1. // Ronalday
  2. // 40 ans de Ronaldo

Tu sais que tu es fan de Ronaldo quand…

Si tu as aimé le foot un jour, c’est grâce à un seul homme. Il était brésilien, jouait avant-centre, portait le numéro neuf comme personne. Il souriait tout le temps et cassait régulièrement quelques reins adverses. Il était beau. Il était phénoménal. Encore aujourd’hui, il est pour toi le plus grand joueur de tous les temps. Et tu ne supportes pas l’idée qu’un joueur de seconde zone puisse usurper son nom. Bref, tu sais que tu es fan de Ronaldo quand…

Modififié
5k 53
... tu as connu pas mal d’oscillations de poids mais là tout semble s’être enfin stabilisé. Au quintal, malheureusement.

... tu aimes beaucoup cette tendance du dadbod.

... quand tu évoques Cristiano Ronaldo, tu dis juste Cristiano. Tu n’aimes pas le blasphème.

... tu trouves que le passement de jambes reste le plus beau geste du football.

... ou la feinte de corps, au choix.

... pour toi, un dribble réussi, c’est celui qu’on ne comprend pas à vitesse réelle.

... tu célèbres tes buts au five en agitant l’index.


... tu ne vois pas en quoi il est ridicule de porter un appareil dentaire. Toi, tu arborais fièrement le tien étant plus jeune.

Ronaldo raconté par ceux qui l'ont côtoyé

... tu n’as jamais fait d’italien. Mais tu sais quand même comment on dit « Le Phénomène » dans la langue de Dante.

... tu as porté des couches jusqu’à très tard, selon tes proches.

... toi aussi, tu aimes les femmes. Toutes les femmes.

... et tu n’as rien contre les travestis. Mais alors absolument rien.

... d’ailleurs, tu n’as pas compris que Thiago Silva prenne mal la remarque de Joey Barton.

... tu n’es pas non plus du genre à juger le triolisme. Tu trouves même ça plutôt cool.

... surtout dans les vestiaires d’un stade. Coquin, va !

... bref, tu aimes tout ce qui touche à l’amour.


... tu es fan de plusieurs clubs. Et rien à foutre que certains soient « ennemis » . Non, toi, tu es au-dessus de ça.

... sa blessure face à la Lazio, en finale de Coupe d’Italie, reste comme LE moment plus triste du football.

... d’ailleurs, tu ne peux pas voir ces images sans verser ta larme.

... tu ne te refuses pas une petite excentricité capillaire de temps en temps, comme à l’été 2002, où tu as gardé pendant deux mois cette affreuse motte de cheveux sur le devant du crâne.


... tu viens à l'instant de te dire : « Sérieux, y avait Kaká en 2002 ?? »

... tu t’es déjà senti un peu patraque après avoir joué à FIFA huit heures d’affilée.

... tu as pleuré quand le Brésil alignait Fred en attaque, lors de la Coupe du monde 2014.

... ça ne te dérange pas d’aller au taf après une bonne soirée arrosée et deux heures de sommeil.

... le 12 juillet 1998, tu as découvert pour la première fois cet étrange mélange de joie et de tristesse.

... tu sais très bien ce que signifie « être un joueur de match » .

... quand tu marches dans la rue, il t’arrive de changer de direction d’un seul coup.

... tu n’as jamais considéré la Ligue des champions comme une compétition si importante que ça.

... même Zizou dit que c’est lui le plus grand.

... tu détestes Miroslav Klose.


... tu as déjà essayé le Viagra. Sauf que toi, tu ne t’en caches pas.

... tu n’as jamais trouvé que les festivals étaient un truc de ringard.

... tu es déjà allé travailler après un petit malaise. Ouais, t’es pas du genre à faire tout un pataquès pour pas grand-chose.

... à la question « tu préfères Ronaldo ou ton père ? » , tu réponds toujours : « Mon père, je ne l’ai jamais vu faire ça » :

Youtube

... tu ne te connais aucun ennemi.

... tu as les genoux fragiles. Trop de sport étant petit, sûrement.

... tu as beaucoup voyagé, mais c’est chez toi que tu te sens le mieux.

... rien ne pourrait te faire rater un bon barbecue entre potes.

... ta boisson préférée ? La bière.

... tu passes tes vacances à Ibiza.

... tu ne sais pas ce qu’est une bonne hygiène de vie.

... tu souris tout le temps.

... tu aimes le foot. Tout simplement.

... et surtout, tu aimes la vie. Plus que tout.



Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Même gros il était beau!
Le plus grand! Joyeux anniversaire mon gros!!!
Johnny Decker Niveau : DHR
Putain, il y avait vraiment Kaká en 2002 ?!
Jeronimo_Bielsa Niveau : District
Le mec qui ma fait aimer le foot,comme quoi au dela des statistiques le foot peut juste être beau.
Attaque-Defonce Niveau : CFA
 //  13:59  //  Hooligan de la France
Note : 1
Après mon départ en mode pétage de câble, je ne voulais plus commenter, mais pour le "vrai" Ronaldo, je suis obligé.

Je pense que Cristiano Ronaldo ne sera jamais considéré comme une légende du football car, en plus d'être un produit marketing assez artificiel (je ne parle pas de performances mais de sa personnalité lisse et monomaniaque, surtout depuis qu'il est au Real) et un joueur pour Kéké, il a eu le mauvais goût d'emprunter à la légende brésilienne son surnom.

Ce qui me désolé en 2016, c'est de me dire que pour beaucoup de jeunes, Messi et Ronaldo sont les plus grands joueurs de tous les temps.

La vérité c'est que ma génération (j'ai bientôt 27 ans), on connaissait les joueurs d'avant parce qu'on aimait le football passionnément et pas comme des vaches laitières moutonisés et décérébrés. On a tous vu l'intégral de France-Allemagne 82, Allemagne-Italie 70 et d'autres matches mythiques avec les grands joueurs de nos parents/grands-parents.

Mais on a eu la chance d'être contemporain du plus grand joueur de tous les temps en tant qu'enfant, là où les émotions et les souvenirs sont encore plus puissants, car ce sont les premiers, ceux qui te forgent.

Zidane et Ronaldinho étaient gigantesques aussi, mais Ronaldo... Le monsieur s'est blessé à maintes reprises, avait une hygiène de vie digne de Syd Vicious... Bah c'était quand même le meilleur.

S'il avait eu l'hygiène de vie de Cristiano Ronaldo, je n'ose même pas imaginer la carrière qu'il aurait eu : 10 ballons d'or, cinq coupes d'Europe, peut-être une troisième coupe du monde en 2006...

Surtout, il affichait des statistiques de porc à une époque où les défenseurs étaient bien plus talentueux, durs sur l'homme et les arbitres bien plus laxistes. Parce que Sammer, Thuram, Baresi, Maldini, Dessailly, Ayala, Keown, Stam, les frères De Boer, Hierro, Mihajlovic, Tudor, Soldo et autres Couto, c'était quand même autre chose que Piqué, Ramos et tous ces défenseurs techniques mais vraiment pas agressifs au duel. Des mecs qui auraient envoyé Messi en asile psychiatrique et Cristiano Ronaldo se lancer dans une brillante carrière de natation synchronisée... Soi tu passais, soit le ballon, mais pas les deux.

Bah Ronaldo, il passait. Il passait avec le ballon. Parfois, il se baissait et prenait le temps de faire un petit massage au défenseur qu'il venait d'humilier pour lui remettre le bassin en place après l'avoir totalement désossé d'un dribble impossible à voir à vitesse normale.

Ronaldo était le plus grand et je ne crois pas que le football, déclinant, sport où les enjeux marketing ont pris le pas sur l'émotion, puisse de nouveau nous offrir un tel joueur, n'en déplaise à Da Fonseca.

Ce mec, c'était plus que des stats ou des buts, c'était du plaisir. Du pur plaisir. Une machine, certes, mais profondément humaine et faillible.
Message posté par Attaque-Defonce
Après mon départ en mode pétage de câble, je ne voulais plus commenter, mais pour le "vrai" Ronaldo, je suis obligé.

Je pense que Cristiano Ronaldo ne sera jamais considéré comme une légende du football car, en plus d'être un produit marketing assez artificiel (je ne parle pas de performances mais de sa personnalité lisse et monomaniaque, surtout depuis qu'il est au Real) et un joueur pour Kéké, il a eu le mauvais goût d'emprunter à la légende brésilienne son surnom.

Ce qui me désolé en 2016, c'est de me dire que pour beaucoup de jeunes, Messi et Ronaldo sont les plus grands joueurs de tous les temps.

La vérité c'est que ma génération (j'ai bientôt 27 ans), on connaissait les joueurs d'avant parce qu'on aimait le football passionnément et pas comme des vaches laitières moutonisés et décérébrés. On a tous vu l'intégral de France-Allemagne 82, Allemagne-Italie 70 et d'autres matches mythiques avec les grands joueurs de nos parents/grands-parents.

Mais on a eu la chance d'être contemporain du plus grand joueur de tous les temps en tant qu'enfant, là où les émotions et les souvenirs sont encore plus puissants, car ce sont les premiers, ceux qui te forgent.

Zidane et Ronaldinho étaient gigantesques aussi, mais Ronaldo... Le monsieur s'est blessé à maintes reprises, avait une hygiène de vie digne de Syd Vicious... Bah c'était quand même le meilleur.

S'il avait eu l'hygiène de vie de Cristiano Ronaldo, je n'ose même pas imaginer la carrière qu'il aurait eu : 10 ballons d'or, cinq coupes d'Europe, peut-être une troisième coupe du monde en 2006...

Surtout, il affichait des statistiques de porc à une époque où les défenseurs étaient bien plus talentueux, durs sur l'homme et les arbitres bien plus laxistes. Parce que Sammer, Thuram, Baresi, Maldini, Dessailly, Ayala, Keown, Stam, les frères De Boer, Hierro, Mihajlovic, Tudor, Soldo et autres Couto, c'était quand même autre chose que Piqué, Ramos et tous ces défenseurs techniques mais vraiment pas agressifs au duel. Des mecs qui auraient envoyé Messi en asile psychiatrique et Cristiano Ronaldo se lancer dans une brillante carrière de natation synchronisée... Soi tu passais, soit le ballon, mais pas les deux.

Bah Ronaldo, il passait. Il passait avec le ballon. Parfois, il se baissait et prenait le temps de faire un petit massage au défenseur qu'il venait d'humilier pour lui remettre le bassin en place après l'avoir totalement désossé d'un dribble impossible à voir à vitesse normale.

Ronaldo était le plus grand et je ne crois pas que le football, déclinant, sport où les enjeux marketing ont pris le pas sur l'émotion, puisse de nouveau nous offrir un tel joueur, n'en déplaise à Da Fonseca.

Ce mec, c'était plus que des stats ou des buts, c'était du plaisir. Du pur plaisir. Une machine, certes, mais profondément humaine et faillible.


Je suis d'accord avec toi. Pour moi aussi, c'est le plus grand joueur d'attaque qu'il m'ait été donné de voir . Je dis attauqe parce qu'on ne peux pas comparer ses performances avec un défenseur ou un gardien.
Mais là où je ne te rejoins pas, c'est Pour le cas Critiano-Messi. Si des gamins les considèrent comme les meilleurs, et bah laissont les rêver tout comme Ronaldo et les autres des années 90 h ont fait rêver. C'est ce qui est beau dans le foot.
Chaque génération a droit à ses héros et si demain, dans quelques années, mon petit cousin qui vient de naître me dit que le plus grand, c'est J-K Augustin ;) je m'inclinerai parce que ce sera J K qui l'aura fait rêver.
Toon Eastman Niveau : National
Ronaldo c'est le mec qui m'a donné envie de porter le numéro 9 alors que je jouais au milieu de terrain. Quand je le voyais joué j'avais l'impression qu'il était en accélérer par rapport aux autres. Tant de classe même lorsqu'il arborait une dégaine d'amateur du dimanche encore alcoolisé de la veille.

Par contre je reviens sur Klose et son record. Pour moi c'est totalement différent. Klose a un record de but du a sa longévité, et pour ca il mérite ce record.
Ronaldo c'est Ronaldo, tout le monde s'en souviendra même si il n'a pas le record. Et d'ailleurs pour moi il est tout autant le meilleur buteur de la Coupe du Monde que Klose. Peu importe ce que disent les chiffres.
Bref Ronaldo est une légende, record ou pas record. Et ca l'attriste presque que les gamins d'aujourd'hui a qui on parle de Ronaldo pensent tout de suite au portugais, sans savoir qui est le Ronaldo brésilien, le "vrai" Ronaldo.
Message posté par Toon Eastman
Ronaldo c'est le mec qui m'a donné envie de porter le numéro 9 alors que je jouais au milieu de terrain. Quand je le voyais joué j'avais l'impression qu'il était en accélérer par rapport aux autres. Tant de classe même lorsqu'il arborait une dégaine d'amateur du dimanche encore alcoolisé de la veille.

Par contre je reviens sur Klose et son record. Pour moi c'est totalement différent. Klose a un record de but du a sa longévité, et pour ca il mérite ce record.
Ronaldo c'est Ronaldo, tout le monde s'en souviendra même si il n'a pas le record. Et d'ailleurs pour moi il est tout autant le meilleur buteur de la Coupe du Monde que Klose. Peu importe ce que disent les chiffres.
Bref Ronaldo est une légende, record ou pas record. Et ca l'attriste presque que les gamins d'aujourd'hui a qui on parle de Ronaldo pensent tout de suite au portugais, sans savoir qui est le Ronaldo brésilien, le "vrai" Ronaldo.


Combien de fois j'ai essayé son passement de jambe ou sa feinte de corps devant le gardien, avant de me vautrer comme une merde ou d'envoyer le ballon à 15m!! Que de bons souvenirs...
Super-Pippo Niveau : CFA
Message posté par Johnny Decker
Putain, il y avait vraiment Kaká en 2002 ?!


17 minutes mais je sais plus contre qui. Peut être le Costa Rica ? Je me rappelle car il avait dit dans un itw à onze mondial qu'il ne se considère pas vraiment comme champion du monde.
Romansochaux Niveau : CFA
Je trouve Suarez au-dessus de ce mec qui a en plus une personnalité assez détestable. Après je comprends qu'on puisse aimer la surpuissance et la vitesse quand on regarde le football avec des yeux d'enfants mais en grandissant j'ai nettement plus de mal.
Frenchies Niveau : CFA
avant que Suarez ne soit meilleur buteur d'une CDM ...


Alors okay, lui a cavani à côtén pas Rivaldo et Roni
(lol)

mais en terme de fait accompli, le "vrai ronaldo"
(dire gronaldo et penaldo est plus simple)
est bien au panthéon tandis que suarez, loin de là pour le moment :/
(une deuxième C1 avec le barca cette année et déjà ...)
1 réponse à ce commentaire.
Attaque-Defonce Niveau : CFA
 //  14:42  //  Hooligan de la France
J'vois pas comment on peut rêver avec une diva et un autiste. Tu m'diras, j'aime Pink Floyd et ce groupe a été fondé par une diva (Roger Waters) et un autiste (Syd Barrett)...

Enfin vous voyez c'que j'veux dire. C'est tellement lisse, consensuel et surfait ce duel Messi/Ronaldo. On arrive à la fin de cette sombre époque et tant mieux, je considère vraiment que la période 2008/2012 était l'une des plus fades de l'histoire du football, complètement vampirisée par deux clubs et deux joueurs, même si le futur s'annonce pas bien plus réjouissant, l'attrait de la nouveauté apporte au moins un peu d'excitation.... Même si, fondamentalement, on risque de se retrouver avec un duel Griezmann/Neymar (avec éventuellement un Reus) pour remplacer les deux robots... Niveau charisme, c'est pas forcément beaucoup mieux.
Kame House Niveau : CFA
Cet homme était aussi simple que son football génial. Si ce sport n'éxistait pas il l'aurait inventé car il le respirait tant. Merci fenomeno, tu as bercé ma jeunesse, je ne pourrais t'oublier.
crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
Je vous rejoint à 100% les gars.

Ronaldo c'est le genre de type qui te fait aimer le foot tout simplement. Ses gestes, son sourire, sa manière de jouer. Il respire la sincérité, il respire le foot.

Et puis, quel talent !! Cet article m'a fait chialer parce que je repense au foot moderne...
Et puis le foot brésilien... mon dieux c'est à en chialer. La commercialisation et l'européanisation du foot au brésil est une catastrophe absolue.
Allez, je m'en vais me taper l'intégrale des gestes de Ronaldo, Ronaldinho et Riquelme pour me consoler et me rappeler de cette époque ou tu avais des gens qui te faisait aimer le foot parce qu'ils étaient le foot.
La Verrati si je mens Niveau : Loisir
tu es un footix qui a découvert le foot dans les années 90.
Message posté par Romansochaux
Je trouve Suarez au-dessus de ce mec qui a en plus une personnalité assez détestable. Après je comprends qu'on puisse aimer la surpuissance et la vitesse quand on regarde le football avec des yeux d'enfants mais en grandissant j'ai nettement plus de mal.


Je comprends que tu préfės d'autres joueurs mais ton argument est assez faux.

Sur le début de sa carrière il jouait énormément de son physique pour faire des rush et scorer ok. Mais quand il revient de toutes ses grosses blessures il transforme totalement son jeu. Il devient un formidable attaquant de surface et il continuera à planter régulièrement jusqu'à la fin.

Nombreux sont les buteurs qui perdent leur jeu une fois leur déclin physique entamé et partent rapidement en retraite ou l'anonymat ( Torres, le grand Scheva qui sombrera sans raison).

Ronaldo est l'un des seuls qui a été capable de se réinventer et en plus ça rapporta une coupe du monde au Brésil.
C'est ca Ronaldo, c'est le football à l'instinct, sans calculer. Quand il ratait un geste, il allait pas se prendre se prendre la tete, fracasser la pelouse ou le poteau. Sur de sa force le mec, et tellement cool.

Tu savais que quand il etait sur le terrain, il allait te faire rever. Quand je vois des "Javier Pastore pue le football", j'ai rien contre lui, mais je ne me reconnais pas la dedans..

Ouch entre lui et Henrik Larsson, on est dans la nostalgie en ce moment... Envie de revenir à ce football plus sauvage, pas evalué par les statistiques de dominique armand ou le meilleur est celui qui avale le plus de kilometres sur le terrain...
Sam Becket Niveau : DHR
Message posté par Attaque-Defonce
Après mon départ en mode pétage de câble, je ne voulais plus commenter, mais pour le "vrai" Ronaldo, je suis obligé.

Je pense que Cristiano Ronaldo ne sera jamais considéré comme une légende du football car, en plus d'être un produit marketing assez artificiel (je ne parle pas de performances mais de sa personnalité lisse et monomaniaque, surtout depuis qu'il est au Real) et un joueur pour Kéké, il a eu le mauvais goût d'emprunter à la légende brésilienne son surnom.

Ce qui me désolé en 2016, c'est de me dire que pour beaucoup de jeunes, Messi et Ronaldo sont les plus grands joueurs de tous les temps.

La vérité c'est que ma génération (j'ai bientôt 27 ans), on connaissait les joueurs d'avant parce qu'on aimait le football passionnément et pas comme des vaches laitières moutonisés et décérébrés. On a tous vu l'intégral de France-Allemagne 82, Allemagne-Italie 70 et d'autres matches mythiques avec les grands joueurs de nos parents/grands-parents.

Mais on a eu la chance d'être contemporain du plus grand joueur de tous les temps en tant qu'enfant, là où les émotions et les souvenirs sont encore plus puissants, car ce sont les premiers, ceux qui te forgent.

Zidane et Ronaldinho étaient gigantesques aussi, mais Ronaldo... Le monsieur s'est blessé à maintes reprises, avait une hygiène de vie digne de Syd Vicious... Bah c'était quand même le meilleur.

S'il avait eu l'hygiène de vie de Cristiano Ronaldo, je n'ose même pas imaginer la carrière qu'il aurait eu : 10 ballons d'or, cinq coupes d'Europe, peut-être une troisième coupe du monde en 2006...

Surtout, il affichait des statistiques de porc à une époque où les défenseurs étaient bien plus talentueux, durs sur l'homme et les arbitres bien plus laxistes. Parce que Sammer, Thuram, Baresi, Maldini, Dessailly, Ayala, Keown, Stam, les frères De Boer, Hierro, Mihajlovic, Tudor, Soldo et autres Couto, c'était quand même autre chose que Piqué, Ramos et tous ces défenseurs techniques mais vraiment pas agressifs au duel. Des mecs qui auraient envoyé Messi en asile psychiatrique et Cristiano Ronaldo se lancer dans une brillante carrière de natation synchronisée... Soi tu passais, soit le ballon, mais pas les deux.

Bah Ronaldo, il passait. Il passait avec le ballon. Parfois, il se baissait et prenait le temps de faire un petit massage au défenseur qu'il venait d'humilier pour lui remettre le bassin en place après l'avoir totalement désossé d'un dribble impossible à voir à vitesse normale.

Ronaldo était le plus grand et je ne crois pas que le football, déclinant, sport où les enjeux marketing ont pris le pas sur l'émotion, puisse de nouveau nous offrir un tel joueur, n'en déplaise à Da Fonseca.

Ce mec, c'était plus que des stats ou des buts, c'était du plaisir. Du pur plaisir. Une machine, certes, mais profondément humaine et faillible.


Je n'arrive pas à noter aujourd'hui (bien que j'ai toujours mon point). Alors +1 virtuel

Tu m'as fais plaisir même si j'aime beaucoup Cristiano qui a l'ai d'aimer le foot comme un mec qui va se faire couper les jambes dans 1 semaine.

Sinon j'aime ces articles So Foot
cobja1000 Niveau : DHR
"... pour toi, un dribble réussi, c’est celui qu’on ne comprend pas à vitesse réelle."

c'est exactement ça, on se demandait tous "il a fait quoi là???" en attendant le ralenti
et comme vous l'avez bien résumé, un côté humain qui faisait naitre les émotions, un art de la feinte qui résumait sa grande compréhension des déplacements des autres, et plus généralement du football.

Nostalgie
Attaque-Defonce Niveau : CFA
 //  15:10  //  Hooligan de la France
Message posté par Sam Becket
Je n'arrive pas à noter aujourd'hui (bien que j'ai toujours mon point). Alors +1 virtuel

Tu m'as fais plaisir même si j'aime beaucoup Cristiano qui a l'ai d'aimer le foot comme un mec qui va se faire couper les jambes dans 1 semaine.

Sinon j'aime ces articles So Foot


T'en fais pas, un boutonneux à la voix qui mue s'est dit "Onch onch, kOm iL y cOnNé r1. -1. CoNnaRd d pUrIst, Cr7 cé tRo lmeyeur !"
Massimo69 Niveau : DHR
Je voulais te laisser un +1 pour ces belles paroles mais je n'ai pas pu.

Incroyable vidéo, incroyable joueur...
Massimo69 Niveau : DHR
Affolant... Bluffant... Extraordinaire... Les mots manquent
2 réponses à ce commentaire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les notes de l'Atlético
5k 53