1. // Mondial 2014
  2. // Barrage retour
  3. // France/Ukraine (3-0)

Tu sais que tu as vibré devant France – Ukraine quand…

Ce matin, tu parles comme Jacques Monclar alors que tu n'as jamais mis la main sur un paquet de Gitanes. Toi, tu as un peu trop crié hier sur les buts français et les occasions ukrainiennes. Toi, tu as l'impression d'avoir composté ton billet pour le Brésil alors que pourtant, il te faudra piocher dans le sacrosaint PEL pour pouvoir entrevoir un grain de sable de Copacabana. Toi, tu as vibré devant les Bleus hier. Et c'est normal !

Modififié
14 75
Trop payés ? Trop bêtes ? Trop gâtés ? Non. Trop contents. Avant même d'avoir sabré les bouteilles de champagne, les Bleus étaient ivres. Ivres d'un bonheur rare et sincère, partagé par des milliers de Français, loin des pisse-froid mais près des supporters algériens qui ont rythmé la nuit parisienne au son des « one, two, three » . Non, l'équipe de France n'est pas devenue exceptionnelle hier. Au vrai, ce n'est pas ça qui intéresse les amoureux des Bleus. Ce qu'ils veulent, ils y ont eu droit hier. Des types qui se battent, qui en veulent. Ils veulent le sourire d'enfant de Karim Benzema après son but. Ils ne veulent pas des exemples, ils veulent vibrer. Ce mardi soir, ce qui ressemblait à une bande de potes qui jouent ensemble le dimanche a offert du bonheur en barre à qui le voulait. Et c'est très bien comme ça. Le Brésil, putain!

- Pour toi, le match n'a pas commencé à 21h00. Tu étais dans ton match depuis le petit-déjeuner. Tu t'es même envoyé une assiette de pâtes à 11h pour les sucres lents.

- Tu avais tout prévu, olives, saucisson et même pizza. Mais ça, c'était avant que le stress ne t'empêche d'ingurgiter quoi que ce soit.

- N'importe quoi sauf ton pack de bière, évidemment. « C'est liquide, ça passe  » .

- Tu as compris que les Bleus allaient gagner au moment où le môme en maillot ukrainien a crié à la fin de la Marseillaise.


- Tu t'es tellement laissé porter par l'euphorie que tu ne t'es pas refusé un I Will Survive qui moisissait au fin fond de ton iTunes depuis 2006.

- Ce matin, à chaque fois que tu croises un type qui lit L'Equipe, tu essayes de créer un eye-contact. « On a gagné mec hein. On est partenaires quoi ! »

- Tu as dit 67 fois « Lâche ta balle, Ribéry » .

- Tu as tellement crié « OUI MAMAD » que ta voisine imaginait des choses que tu n'as même pas envie d'imaginer.

- Tu as insulté l'arbitre sur le but refusé à Karim Benzema.

- Tu as dit « c'est normal, il y avait pas hors-jeu sur le premier » quand l'arbitre a accordé le but qu'il n'aurait pas dû au même Rim-K.

- Tu as couru avec Karim Benzema dans ton 23 m2. D'ailleurs, il t'a fait penser à Ribéry en 2006 contre l'Espagne, le con.

- Tu as envoyé « Bon, si on passe, on fête ça, mais j'aurais peut-être une demi-heure de retard » après avoir vu ce tweet de Marc Dorcel.


- Tu as dit « C'est le début de match parfait  »

- Tu es supporter de Marseille, mais tu as kiffé Mamadou Sakho.

- Tu es supporter de Paris, mais tu as kiffé Mathieu Valbuena. Même si « c'est une tarlouze » .

- Tu as vécu 1H30 dans la peau d'Eric Di Meco, à appeler tous les joueurs par leur prénom.

- Tu as essayé de dire à Varane que « ça venait dans son dos » , mais il ne t'a pas entendu.

- Tu as pensé très fort à Emil Kostadinov quand Gusev est entré en fin de match.

- Tu as maudit les joueurs de rugby qui ont massacré la pelouse face à la Nouvelle-Zélande.

- La mi-temps était trop longue alors tu es resté dans ton match en t'écoutant Passement de jambes de Doc Gyneco.

Youtube
- Tu as eu envie de te battre avec Edmar.

- Tu as dit « il n'y a que le sport pour vivre des trucs comme ça » . Une phrase très vraie mais qui te donne forcément l'air bête quand tu la prononces.

- D'origine portugaise ou asiatique, on n'a pas la même pilosité, mais on a la même chair de poule.

- Tu as pensé à Lilian Thuram sur le troisième but de Sakho.

- D'ailleurs, après ce but, tu as reçu plein de messages qui disaient «  On y est » . Tu étais trop concentré pour répondre, mais si tu avais pu, tu aurais dit « Ta gueule, c'est pas fini » , même à ta mère.

- Tu as un très beau canapé, mais tu as passé ta seconde période debout.

- Tu t'es rappelé qu'à l'âge de Paul Pogba, tu étais à peu près tout sauf le futur meilleur milieu de terrain du monde.

- D'ailleurs, tu as expliqué à ta femme que s'il était un peu moins nonchalant, ce serait exceptionnel, mais elle t'a répondu que tu étais raciste.

- Tu regardais ce couteau posé sur ta table en espérant que Moussa Sissoko n'entre pas en jeu.

- Tu as vu le jubilé d'Eric Abidal. Gentleman, il ne s'est même pas fait entrer en jeu.

- Tu n'étais pas loin d'acheter une voiture pour aller klaxonner.

- Tu as dit « Elle était très difficile à frapper » sur la volée du pied gauche de Mathieu Debuchy.

- Tu as aussi dit « On va au Brésil ! » . Eux oui, mais toi, tu vas devoir appeler Cetelem, mon gars.

- Tu as pensé à Pascal Praud, puis tu t'es dit que ça ne valait pas le coup.

- Citron vert, sucre, glace pillée en morceaux pas trop petits, cachaça. C'est bon, tu maîtrises la caïpirinha.

Par Swann Borsellino

Merci @Saintmtex pour le screenshot du petit qui crie.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Tu as tellement crié « OUI MAMAD » que ta voisine imaginait des choses que tu n’as même pas envie d’imaginer. "

Et merde.
Et garde ton putain de maillot Mamad!!
Sérieux qui se fout à poil quand il est content?
Énorme, j'ai vécu la soirée quasi exactement.

D'ailleurs je le redis, on va au Brésil !
Avec du recul, hier j'ai plaint mes voisins, ma copine et les Ukrainiens.

Mais ça c'est avec du recul, hier j'ai bandé comme un ouf, hurlé comme un porc et sauté partout comme un gamin.

Merci les gars, merci mamad. D'ailleurs cette été n'oublie ni ta b*te ni ton couteau!

- Tu as un très beau canapé, mais tu as passé ta seconde période debout.

Ca résume toute ma soirée!
Tout est vrai, de l'avant-match qui a duré toute la journée, à Pascal Praud (qui, vous l'aurez compris n'est pas mon ami).

Et quand je lis ça, je me dis que le foot est universel, on réagit tous pareil devant un match comme ça!

PS: une petite pensée aux pauvres supporters ukrainiens, qui doivent avoir une sacrée gueule de bois ce matin!
Message posté par Gazzas
Et garde ton putain de maillot Mamad!!
Sérieux qui se fout à poil quand il est content?


Ta mère.

Pardon, elle était facile.
Phoenix Wright Niveau : District
Message posté par m_alive
"Tu as tellement crié « OUI MAMAD » que ta voisine imaginait des choses que tu n’as même pas envie d’imaginer. "

Et merde.


C'est tellement vrai...
Note : 8
Le petit qui cri il était vraiment énorme
Note : 8
Ha oui sinon, les petits à la maison qui se plaignent "mais pourquoi vous criez comme ça", "tu comprendras quand tu seras plus grand"
Mou-rinho Niveau : CFA
"- Tu as envoyé « bon, si on passe, on fête ça, mais j’aurais peut-être une demi-heure de retard » après avoir vu ce tweet de Marc Dorcel."
Bordel je me suis réveillé trop tard...
Message posté par DjangoRoro


Ta mère.

Pardon, elle était facile.


Ça aurait pu être pire, t'as pas vu ma belle mère (remarque elle est rarement contente quand je suis dans le coin). Et maintenant je prie pour que ma femme ne regarde jamais les forums so foot ou je peux m'abonner à vie à Marc Dorcel!
"- Tu as pensé à Lilian Thuram sur le troisième but de Sakho, mais tu t’es rendu compte qu’il s’agissait d’un contre son camp. "

Ah bon ?
"C’est bon, tu maîtrises la caïprinha."

Ah moi perso je maitrise la caïpirinha !!
Chriswillow Niveau : Loisir
T'as insulté chaque Ukrainien qui cherchait la faute, mais encore plus leur gardien qui stoppait tout.

T'as eu une descente d'organes à chaque coup de pied arrêté Ukrainien, ou à chaque prise de balle de leur n°10, faisant passer au passage Debuchy pour un mec à la vitesse plus qu'emprunter, tel un Sammy Traore des temps modernes.

T'as éteint ton pacemaker lorsque tu as cru que Debuchy avait arrêté de la main la frappe ukrainienne en première période.
Cher Swann Borsellino,
Comme plusieurs images le montrent, comme le joueur lui-même l'affirme, comme la FIFA le reconnaît désormais, officiellement: c'est bien Sakho qui a marqué le troisième but de l'équipe de France.
Veuillez s'il vous plait cesser, Swann Borsellino, vos approximations monstrueuses et effectuer le minimum de travail rigoureux qui permet ensuite de jouer à votre aise au plaisantin.
et toc!
Ils étaient énormes les mômes qui chantaient devant les joueurs. ça a l'air de rien, mais c'est peut-être ce genre de détails qui les ont galvanisé en début de match.
Les gamins avec le maillot ukrainien sur la marseillaise sont juste exceptionnels. La photo est magnifique.
Je suis Belge, hier soir j'ai choisi de mater la France (pas forcément avec des intentions louables, mais finalement, bien m'en a pris), et c'est clair que le gamin pendant les hymnes m'a super impressionné. Un grand moment. Vraiment. Félicitation, je suis content pour vous.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
-Tu as brisé les lattes du parc à jouets en bois de ton petit neveu (3 lattes)

-Tu as failli t'évanouir à 10 secondes de la fin quand Lloris capte une frappe de loin ukrainienne, la dernière

Ma compagne ne regarde jamais de match de foot, y compris hier soir, mais depuis 6 mois elle entend prononcer le nom "Paul Pogba" plus souvent que son propre nom, sans aucune exagération (Philippe Genin de Bein sport est en grande partie responsable).

Et même elle sature sur ce gamin, certes très doué et affamé de compétition. Moi non je l'aime bien, mais je vais être prudent avant de le proclamer demi-dieu.
- Tu as dit 67 fois « lâche ta balle, Ribéry »:

Celui-là, il m'a fait beaucoup de mal. J'ai cru qu'on allait pas pouvoir y arriver tout ça parce que sur chaque action Monsieur voulait étoffer sa candidature pour la ballon d'or.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
14 75