1. // Insolite – Tu sais que

Tu sais que tu es mauvais perdant quand…

Pour toi, le sport n'est ni un jeu, ni un passe-temps. Allergique à la défaite et encore plus à tes mauvais coéquipiers, tu as plus souvent la voix cassée que des courbatures après un match. Toi, tu es un mauvais perdant.

Modififié
31 65
... quand tu perds, « les équipes étaient déséquilibrées » ou alors « il y avait le petit » avec toi.

... « Bah ouais les gars, mais je ne peux pas tout faire tout seul, aussi. »

... tu as la voix cassée le lendemain du match et ce n’est pas parce que tu as trop fêté la victoire.

... d'ailleurs, tu as plus souvent la voix cassée que des courbatures.

... d’ailleurs, tes coéquipiers le savent, tu es schizophrène : le mec le plus cool du monde en dehors du terrain et la dernière des merdes dessus.

... tu as déjà juré que tu ne rejouerais plus au foot. Surtout pas avec ces tocards.

... « Le ballon n’était pas terrible quand même. »

... tu regardes ta chaussure après un tir raté, comme si c'était de sa faute.

... mais ton argument préféré reste le terrain, et cette motte de terre invisible.

... « Le foot à cinq, ce n’est pas trop mon truc, je suis plutôt un joueur de onze. »

... ton équipe se fait défoncer et sur un engagement, piqué au vif, tu tentes d’aller mettre un but tout seul. Puis tu te rappelles que tu as des qualités techniques limitées.

... le pire, c’est que plus tu t’énerves, plus tu es mauvais.

... mais tu es aussi le pire ennemi de l'arbitre. Un type dont tu dis qu'il est uniquement venu là pour prendre ses thunes.

... tu es le cauchemar de tes coéquipiers. Celui à cause de qui ils sont obligés de se battre. Jusqu’au jour où ils te laissent te démerder tout seul, parce qu’au fond, tu l’as mérité.

... parfois tu te sens bête, tu as envie de t’excuser. Ouais, pourrir ce type qui ne sait pas jouer au foot et qui est venu juste pour faire le nombre parce que tu lui avais demandé, c’est pas cool.

... « C’est pas dur un contrôle, merde » , « Appliquez vous ! » , « Pourquoi tu n’attaques pas ton ballon ??? »

... refuser une poignée de main est ton geste technique de prédilection.

... juste derrière celui de faire croire au capitaine adverse que tu as oublié les licences et que tu lui enverras les numéros par email, tout en sachant que tu le feras pas dans l'espoir que la fédé ne puisse donc pas comptabiliser le score du match.

... ce n’est pas que tu n’aimes pas perdre. C’est juste tu aimes gagner.

... Du coup, tu peux faire des trucs comme ça :

Youtube
... en souffrance pendant toute la rencontre, tu ressens le besoin de t’inventer une gastro nocturne ou une gueule de bois pour te justifier.

... tu n’attends qu’une chose : que ton équipe fasse un poteau pour pouvoir te plaindre de la chance de tes adversaires.

... sur un coup de chaud, tu as déjà enlevé ton T-shirt à la Moundir. Puis tu t’es rappelé que tu étais gaulé n’importe comment, alors tu l’as remis.

... d’ailleurs, tu sais bien que ça monte vite, les larmes aux yeux. Surtout quand on est nerveux…

... tu te plains de tes coéquipiers à tes adversaires.

... tu sors dix minutes avant la fin du match. Tu as trop de rage en toi et surtout une belle envie de laisser tes partenaires dans la merde.

... au même titre que toutes ces petites bourgades de banlieue, ton vocabulaire mérite d’être élu « ville fleurie » .

... ta vie est nulle jusqu’à ton prochain foot.

... ça va que tu peux encore t’énerver à la console de jeu.

... d’ailleurs, ton budget manette est ton poste de dépense le plus important. Oui, devant la nourriture.

... tu aimerais bien qu’un match de football se joue sur un plateau de Risk. Au moins, quand tu es en galère, tu peux tout renverser, comme quand tu jouais contre tes cousins.

... dépité, tu as déjà tenté une frappe du milieu de terrain à l’engagement.

... tu as déjà envoyé une mine en guise de passe à un mec qui te demandait trop le ballon, aussi.

... on te dit souvent que tu es chiant, mais au fond, tu ne changerais pour rien au monde.

Par Swann Borsellino, mauvais perdant
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

« Le foot à cinq, ce n’est pas trop mon truc, je suis plutôt un joueur de onze »

Haha mais combien de fois je l'ai sortie celle-là !
Urban de mes cou*lles.
LifeInstructor Niveau : Loisir
Sympa l'article, ça rappelle des souvenirs !

Sinon Sofoot, ça serait cool de voir un " Tu sais que ta meuf vient voir ton match quand... "
Joseph Marx Niveau : Loisir
J'évite de jouer avec des inconnus. Le football, pourtant sport magnifique, chorégraphique et esthétique, draine pas mal de connards : celui qui gueule pour recevoir le ballon, celui qui se croit bon alors que c'est une merdasse finie, en gros, tous ceux qui se prennent au sérieux.

Étant donné la forte probabilité de croiser des trouducs, je privilégie le tri sélectif. Tout le monde est gagnant et s'amuse.

Le foot, c'est comme le sexe. Quand on apprécie le partenaire, le plaisir est plus grand. ;-)

ps : sur le forum de SoFoot, il y a un topic sur des rencontres foot.
Aha en effet on l'a tous ce pote le plus doux du monde qui te sort des insultes dont tu n'imaginais même pas l'existence sur le terrain.
RomsteakGary Niveau : DHR
"tfaçon j'en ai rien à foutre"
Paradoxalement le plus mauvais joueur dans une equipe c'est toi le plus technique, ce qui lui donne une certaine " légitimité ", ou ben le plus nul, le gros balourd qui joue en général en 9 parce qu'il sait pas faire tourner et qui dévisse tout ses tirs et qui trouve le moyen de critiquer les passes même les plus Xaviesques
bufford tannen Niveau : DHR
Chaque individu est un gagnant en puissance; certains sont déguisés en perdants, ne vous laissez pas tromper par les apparences.
Je crois que le mec que je déteste le plus, c'est le con qui n'attaque JAMAIS son ballon en onze. Celui qui fait tout reposer sur sa technique perrave.

Et puis merde, quand tu es 6 et ancien de l'équipe, tu as le droit de gueuler sur tout le monde.
Arthur-FAFI Niveau : DHR
Au Poker, les mauvais perdants pensent que les autres jouent mal mais qu'ils ont de la chance, alors que eux sont les meilleurs mais sont poissards.

Au Foot, les mauvais perdants pensent que les autres gagnent sans produire du jeu mais que eux perdent alors qu'ils en produisent.
didier gomis Niveau : CFA
quand tu gueules sur ton coéquipier car il vient de se louper et que juste derrière tu foires ta passe ou ton contrôle

quand tu râles au moindre centimètre d'écart là où tu reçois le ballon et là où tu l'avais imaginé avant la passe

quand tu dis des trucs pourris genre : "allez on défend bordel, putain mais on se bouge, chacun son joueur c'est pourtant pas compliqué,..." et qu'en fait t'es nul à chier
Arthur-FAFI Niveau : DHR
Au Poker, les mauvais perdants ont toujours des mauvais tirages.

Au Foot, les mauvais perdants ont toujours des décisions d'arbitrage contre eux.
- Quand tu perds 12-2 et que tu lâches :
" Le but refusé à Kéké avant la mi-temps a fait basculer la rencontre"
Le mauvais perdant est celui qui à la fin dit:’’on était plus forts sûr le papier’...
Arthur-FAFI Niveau : DHR
Au Poker, les mauvais perdants vont tilter et perdre un max, quand ils perdent un gros (ou plusieurs) coup en le jouant mal.

Au Foot, les mauvais perdants vont faire un attentat et prendre un rouge quand ils se sont fait enrhumés par un adversaire.
LaCagetteAuFondDuGrenier Niveau : Loisir
Tu peux arrêter tes comparaisons avec le poker ?
Arthur-FAFI Niveau : DHR
Au Poker comme au Foot, on voit assez vite les mauvais perdants. Certains nous font bien marrer. D'autres sont des teignes et on apprécie quand ils prennent le bouillon.

Mais, à l'opposé, les bons perdants qui en plus sont des gagneurs (cela arrive) sont respectés parce qu'ils ont la classe. Thiago Silva en est un.
Arthur-FAFI Niveau : DHR
Message posté par LaCagetteAuFondDuGrenier
Tu peux arrêter tes comparaisons avec le poker ?


Désolé de t'avoir agacé avec le Poker. L'idée est qu'il y a un trait commun des mauvais perdants (une sorte de gène....). Tu pourrais remplacer le Poker, par n'importe quel domaine, dans lequel il y a un enjeu (comme la drague par exemple), tu trouverais un comportement caractéristique des mauvais perdants.

Maintenant, si on oublie le constat sur le Poker, il me semble que la deuxième partie sur le Foot a un fond de vérité.
Mr Parigo Niveau : DHR
Y'a aussi les foots avec des gens que tu ne connais pas. Les mecs ne te font pas une seule passe et la seule passe c'est une de merde...
Message posté par Arthur-FAFI
Au Poker comme au Foot, on voit assez vite les mauvais perdants. Certains nous font bien marrer. D'autres sont des teignes et on apprécie quand ils prennent le bouillon.

Mais, à l'opposé, les bons perdants qui en plus sont des gagneurs (cela arrive) sont respectés parce qu'ils ont la classe. Thiago Silva en est un.


Patrick, tu saoules avec ton poker
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Lyon a de la bouteille
31 65