1. //
  2. // CFA
  3. // Grenoble Foot 38

Tu sais que tu supportes le GF38 quand…

Tu aimes les hivers enneigés et les étés étouffants. Tu ne crois qu'en la Chartreuse pour t'abreuver, ne bois pas une seule goutte d'Évian et ne mange plus japonais depuis 2011. Tu en as pris plein la tronche ces dernières années, mais tu t'en fous : le club de ton cœur, c'est le Grenoble Foot 38.

Modififié
17 18
… avant 1997, tu étais déjà un fan assidu de l'Olympique Grenoble Isère. Ou le Norcap Olympique Grenoble. Ou des deux.

… tu aimes rappeler que ton club est né bien avant cette fusion. En 1892 exactement, c'était le FC Grenoble. Oui oui, l'actuel pensionnaire du top 14.

… tu remercies Jean-Claude Killy pour sa performance aux JO de 1968. Si les immeubles du village olympique lui ont ouvert la voie du succès, c'est aussi la pouponnière de ton club qui s'est façonnée dans ces bâtiments.

… tu aimes rappeler que tu as formé dans tes rangs un futur champion du monde 1998. Respect, Youri Djorkaeff.

… « Grenoble e basta ! » , c'est un peu ton « Bonjour, comment ça va ? »

… « Maramé mais y a tchi là, j'ai trop le démon narvalo ! » Tu es fier de ton patois, et tu le revendiques.

… tu sais que Belledonne, ce ne sont pas de belles femmes, mais une majestueuse chaîne de montagnes.

… tu es un homme qui se soucie de Dame Nature. EELV et Eric Piolle t'en remercient.

… tu commences à te faire au Stade des Alpes, même si un passage ponctuel à Lesdiguières ne se refuse jamais.

… au fait, tu n'écris jamais Stade des Alpes, mais « SDA » .

… tu parles rarement du GF38, mais plutôt du «  GF » . Tu aimes les initiales.

… que ton kop soit en virage Ouest ou en tribune Nord, tu l'appelles Finet.

… depuis la tribune Ouest, ton plus beau trésor, c'est la vue sur Belledonne.

… en avant-match, tu t'es au moins posé une fois sur la pelouse du parc Paul Mistral avec des potes et un pack de 1664. Ou deux. Ou une bouteille de Jack.

… tu te rappelles de l'anniversaire raté des 15 ans des Red Kaos. Un beau tifo certes, mais une lourde défaite contre le Stade rennais (0-4).

… tu préfères largement celui des 20 ans. Un match contre Martigues devant 2100 spectateurs, mais une victoire et une place de leader… de CFA. Les temps changent.

… tu te répètes sans cesse qu'une ville aussi grande que la tienne ne soit pas en Ligue 1 est un vrai scandale.

… voir Évian-Thonon Gaillard à ce niveau-là, ça te file des boutons.

… les Lyonnais te traitent de « paysans » . Tu traites les Valentinois de « paysans » .

… ta ville, c'est la « capitale des Alpes » . Point barre.

… tu te targues de marcher sur l'avenue la plus rectiligne d'Europe, le cours Jean Jaurès. Coucou, les Champs-Élysées.

… tu ne dis jamais « allez Grenoble » mais « forza Grenoble » . Terre d'immigration italienne ou pas !?

… tu dis souvent devant tes potes « j'ai joué à Grenoble » . Ce que tu ne dis pas, c'est que c'était un club de quartier.

… tu sais prononcer Saragaglia sans aucune hésitation.

… le nom Paganelli ne t'évoque rien. Serge Papagalli, par contre, tu sais qui c'est.

… tu es heureux de voir le blason de ton club de cœur au moment de valider les commentaires sur le site So Foot. Seuls les vrais savent.

Alain Michel, Bertin Tokéné, Cyrille Courtin, Hervé Milazzo, Laurent David, Robert Malm, Sergio Rojas, Mickaël Dogbé… Ton Hall of Fame.

… Mécha Baždarević, c'est le Javier Pastore isérois. Tu l'aimes, puis tu le détestes. Mais au fond, tu l'aimes encore plus.

… tu portes Grégory Wimbée dans ton cœur, Jody Viviani sous tes semelles, Jérémie Janot ou Jean-Michel Aulas sur ton troisième doigt.

… tu dénigres Juninho ou David Beckham. Ton modèle à suivre sur les coups francs, c'est Hristo Yanev.

… tu as aimé la dégaine de Sandy Paillot. Puis tu l'as appelé « 110 kilos » .

… 12 défaites consécutives pour commencer une saison de Ligue 1. Bien entendu, tu en as toujours honte.

… puis ensuite, tu te rappelles que tu as quand même égalé le record de Manchester United en 1930-1931. Et là, tu retrouves le sourire.

… tu es le premier club de l'histoire du football français racheté par des investisseurs étrangers. Tu te sentais en avance sur ton temps.

… tes yeux ont brillé au moment où Kazutoshi Watanabe s'estimait « au pied d'une grande montagne » et envisageait « la Ligue des champions comme une ambition à longue échéance. »

… tu n'avais jamais connu la Ligue 1 de ton vivant, en même temps. Tout te semblait possible.

… ton plus grand regret, c'est cette demi-finale de Coupe de France perdue 1-0 à domicile contre Rennes, en 2009. Une victoire, et c'était le Stade de France. La folie, quoi.

… ton 14 juillet 1789, c'est le 26 juillet 2002. Le jour où ton club a vaincu le FC Barcelone de Louis van Gaal sur le banc, de Frank de Boer en défense, de Phillip Cocu, Gaizka Mendieta et Juan Roman Riquelme au milieu et du duo d'attaque Javier Saviola-Patrick Kluivert. Rien que ça.

… ton plus grand affront, c'est cette photo.


… tu as pris les Nippons pour des escrocs.

… la DNCG n'est pas ton amie.

… tu as mis la chute d'Index Corporation sur le dos de la catastrophe de Fukushima. Tu recherchais un peu de réconfort et de compassion.

… tu as mis la chute de ton club sur le dos de Nicolas Dieuze, peu en verve sur ses dernières années : une descente avec Le Havre, puis deux descentes avec ton club. Une expérience aux États-Unis sans aucun match, une arrivée à Luzenac, une folle montée en Ligue 2… avant la DHR. Comment ça, chat noir ?

… ton groupe de rap favori, c'est Rap'As. Parce que « ça fait ding dong » .

Youtube

… dès que le numéro 17 est disponible dans ta corpo, dans ton club ou au Tiercé, tu te jettes dessus. La raison est là :

Youtube

Là :

Youtube

Ou encore là :

Youtube

… Bien sûr, ça vaut aussi pour tous ses autres buts, et ceux qui suivront. Tu voues un culte au meilleur buteur de l'histoire de ton club. Et du FC Istres aussi, d'ailleurs.

… tu sais que l'important cette saison, ce n'est pas la Coupe de France, mais cette putain de montée en National.

… tu rêves de refouler à nouveau la pelouse de ton stade. Maintenant qu'Index est parti, c'est toujours bon signe.

… Olivier Giroud, Sofiane Feghouli, Florian Thauvin, Jacques-Alaixys Romao, Saphir Taïder, Atila Turan… Ouais, tu as déjà reconstitué cette équipe à FIFA.

… Pour toi, Dja Djédjé, ce n'est pas cet ancien latéral d'Évian qui joue dans le Sud. C'est Franck, le premier buteur de l'histoire du SDA.

… Nassim Akrour, Sofiane Feghouli, Saphir Taïder. One, two, three, Grenoble, c'est aussi l'Algérie.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Hilltop Hoods Niveau : CFA2
Le GF38... je me souviendrai toujours de la retournée de Sergio Rojas contre Sainté, époque Ligue 2: https://www.youtube.com/watch?v=jNfRGmPlTcE
Et je valide avec Le Mans. Y'a pas de mystère.
Ah les coup-franc de Hristo Yanev, c'était beau.
On aurait aussi pu mentionner Oguro qui enregistre une pub pour Daihatsu à Lesdiguières, une belle escroquerie celui-là aussi.
Oguro aha je me souviens de lui !
Le mec qui a joué une coupe du monde mais qui est en CFA 2 avec la réserve...
Note : 4
tu rigoles aux "blagues" de Laurent Luyat
l'homme oignon Niveau : DHR
Le dernier club à avoir battu le PSG avec 4 buts d'écarts (le stade entier qui retient sa respiration avant le but de Ljuboja)
"IL N'Y A QUE YANEV, IL N'Y A QUE YANEV"
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : -1
Tu considères Calogero comme un grand chanteur
Tu cours vite à st priest...
Message posté par Hilltop Hoods
Le GF38... je me souviendrai toujours de la retournée de Sergio Rojas contre Sainté, époque Ligue 2: https://www.youtube.com/watch?v=jNfRGmPlTcE
Et je valide avec Le Mans. Y'a pas de mystère.


Graaaave, c'était énorme, surtout qu'on perdait 2 - 1 contre Sainté et que Janot nous avait bien chambré ce salaud !!! La folie en tribune sur ce but magnifique, coup du sombrero, passe de demi volé et but sur un ciseau retournée, je bande encore!
Lorenzaccio Niveau : DHR
...Tu ne dis pas Grenoble mais Gre

...Tu es fière de savoir que Katsuni y a fait Sciences Po

...Tu as fait faire la montée de la Bastille à tous tes potes originaires d'autres villes qui venaient te voir
On sent le connaisseur dans l'article,he he...
thebiglobanovski Niveau : DHR
le nom Paganelli ne t'évoque rien. Serge Papagalli, par contre, tu sais qui c'est.

… tu es heureux de voir le blason de ton club de cœur au moment de valider les commentaires sur le site So Foot. Seuls les vrais savent. « Maramé mais y a tchi là , j'ai trop le démon narvalo ! » Tu es fier de ton patois, et tu le revendiques.

je valide!!!!

Norcap ouiiiiiii
Parole de Grenoblois
Et Steeve Estatof, on en parle ou pas ?

Peut-être pas en fait...
HerbyCohen Niveau : CFA2
En tant que supp' de Gre je ne peux que valider cet Article! Et parler de Sandy Paillot je dis oui haha! Sinon ça serait pas mal que l'on retrouve une division supérieure, à l'occaz' hein!
En 2003, tu as joué du djembé des jours et des nuits perché dans les arbres du Parc Mistral destinés à être rasés pour le futur Stade des Alpes, avant d'être dégagé par les CRS.
Ah beh en fait, non tu fais juste partie de Sinsemilia mais tu dois pas supporter le GF38.
L'époque ou on avait une nouvelle chaine de montagne: la crête a Ljuboja. Chartreuse, Papagalli,.... un article de haute volée.

Les mecs, même en district on kiffera toujours Grenoble.

EVIDEMMENT, pour nous l'ETG n'existe pas...
Here it's Cape Town Niveau : DHR
Gustavo Poyet y a joué, en meme temps que Djorkaeff d'ailleurs
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
17 18