractère qu’il doit autant à ses intimes convictions qu’à son attrait pour le football espagnol.

Modififié
À l’été 2014, alors qu’il vient tout juste de démissionner de son poste d’entraîneur du FSV Mayence 05, Thomas Tuchel décide de prendre une année sabbatique. Sympathique, mais pas sans besogne, elle lui permet de s’installer à Munich et de voyager aux quatre coins de l’Europe en quête de nouveaux concepts à étudier. Au Schumann’s, bar du centre de la capitale bavaroise qui ne ferme jamais ses portes, il devient même un habitué en compagnie de son illustre modèle, Pep Guardiola. Dans ce haut lieu de la culture bohème munichoise, ils passent des heures à converser, débattre et importuner les serveurs. En cause, leur propension à concentrer sur leur table tous les poivriers et salières du restaurant, que les deux tacticiens utilisent comme pions dans leurs nombreuses soirées animées par des débats stratégiques. Admiratif du natif de Santpedor – « Il est le meilleur, même s'il ne veut pas l’admettre  » –, l’actuel entraîneur du Borussia Dortmund est, plus largement, un féru du ballon rond espagnol. Une attraction qui caractérise son style de jeu et qui lui promet un futur, lointain ou proche, outre-Pyrénées.

« J’ai toujours suivi Barcelone »


Cette amitié qui le lie avec Pep Guardiola n’est que la partie visible de son iceberg espagnol. Ou plus précisément, de son attrait pour le FC Barcelone et son héritage cruyffien. Car bien avant de s’intéresser aux exploits de la Pep-team blaugrana, le jeune retraité des prés – il arrête sa carrière à vingt-cinq ans après huit petites apparitions en 2. Bundesliga et un genou en vrac – est intrigué par la réussite de l’Ajax de Rinus Michels et de son Hollandais volant. Ce qu’il confirme dans un entretien croisé avec l’entraîneur bavarois de l'époque sur le site de la DFB : « J’ai toujours suivi Barcelone et étais déjà l'un de leurs fans à l’époque de Johan Cruyff. » De fait, une fois les crampons rangés, les petits boulots d’étudiants terminés et les diplômes d’entraîneur obtenus, il s’attelle à concocter à sa sauce une version allemande du football total. Les résultats sont rapidement là, la manière aussi, et ce, malgré le micro-budget du FSV Mayence 05 qu’il conduit, par deux fois en quatre saisons, en Ligue Europa. Un exploit notable qui lui ouvre les portes, un an après sa démission, de Dortmund.


Entre-temps, son année sabbatique lui permet de découvrir de nouveaux univers jusque-là inexplorés. Comme, par exemple, de se rendre en Espagne pour assister à de nombreuses séances d’entraînement dans différents clubs de Primera, ainsi qu’à des matchs de Liga. Idem, il met à profit son temps libre pour peaufiner son niveau de castillan et s’intéresser aux études statistiques concernant le ballon rond. À l’instar de Pep Guardiola, toujours, il se distingue de ses pairs en se focalisant tout particulièrement sur les recherches du professeur Wolfgang Schöllhorn, théoricien des différents types d’apprentissage que requièrent les sportifs en lieu et place de la routine habituelle de répétitions des exercices. Autant de sources d’inspiration qui le poussent à innover lors de chacune des séances d’entraînement qu’il dirige : tantôt avec un objet dans les mains, tantôt avec des balles de tennis, ses joueurs n’enchaînent jamais deux journées similaires. Des poulains qu’il presse également à se cultiver, comme le confesse Mkhitaryan, à qui il offre le livre The Inner Game of Tennis : « J’y ai trouvé toutes les réponses à mes questions. »

Numéro un de la short list du Real


Après un premier exercice canon sous la guérite du Borussia Dortmund, Thomas Tuchel est considéré, à raison, comme le dernier grand innovateur du football moderne. Un statut qu’il doit, en partie, à Pep Guardiola qui lui a ouvert la voie, comme il le confesse au site de la DFB : « Pep a prouvé dans la droite lignée de Cruyff que l’on peut jouer un beau football pour gagner, peut-être même qu’il le faut.  » D’ailleurs, selon certains journalistes allemands, l’Allemand est allé si loin dans son mimétisme avec Guardiola qu’il utilise les mêmes gestes sur le banc de touche ainsi qu’un vocabulaire similaire, jusque-là inconnu dans le lexique du football teuton, fait de « souffrance » et de « solidarité » .


Des paroles que les dirigeants merengues, eux, connaissent bien. Bien que correspondant plus au FC Barcelone actuel, en plein questionnement sur son identité, le profil de Tuchel plaît tant à la direction du Real Madrid qu’il figure au premier rang de la short list des potentiels successeurs de Zinédine Zidane. Avant une hypothétique arrivée au-delà des Pyrénées, il aura d’abord à cœur de faire honneur à son ami Guardiola en allant s’imposer ce mercredi au Bernabéu.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Le dernier grand innovateur du football moderne est allé tellement loin dans son mimétisme d'un autre entrainneur qu'il reproduit ses gestuels

Plutôt paradoxale
Dire que certains viennent regiulièrement nous expliquer ici que le football de Pep c'est caca mais sont fans du Borussia de Tuchel croyant qu'il était plutot l'héritier de Klopp, dans le cul les lulus, le mec a l'air d'etre un dogmatique de la première heure! A votre décharge, je trouve que le style de son Borussia ne ressemble pas vraiment à celui d'une équipe de Guardiola, c'est beaucoup plus violent, moins patient (même si sur certaines phases de conservation ou de préparation d'attaque, ca fait pas mal tourner), ca ressemble plus à un mélange de Klopp et Guardiola, du Klopp plus patient, du Guardiola plus violent!
J'avais exprimé ma joie de voir que les coachs allemands comme leurs homologues espagnols sont de très bons tacticiens après le nul de Gladbach contre City qui mettent le jeu au centre de leurs projets et ont une grosse culture tactique. Cet article fort interesant me l'a confirmé, merci!

p.s: quelqun veut jouer avec des salières et des poivrières ce midi à la cantoche?
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
N'importe quel suiveur du Borussia aura noté que le jeu à beaucoup changé, notamment cette année où il y à beaucoup moins de récupérations hautes suivies de projections rapides et à plusieurs vers l'avant.

Etant un moi même un fan de Métal, je trouve ça un peu dommage, je ne trouve pas pour autant la musique classique dégueu, mais parfois un peu lente. Cependant Tuchel n'est pas aussi Dogmatique que ne l'est Pep (Il change un peu cette année le pep à priori), même si cet article le laisse un peu penser, l'année dernière par exemple il a parfaitement su concilier la manière dont savent jouer les joueurs du BvB avec un contrôle de la balle bien mieux maîtrisé.
Un peu moins cette année où ils galèrent vraiment beaucoup contre les équipes qui ne pressent tout terrain/laissent la balle et contre (Réal à l'aller par exemple, toi qui a probablement vu le match, Dortmund avait la balle, se créait des petites situations mais pas grand chose).
Je pense que le Retour de Reus va les aider à retrouver un peu cette dimension sauvage qu'ils avaient sous Klopp car si on regarde l'équipe type, il n'y a plus beaucoup de soldats Kloppéen au milieu et en attaque, et la doublette Reus/Aubam reste pratiquement les seuls à avoir appris à jouer sous Klopp.
Effectivement la partition jouée à l'aller contre le Real était (heureusement pour le Real) plus guardiolesque que kloppesque (kloppéenne?), hate de voir si l'animation va changer avec Reus ce soir!
J'ai aussi l'impression que le jeu est encore en pleine mutation (et pourtant c'est deja beau et efficace) et pas encore mature, quand ca sera le cas, ca va faire très mal! C'est peut etre aussi pour ca qu'il s'appuie sur un groupe très jeune qu'il va pouvoir faconner!
D'accord aussi sur le fait que Pep devient plus pragmatique comme on l'a vu lors du match retour contre le barca!
2 réponses à ce commentaire.
ça sent un "over" de malade ce match. Allez un 3-5 ou un 4-4 !
Mesdames et messieurs, Ousmane Dembélé va ce soir se faire applaudir par tout le stade en sortant à la 85eme après avoir sali toute la défense de Madrid, tel un certain soir de 2005
Note : 1
De toute façon, faire de Tuchel l'héritier de Klopp n'a pas de sens.
Autant Klopp, au BVB, avait un jeu qui se rapprochait de celui du Real, pas adepte de la possession de balle mais ultra performant en contres, avec un jeu démesurément vertical, autant Tuchel a "appris" à ses hommes à être plus patients et à construire davantage le jeu. A la Barcelonaise, comme c'est expliqué dans l'article. D'ailleurs, j'ai enfin l'explication de la présence de Bartra au BVB...parce que je ne suis toujours pas convaincu.
Klopp avait son inamovible 4-2-3-1 alors que Tuchel est plus mobile (parfois 2 pointes) même si son schéma préférentiel demeure le 4-1-4-1. Klopp d'ailleurs a vécu, brillé et est mort avec ses idées car une fois que le jeu du BVB a été décrypté, l'équipe, déjà fortement amputée de nombreux titulaires, a totalement dégoupillé. Le risque semble moins présent aujourd'hui. C'est une très bonne chose et aussi un petit regret car je pense (et là, c'est totalement subjectif) que Klopp est un meilleur entraîneur que Tuchel.
Toon Eastman Niveau : Ligue 1
Dieu sait a quel point j'aime Klopp, mais pourtant je ne le trouve pas bien meilleur que Tuchel. En fait je pense que les 2 serait parfait ensemble.

Klopp avait ce coté folie que Tuchel n'a pas vraiment, que ça soit dans le jeu proposé ou même dans l'altitude générale.

A cote de ça, j'ai l'impression que Tuchel a un cote plus concret, plus "on a un plan, on l'applique". Les matchs 2 derniers matchs (en championnat) face au Bayern en sont l'exemple. Surtout le retour l'an passé ou j'avais été complètement bluffé par l'aspect tactique du match. Ça reste d'ailleurs un, si pas le meilleur 0-0 que j'ai eu l'occasion de voir.

J'ai le sentiment que Tuchel est plis capable d'organiser ses troupes pour en faire un mur. La ou Klopp est plus capable de transcander ses joueurs. Liverpool- BVB, l'exemple parfait pour ca.

J'adorais le style Klopp, et je suis admiratif du boulot qu'il fait a Liverpool, mais le nouvel aspect que Tuchel amené au Borussia me plait assez bien. J'ai l'impression qu'il essaye de faire passer l'equipe au palier supérieur, a savoir celui des très gros clubs, ceux qui démarrent une compétition automatiquement comme favoris.
Ce commentaire a été modifié.
Je pense aussi que Klopp est actuellement meilleur que Tuchel (la preuve en est @toon que le Pool en construction de Klopp a battu le Dortmund plus avancé dans sa construction de Tuchel) mais que c'est uniquement parce que Tuchel est encore entrain de murir ses preceptes et les applique totalement pour la première fois, quand il aura atteint sa maturité dans 1-2 saisons, on en reparle si tu veux bien!
Ah mais il n'y a pas de problème, comme je l'ai dit, c'est purement subjectif. J'ai aussi encore en tête les succès de Klopp avec le BVB et l'intéressante métamorphose qu'il est en train d'opérer à Liverpool.
Tuchel "vient d'arriver" et je réviserai peut-être mon jugement dans quelques années. Mais ce qui me plaît chez lui, c'est le changement de personnalité qu'il a opéré au Borussia. Il y a trois effets Tuchel très notables :
- Weigl qui est le baromètre de l'équipe (il plonge, l'équipe plonge comme contre Liverpool en EL la saison passée)
- Sokratis en mode taulier
- Une possession du ballon dans des hauteurs parfois barcelonaises. C'est parfois stérile mais au moins maintenant le BVB a d'autres armes que le contre.

J'aurais tellement aimé que le gros Mino ne retourne pas le cerveau de Mkhitaryan car après la saison 2015-16 stratosphérique qu'il nous a sortie, Tuchel aurait fini d'en faire une arme de destruction massive. Tant mieux pour Dembélé, Pulisic ou Emre Mor.
3 réponses à ce commentaire.
Le bord de lait Niveau : District
Un pour Tuchel, Tuchel pour un. Pardon
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Propos très intéressants parmis toutes les réponses. Mis à part le débat qui émane de ces deux conceptions ou approches sur le modèle de jeu (et autres) d'une équipe, cela fait un certain temps qu'une "inquiétude" tourne dans ma tête -> les effets des ères Klopp/Tuchel après leur passage en tant que coach dans une équipe. C'est-à-dire, le post-Klopp au BvB (avec Tuchel on n'en est pas encore là, et peut-être Mainz est un baromètre un peu léger).
En ce qui me concerne, je me sens plus proche de la méthodologie et de l'approche globale de Tuchel. Mais il faut avouer que Klopp possède quelque chose qui finit toujours par renverser le modèle le plus travaillé "tactiquement".
NB: J'ai aimé le propos de SidLFC sur Bartra et son arrivée au BvB, :). Ce qu'il faut à Tuchel pour jauger cette étape au BvB est, plus que jamais, ce que demandent tous les entraîneurs: du temps et de la continuité (conserver et façonner une colonne vertebrale d'effectifs: Ouss, Guerreiro, les canons Mor-Pulisic, Passlack). Dans tout système qui repose sur une première ligne défens. de 3, les 3 doivent posséder une véritable hiérarchie sur le jeu. Et en ce moment, seul Sokratis en a la dégaine (n'en déplaise, je ne pense pas que le Catalan et Ginter l'atteignent).
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 3 heures Valdés lance sa société de production 3
il y a 4 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4