Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Polémique
  2. //
  3. // Dopage

Tu sais que tu détestes le sport espagnol quand…

Nadal, Contador, le Barça, la Roja... Alors que la Fédération espagnole de tennis attaque « Les Guignols, la presse ibérique s'en donne à cœur joie pour fustiger la parano et la jalousie des Gaulois.

Modififié
- Quand tu as déjà la haine des Anglais, ceux que tu appelles les « Rosbeefs » depuis tout petit, sans raison particulière. L’un des grands mystères français…

- Quand tu as déjà la haine des Allemands, ceux que tu appelles les « Boches » depuis tout petit, surtout depuis que mamie Ginette n’arrête pas de te répéter depuis ta tendre enfance : « C’est toujours ça que les Allemands n’auront pas. » Et un peu aussi à cause d’Harald Schumacher.

- Quand tu as déjà la haine des Italiens, ceux que tu appelles les « Ritals » depuis toujours, à cause du catenaccio, et de leurs quatre Coupes du monde. Pour toi il est évident, qu’il y en a au moins trois (si ce n’est les quatre) qui ont été remportées en trichant. Ou avec l’aide du Duce.

- Quand t’as encore plus la haine contre les Italiens depuis 2008. S’ils avaient battu l’Espagne en quarts à l’époque, on n’en serait sûrement pas là aujourd’hui.

- Quand ton meilleur soutien, ça reste encore les Portugais. Ceux-là même que tu appelles tendrement les « Portos » et qui sont au final plus des alliés que des amis.

- Quand t’es plutôt Roger que Rafa.

- Quand tu ne comprends pas qu’un Espagnol puisse être noir et s’appeler Serge Ibaka. Depuis quand ils ont des Dom-Tom, eux ?

- Quand tu ne comprends pas pourquoi ce même Serge, qui est noir et espagnol, mais qui est originaire du Congo, a choisi de représenter l’Espagne plutôt que la France. Ils avaient qu’à naturaliser Makelele pendant qu’on y est...

- Quand t’es plutôt Schleck que Contador.

- Quand tu préfères encore Sebastien Bourdais à Alonso. Moche.

- Quand tu t’es rabattu sur d’autres sports depuis 2008 et la victoire de la Roja à l’Euro. Depuis tu ne rates plus aucun Stade 2 pour avoir des nouvelles des exploits de Tony Estanguet, Romain Mesnil, Julien Absalon et du duo Macquet-Hardy.

- Quand tu te fous de la gueule de l’hymne espagnol qui n’a pas de paroles alors que tu t’émeus devant une Marseillaise chantée par un mec qui vit à Zurich.

- Quand, au fond de toi, tu te dis que cette histoire d’hymne espagnol ça fait partie intégrante du complot : eux au moins n’ont pas de polémique sur qui le chante ou pas. Vicieux stratagème…

- Quand t’es un fan absolu de Sebastien Loeb. Un mec 600 fois champion du monde de rallye. Bien sur tu évites d’utiliser les mots « suspense » , « ennui » , « routine » que tu te réserves uniquement pour évoquer la Liga.

- Quand, pour des raisons de « valeurs » et «  d’authenticité  » , tu as abandonné le « footbusiness » pour des sports nobles comme le rugby. Là au moins t’es sur que les Espingouins vont se manger des dérouillées...

- Quand tu ne sais trop comment, tu t’es surpris à suivre le handball et à kiffer les roucoulettes, alors que t’en avais rien à foutre en classe d’EPS… Jackson Richardson ou pas.

- Quand en 2010, tu aurais donné le plus sérieusement du monde le Ballon d’or à Forlán, Sneijder, ou pire à Gyan, plutôt qu’à Xavi ou Iniesta.

- Quand en 2010, tu as particulièrement savouré le Ballon d’or de Messi, alors que tu aurais crié au scandale de voir un joueur même pas foutu d’emmener son équipe en demi-finale du Mondial dans d’autres occasions.

- Quand tu évites de trop te poser de questions sur le fait que Messi ne gagne rien avec son pays, alors qu’en Espagne, oui. Le hasard sans doute…

- Quand tu es persuadé que Raymond Domenech, catalan d’origine à la tête des Bleus pendant plusieurs années, c’était encore un vaste coup monté de la part des Espagnols.

- Quand t’as jamais compris pourquoi Fernandez s’appelait Luis et pas Louis. Une erreur sans doute.

- Quand t’as jamais vraiment compris pourquoi Luis faisait des phrases bizarres et abusait de l’infinitif. Tarifa, c’est pourtant dans l’Aveyron, non ?

- Quand tu n’arrêtes pas de raconter que la Coupe du monde 2010 était la plus flinguée de l’histoire. Pour toi, de toute façon, être champion du monde en Afrique, ça ne compte pas vraiment.

- Quand tu t’extasies devant le football d’Arsenal mais pas devant celui du Barça.

- Quand, pour toi, Martin est meilleur que Xavi.

- Quand, pour toi, le vrai meneur de jeu de City c’est Nasri. Pas cette banane de Silva.

- Quand, pour toi, le toque, c’est juste un putain de copyright du jeu à la nantaise lui-même volé à l'immense technicien colombien, Pacho Maturana.

- Quand tu t’indignes sur le fait qu’il n’y ait toujours pas de DNCG européenne, alors que tu ne sais pas vraiment ce que ça veut dire, ni à quoi ça sert. Ca tombe bien : en Espagne, en Angleterre, en Italie et en Allemagne, ils ne le savent pas non plus et ça leur réussit plutôt bien…

- Quand tu passes des vacances à Lloret del Mar et que dans les restaurants on te parle directement français sans t’avoir demandé d’où tu viens. Ça t’étonne, ça t’énerve mais t’as toujours pas compris que ta banane Lacoste, tes chaussettes blanches, ton pantacourt et tes Requins trahissaient ton origine.

- Quand t’es persuadé que le coiffeur de Jérémy Ménez, c’est un mec qui s’appelle Manolo Lopez. Ce n’est pas possible autrement de toute façon.

- Quand les clubs que tu supportes en Liga c’est l’Athletic Bilbao, la Real Sociedad et le FC Barcelone. Rien à voir avec la tradition, Montanier ou le beau jeu en revanche… C’est juste que les ennemis de tes ennemis sont tes amis.

- Quand tu ne fais plus le con sur le Waka-waka de Shakira depuis qu’elle sort avec Piqué.

- Quand tu t’es remis à faire le con sur Saga Africa.

- Quand ça t’amuse que Thierry Roland ou Jean Marc Ferreri galèrent avec les noms espagnols.

- Quand t’es carrément fan de Marcel Desailly lorsqu’il parle de Mata en l’appelant « Mota » .

- Quand tu crois dur comme fer en cette légende urbaine selon laquelle le roi d’Espagne aurait effacé la dette du Real Madrid. Ca te rassure qu’en France on n'ait pas ce mode de fonctionnement. D’ailleurs, tu ne vois pas très bien le rapport qu’il y a entre Sarko et les Qataris…

- Quand ton quotidien sportif préféré, c’est Le monde.

- Quand tu jures tes grands dieux que sans le Barça ni le Real, le championnat espagnol n’aurait plus aucun intérêt. En revanche, tu ne t’es jamais demandé ce que donnerait une Ligue 1 sans le PSG, ni l'OM…

- Quand tu regrettes encore aujourd’hui que le Stade de Reims ait losé contre le Real Madrid de Di Stéfano. Pour toi, c’est là que tout a vraiment basculé.

- Quand ça te rend fou que ton fils ne connaisse pas l’épopée des Verts, les poteaux carrés et tout le bordel mais qu’en revanche il connaît par cœur la compo de l’équipe B du Barça.

- Quand tu considères Trezeguet comme un Français pure souche et Di Stéfano comme un Argentin pure souche.

- Quand tu espères un Clásico en demi-finale de Ligue des champions. Ça fera toujours une possibilité de victoire en moins pour les Espagnols.


- Quand tu dis te faire chier devant un Atlético - Rayo Vallecano alors que tu dis prendre ton pied devant un Nancy - Évian Thonon Gaillard.

- Quand t’aimes pas Omar da Fonseca. De toute façon, tu captes rien à son concept de « crise de technicité  » .

- Quand tu ne regrettes pas non plus Raynald Denoueix et ses analyses sur la Liga. Trop subjectives à ton goût.

- Quand t’aimes bien Christophe Josse. Avec lui au moins t’es sûr que Benzema sera le meilleur homme du match avec le Real Madrid. Ton truc à toi, c’est définitivement l’objectivité.

- Quand tu considères Abidal comme un escroc. Comment se fait-il qu’il soit bon avec le Barça et nul avec les Bleus ?

- Quand tu expliques les 45 coupes internationales d’écart entre les clubs français et les clubs espagnols par le fait que le championnat a toujours été la priorité des Frenchies. Et puis c’est bien connu, dans les pays pauvres, le seul moyen de briller à l'international passe par le football.

- Quand tu es persuadé que les Espagnols sont tous dopés.

- Quand tu considères la justice sportive comme la seule étant au-dessus de tout soupçon.

- Quand t’es bien conscient que c’est le dernier argument qu’il te reste pour dénigrer leurs prestations.

- Quand pour toi la créatine ne fait pas partie des produits dopants. Sinon, Deschamps, Zidane et compagnie n’en aurait pas pris.

- Quand tes favoris pour l’Euro, c’est l’Allemagne, l’Angleterre, la France, l’Irlande, l’Italie, le Portugal, la Hollande, la Pologne, la Grèce, la République tchèque, le Danemark, la Croatie

- Quand ça te fait chier que la mode des Français ait été remplacée par celles des Espagnols en Premier League.

- Quand t’as jamais apprécié le surnom de Ginola. « El Magnifico » ? Demandez à Gérard ce qu’il en pense…

- Quand tu milites pour le retour de ce chat noir de Raúl en sélection.

- Quand tu te frottes les mains lorsque Puyol et Sergio Ramos se mettent sur la gueule pendant les Clásicos.

- Quand tu n’apprécies pas trop qu’Enrico Macias pointe son accent en tribune VIP du Parc des Princes. Normal, la musique arabo-andalouse, très peu pour toi.

- Quand t’es d’accord avec la théorie de la « potion magique » de Yannick Noah et que tu compatis pour son fils Joakim.

- Quand tu penses voter pour ce patriote de Yannick Noah afin qu’il remporte une fois de plus le titre de « Français préféré des Français » . Juste pour faire chier les Espagnols.

- Quand t’es un peu d’accord avec Claude Guéant : toutes les civilisations ne se valent pas. Un pays qui fait la sieste, qui s’amuse avec des taureaux, qui dîne à 23 heures et qui écoute cette saloperie de Makina, c’est forcément une contrée de sous-développés.

- Quand t'as rien compris au football.

- Quand t'es français.

Par Ramon Jabugo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25