1. //
  2. //
  3. // Dortmund/Schalke

Tu sais que tu es pour Schalke 04 quand…

Samedi, toute l’Allemagne sera tournée vers le Signal Iduna Park, pour le fameux Derby de la Ruhr. Toi, tu as déjà choisi ton camp: Gelsenkirchen, ça a beau être moche, tu as le meilleur stade du monde, tu aimes le bleu, et tu emmerdes tout ce qui est noir et jaune. Tu es pour Schalke 04. Envers et contre tous.

Modififié
3 3
- Tu ne dis jamais le nom de la ville interdite. Tu préfères parler de « Lüdenscheid-Nord » plutôt que de Borussia truc. Variante: Doofmund.

- Tu ne comprends pas qu’on puisse aimer le jaune et le noir. Un contraste de fou. Des maillots fluo, des maillots de bagnards… Toi, c’est plus noble, c’est le Königsblau, le bleu-roi.

- Tu as l’impression que San Siro, c’est un peu chez toi. Tu y as gagné une Coupe de l’UEFA en 1997 face aux locataires nerazzuri. Tu t’es même permis de faire LE match de l’année la saison dernière en LDC, en tapant l’Inter 5-2. Victime un jour, victime toujours.

- T’en as ras le bol qu’on te dise que c’était le club préféré de Hitler. Tout ça parce que ton club a gagné six titres de champion entre 1934 et 1942.

- Tu es constamment dans l’opposition avec « ceux dont on ne parle pas » . Même quand c’est fortuit. A Dortmund, ils ont la Südtribüne, toi, tu as la Nordkurve. Et tu fais pas mal de boucan aussi.

- T’es une vraie caillera. Quand tu vas mater ton équipe préférée à l’extérieur, tu te balades avec un t-shirt «  Nordkurve in deiner Stadt  » (Nordkurve dans ta ville). Même si tu n’en fais pas partie.

- Toi, tu ne te mens pas. Tu aimes la bière, tu aimes la consommer dans ton stade. Veltins Arena, c’est tout sauf un hasard.

- Tu es fier de te la raconter avec ton stade, qui est le plus moderne au monde. La preuve, t’as même une chapelle, où tu peux aller demander 2-3 buts au Seigneur, histoire d’égayer ta journée. Amen.

- Ton sport favori, c’est de voler des trucs aux supporters du Borussia machin. Banderoles, écharpes… Pour ensuite les exposer, ou les brûler. Victimes.

- Tu kiffes te la raconter parce que ton sponsor principal, c’est Gazprom. Même si t’as des dettes, tu ne t’en fais pas. En plus, c’est plus classe qu’une société d’assurances. N’est-ce pas, Signal Iduna ?

- Ta personnalité politique préférée, c’est Vladimir Poutine. Un homme qui a tenté de s’opposer au transfert de Neuer au Bayern. Bon, au final, ça n’a pas fonctionné, mais c’est le geste qui compte.

- T’en as rien à foutre d’être « Meister der Herzen » (champion des cœurs). En 2001, Markus Merk t’a sucré un championnat que tu attendais depuis 1958. Résultat, tu attends toujours.

- Tu es schizo: en 1997, tu finis 12ème de ton championnat, tu gagnes l’UEFA. En 2011, tu finis 14ème, tu fais une demi-finale de Ligue des Champions.

- L’allemand, c'est pas ton truc, tu t’es mis à l’Espagnol depuis qu'un célèbre numéro 7 a signé chez toi en provenance de Madrid. Bienvenido, Raul. Et puis de toute façon, l’allemand, c’est une langue de barbares, avec les verbes à la fin et tout. Mais ça, tu l’avais déjà compris en Erasmus, en parlant avec les étudiants espagnols.

- Tu as crié quand tu as vu le but de Kobiashvili face au Bayern. Surtout que les supporters avaient décidé de faire une mini-grève pendant 19 minutes et 4 secondes, en référence à l’année de création du club.

Youtube

- D’ailleurs, quand ton horloge affiche 19:04, tu as le réflexe de sourire.

- Tes idoles se nomment Olaf Thon, Ernst Kurora, Reinhard Libuda, Marc Wimots. Ebbe Sand, aussi; et pour le style, Gerald Asamoah.

- Ton coach préféré, c’est Huub Stevens. Pour ce qu’il t’a fait gagner, déjà. Pour son retour à Gelsenkirchen, ensuite. Pour son accent néerlandais quand il parle allemand. La magie.

- Tu kiffes la chanson « Bayern » des Toten Hosen, dont les paroles les plus connues sont: « Wir werden nie zum FC Bayern gehen! » (nous n’irons jamais au FC Bayern).

- Ça te fait chier de voir que Manuel Neuer aimait bien cette chanson aussi, mais qu’il a fini par y aller, au FC Bayern. Du coup, c’est pas une de tes idoles. Plus tard, peut-être…

- Tu as zappé l’année 1971 de ta mémoire. L’année où tes joueurs ont encaissé des pots-de-vin pour perdre contre l’Arminia Bielefeld.

- Tu te remémores avec un certain plaisir le 20 octobre 1940, date à laquelle ton club a écrasé Lüdenscheid-Nord 10-0. Allez hop, on passe sous le baby.

- Tu as zappé la date du 12 mai 2007. Celle où tu perds ton derby et tu te fais sucrer le titre.

- Tu aimes bien Jens Lehmann pour son but à la dernière minute, une égalisation de la tête au Westfalenstadion en décembre 1997. Tu l’aimes, même s’il a joué à Doofmund par la suite.

- Tu es content de voir que tu mènes 55 à 46 dans le derby de la Ruhr (138 matchs au total).


Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bayern! Bayern! Bayern!
- Tu sais que ton club est plus populaire en Allemagne que Lüdenscheid Nord!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 3