En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Copa America 2011

Tu sais que tu regardes la Copa America quand

Entre deux saisons de foot, faut bien s'occuper. Alors va pour les moins 17, les féminines, et la Copa America. Même si c'est super tard le soir.

- Il est cinq heures du matin, que tu te fais chier, que t'as troqué ton pack de 6 pour un thermos de café soluble.

- Quand t'es tout seul devant ta télévision. Sans pote, sans meuf, sans voisin...

- Quand tu ne peux pas commenter le match par textos. D'une, parce qu'il n'y a aucun intérêt à niquer du forfait (même illimité) pour avoir une réponse dans le meilleur des cas au lever du soleil. Et de deux parce que tu n'as pas de pote paraguayen, costaricain ou vénézuélien que tu peux charrier.

- Quand tu te demandes pourquoi Messi n'a pas choisi la nationalité espagnole en le voyant se trainer avec l'Albiceleste.

- Tu as l'impression de regarder Apocalypto. Avec les boliviens, les péruviens, les chiliens et les équatoriens, y'a pas de sacrifice humain mais, putain, la notion de supplice est bel et bien présente.

- Tu as l'impression de regarder Urban Legend 2, sauf que sur le terrain il n'y a rien d'urbain et rien de légendaire non plus.

- Tu te souviens de Supersidekicks 2 sur la défunte Neo-Geo. Le jeux où les joueurs étaient lents et avaient les cheveux longs.

- Quand tu ne trouves personne avec qui refaire le match. Et pour cause : il n'y a pas beaucoup des connard qui ont maté Chili-Equateur à 2h30 du matin. Qui plus est un lundi soir.

- Quand les seuls joueurs du Brésil que tu connais c'est Neymar et Ganso. Des mecs que tu n'as jamais vu jouer, sauf sur YouTube.

- Quand tu demandes à être remboursé en voyant Fred, l'ancienne charrue de l'OL, rentrer en cours de jeu. Mais bordel ils sont où Ronaldo, Bebeto et Romario ?

- Quand t'as l'impression de regarder le bon vieux 0-0 de Ligue 1, le dimanche soir sur Canal.

- Quand tu te surprends à supporter l'Equateur alors que tu ne sais même pas où ça se trouve sur un planisphère.

- Quand t'as l'impression d'être Manu Chao. La vida es una tombola. Saloperie d'altermondialisme...

- Quand t'as un putain de décalage horaire. Comme quand tu pars loin en vacances.... Sauf que là, t'es chez toi allongé sur le canapé.

- Quand t'as l'amère sensation de t'être fait niquer. Ils sont pas censés enchainer 40 passements de jambes toutes les 20 secondes les sud-américains ?

- Quand t'as une pensée pour Chuck Norris en regardant le mexicain Giovani Dos Santos courir dans tous les sens, alors que la seule frontière qu'il y a sur le terrain, ce sont les lignes blanches.

- Quand en voyant la dégaine de certains joueurs, tu te dis que toi aussi tu peux faire du joga bonito.

- Quand tu en viens presque à regretter la CAN.


- Quand t'as l'impression de regarder ESPN Classics en voyant Mario Yepes sur le terrain.

- Quand tu n'arrives pas à comprendre les schémas tactiques en place. C'est normal, il n'y en a pas : chacun joue pour sa gueule. Costaud.

- Quand en zappant à la mi-temps des matchs, tu rentres dans une troisième dimension télévisuelle... « 100% poker » , «  Des trains pas comme les autres » , ou encore « Inavouable désir » sur TMC, un film érotique des années 90 où les acteurs baisent les cuisses de leurs partenaires. Dur.

- Quand t'as abandonné l'Equipe pour Olé. Faut dire que l'espagnol à l'écrit, tu comprends à peu près, mais en fait pas vraiment.

- Quand tu prononces en VO les pittoresques noms sud-américains, alors qu'en fait, tu les prononces comme Didier Roustan.

- Quand tu n'éteins pas ton poste avant le coup de sifflet final, dans l'attente que la star vénézuélienne survendue rentabilise ton heure et demie d'un geste venu d'ailleurs ... qui ne viendra pas.

- Quand t'as compris que le surnom ne fait pas le joueur. Un "El Loco", "El Indio", ou "El Charro", ça ne vaut pas forcément mieux que Pichot, Goussé, ou Pierre-Yves André.

Ramon Jabugo et Thomas Goubin

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 1 heure OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 4 il y a 1 heure BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur le Classico 1
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 25 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 16
À lire ensuite
Les filles en demi-finale !