Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e de finale
  3. // Chelsea/PSG (2-2)

Tu sais que tu as vibré devant Chelsea/PSG quand...

Il t'a fait passer par toutes les émotions. De la colère, de la déception, de la joie et même de la démence. Oui, ce Chelsea/PSG est désormais inscrit au Panthéon de tes plus grandes rencontres de football. Et pour longtemps.

Modififié
... tu as laissé les phrases convenues te rattraper : « On dirait que c'est Chelsea qui joue à 10 ! » ou « Il y a une justice ! » , voire même « Ce soir, c'est le football qui a triomphé » .

... tu t'es dis prêt à vendre Cavani pour 1 million d'euros à Évian. Ou même à payer pour qu'ils l'achètent.

... et puis tu t'es ravisé. Qu'est-ce qu'il se donne, putain !

... tu as juré de ne plus jamais douter de Laurent Blanc. Tu as même eu un mot gentil pour lui à la fin du match.

... tu as imité les 53 roulades d'Eden Hazard sur ton tapis. Et tu t'es brûlé le bras.

... tu as demandé ta bien-aimée en mariage.

... tu as dit devant tes enfants, sans sourciller : « C'est le plus beau jour de ma vie  » .

... tu as mis la faute sur ton pote qui n'y croyait plus : « C'est à cause de toi tout ça ! »

... avant de finalement l'étreindre comme si vos différends n'avaient jamais existé.

... tu as menacé de ne plus jamais te rendre aux Pays-Bas, terre natale de l'arbitre. Et dieu sait pourtant que tu aimes Amsterdam.

... tu es Serge Aurier.


... « OOOOOOOOOOOOO MONSTROOOOOOOOOOOOOOOOO » .

... tu as chanté « Ici, c'est Paris !  » avec tes tripes. Alors que tu habites dans le Vercors.

... tu as abandonné toute considération pour les adeptes du « Paris, c'était mieux avant » . Car, Paris, c'est mieux maintenant !

... Nasser est venu faire des câlins sur la pelouse. Merci président.

... le Mou a croisé les bras sur le bord de la touche.

... tu as vu Didier Drogba entrer. Et que l'imaginer marquer un but et dire face caméra « Allez l'OM ! » t'a fait frissonner le corps.

... ton paquet de Malboro est vide. Ton frigo aussi.

... tu as considéré le fait d'imposer des limites de taille pour les gardiens.

... tu as eu envie de faire ça :


... tu as crié, criéééééé, Paris, pour qu'ils reviennent.

... et tu as pleuré, pleurééééé, tu n'avais plus de peine.

... tu as vu Blanc faire entrer Van der Wiel pour nous faire sa spéciale Réveillère/Debuchy.

... tu as serré très fort ta copine au moment de te coucher. Tu pensais à David Luiz.

... tu as cru te faire éliminer sur un penalty de poussin de Hazard. Oui, ce mec qui ne fait que dribbler.

... tu as tenté de rester poli avec Diego Costa. Tu as tenu dix minutes avant de passer aux attaques sur le physique.

... d'ailleurs, comment il a pu finir sur le terrain, ce porc ?

... tu t'es dit que, finalement, Thiago Silva et David Luiz s'étaient réservés pendant le Mondial pour disputer et gagner cette Ligue des champions.

... t'as eu une pensée émue pour le néo-retraité Luyindula, le dernier à t'avoir procuré une telle émotion un soir de PSG-Twente. Le PSG d'avant.

... tu as retiré Demba Ba de ta liste des gens à détester.

... tu as vécu PSG-Real en 93, alors quand Hazard a mis son penalty, tu t'es dit : « Si Kombouaré l'a fait, Thiago Silva le fera. »

... tu t'es juré de ne pas te la péter ce matin. Mais t'as beau faire, ta tête se redresse d'elle-même, tes épaules s'élargissent, t'as mis tes Ray-Ban. C'est mort, tu roules des mécaniques.

... tu as inscrit « Paris est le meilleur tirage possible » sur le mur de ton salon.

... tu as perdu 4 kilos et que tu nages dans ton jean ce matin. Tant pis, de toute façon, t'avais prévu d'aller en slip au boulot aujourd'hui.

... le rouge de Zlatan est arrivé comme une flèche en plein cœur. Tu n'avais pas eu aussi mal depuis le jour où Clara avait préféré que vous restiez amis.


... tu as voulu remplir une demande d'adoption pour Marco Verratti.

... tu es allé chercher ton maillot RTL. Juste pour dormir.

... en fait, tu l'as gardé ce matin, au mépris de toutes les règles vestimentaires de l'entreprise. De toute façon, tu peux te faire virer, rien ne compte ce matin.

... le café que tu dégustes ce matin est le meilleur jamais goûté. En plus, il fait beaucoup de bien à ta gorge, exténuée par les cris répétés.

... tu as reçu un coup de fil du proprio ce matin. Tes voisins Monique et Gérard n'ont pas apprécié ta voix puissante.

... tu as renouvelé ton abonnement Canal pour 15 ans.

... regarder ton mur Facebook où pullulent les footix ne t'énerve même plus.

... tu as imposé le prénom de ton prochain enfant. Thiago Durand, ça sonne pas mal d'ailleurs.

... tu as vu la fin lorsque Pastore et Verratti sont sortis pour Lavezzi et Rabiot. Même si, comme à chaque fois, tu as cru en la Poche.

... une charnière à 100 millions d'euros, c'est pas si cher que ça.

... tu as passé les dix dernières minutes du match la tête entre les jambes.

... tu n'as plus d'ongles. Et ça fait mal.

... tu as ouvert la fenêtre en espérant trouver un autre fanatique dans l'immeuble d'en face.

... tu as pris le métro en écoutant Michel Tello.

... tu as demandé une permanente à ton coiffeur.

... tu as parcouru ta rue, nu. Pari tenu.

... après avoir vu ça, tu peux mourir tranquille. Enfin le plus tard possible quand même, y a les quarts.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 38 minutes Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17