1. // Autres foots
  2. //

Tu sais que tu as joué au foot avec une balle en mousse quand…

2e jour du mois de pluviose, le 21 janvier est aussi connu sous le joli nom de « jour de la mousse » . Une matière que tes pieds ont tâtée, parfois malgré eux. Entre sac plastique et yeux qui piquent, toi, tu sais ce que c’est de jouer avec une balle en mousse.

Modififié
8k 65
… tu n’as jamais compris pourquoi il y avait un petit bout dur sur un côté du ballon.

… mais tu ne t’es jamais privé de le gratter jusqu’à faire un trou dedans.

… tu aimais l’odeur du ballon tout neuf, sorti de son plastique. Bon, un peu moins que celle des balles de tennis, mais quand même…

… d’ailleurs, tu profites des premières frappes dans ta chambre, car c’est le seul moment où le ballon rebondit à peu près normalement.

… tu as déjà eu une légère sensation de brûlure en mettant une tête « qui frotte » sur le front.

… tu as un avis clair sur ce que tu aimes : les ballons en mousse bleu et rouge ne sont pas officiels. Le seul qui compte pour toi est jaune.

… en revanche, tu veux bien discuter pour ce qui est de la couleur du motif : bleu, rouge ou noir, chacun son école.


… tu as déjà dit : « Mais monsieur, avec un ballon en mousse, ce n’est pas un vrai foot. »

… mais tu as déjà cassé une vitre avec un ballon en cuir.

… au lendemain de l’achat du ballon en mousse, tu le prenais à la main, tranquille.

… trois jours après, ta mère te filait un sac plastique pour l’emmener à l’école et c’est la première chose à laquelle tu pensais au moment de partir.

… d’ailleurs, quand il pleuvait, il n’était pas impossible que tu fasses un double nœud avec le sac Franprix et que le sac serve de « housse de ballon » .

… les artistes contemporains te font rire. Gamin, tu faisais des motifs sur tes T-shirts à coups d’amortis de la poitrine un jour de pluie.

… les hipsters te font rire. Tu as déjà eu le visage tatoué en marron après avoir pris une frappe dans la face un jour de pluie.

… tu as déjà sauté les pieds joints sur un ballon pour « l’essorer » un jour de pluie.

… tu as déjà joué contre un gros qui était nul au foot, mais qui écrasait le ballon avec son pied et t’empêchait de le prendre.

… tu sais qu’une balle dans les yeux déclenche des pleurs immédiats et incontrôlables.

… tu as déjà joué avec des ballons de toutes les formes. Oui, un ballon en mousse qui reste coincé sous un meuble un soir, c’est un dé en mousse le lendemain dans la cour de récréation.

… tu sais qu’un ballon en mousse est comme la planète terre : il y a plusieurs couches. Et une fois que la première couche a disparu, c’est le début de la fin…

… d’ailleurs, tu faisais valoir tes qualités techniques quand elle commençait à ne plus rouler droit.

… plus besoin de sac plastique quand le ballon avait des trous : tu pouvais le prendre entre deux doigts. Ou comme une boule de bowling.

… tu t’es déjà embrouillé à cause d’un ballon en mousse en fin de vie : « C’est quel bout du ballon qui doit franchir le but ? »

… un ballon en mousse, c’est comme un vieux : plus il s’approche de la mort, plus il est petit.

… les Brésiliens te font rire à jouer avec des conserves. Toi, tu as joué avec un morceau de mousse qui avait plus une gueule d'éponge que de ballon.

… tu as déjà déchiré un ballon en mousse en deux.

… tu t’es déjà fait choper à essayer de jouer avec un ballon en cuir alors que c’était interdit.

… mais aujourd’hui, tu regrettes d’avoir considéré le ballon en mousse comme un plan B.

… de toute façon, c’était mieux que la brique de jus vide.

… tu l'as déjà fait sécher sur un radiateur du préau. Oui, le préau.

… la goal-line technology te fait doucement rire : toi, quand il pleuvait, tu savais s'il y avait but grâce à la marque du ballon.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Très bon article !

Le plus désagréable était lorsque la moitié du ballon seulement était arrivé dans une flaque d'eau.

A partir de ce moment là, le ballon agissait selon ses envies.
Vous aviez un radiateur sous votre préau?
Dans mon école, le préau était (et est toujours je pense) une zone avec un toit ouverte aux quatre courants d'air!

Article sympa sinon!
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
... tu as ramassé ton genou après avoir tenté une minasse car ça revient quasiment à frapper dans le vide
Oui à tous. Merci pour cet article les gars! On a grandi trop vite.
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
de mon côté je préférais le ballon de plage pour ses effets digne d'Olive et Tom, tu tirais vers la droite de l'interieur du pied et le ballon prenait une courbe folle de droite à gauche et inversement, génial !
TheDoctor Niveau : DHR
Chez moi le préau était un peu une zone de non-droit, l'endroit même où le ballon en mousse faisait son apparition car le cuir jugé trop dangereux par l'instit.
J'imagine que les jours de pluie, vous aviez aussi des guignols qui avaient l'ambition de se taper un volley avec la poutre du préau... Nous les avons tous dégagés à grand coup de minasse contre le mur pour les effrayer, et le fameux préau (entouré de bancs en bois qui étaient au niveau des tibias au passage...) était à nous
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Nous le foot était interdit en primaire :( du coup le sport roi était la balle au prisonnier, génial !!!
Message posté par souzadeoliveira
de mon côté je préférais le ballon de plage pour ses effets digne d'Olive et Tom, tu tirais vers la droite de l'interieur du pied et le ballon prenait une courbe folle de droite à gauche et inversement, génial !


Ce ballon de plage rendait fou!
Que tu tirais une minasse ou que tu faisais une passe ça partait exactement à la même vitesse!
Putin de ballon "Corner"!
Message posté par kickoff
Vous aviez un radiateur sous votre préau?
Dans mon école, le préau était (et est toujours je pense) une zone avec un toit ouverte aux quatre courants d'air!

Article sympa sinon!


Ouais j'avoue j'avais pas relevé, mais un préau est un lieu ouvert, ya pas de radiateur ! Imposture !
Message posté par souzadeoliveira
Nous le foot était interdit en primaire :( du coup le sport roi était la balle au prisonnier, génial !!!


Du coup tu arrivais pas tous les matins avec 15 ou 20min d'avance?
Pour attaquer un match avant d'entendre le maitre taper dans ses mains à 8h30?
On reconnait de suite la patte de Swann!

un Préau avec Radiateur plutôt Haut de gamme le truc du coup!

le "un ballon en mousse, c’est comme un vieux : plus il s’approche de la mort, plus il est petit." m'a bien fait rire, très bon article comme souvent en ce moment!
cedoukeita Niveau : DHR
une frappe dans la face un jour de pluie. ail c'était horrible
Cristiano Ronaldo 7 Niveau : CFA2
C'est un peu notre Madeleine de Proust. Sinon qu'elle ne se mange pas. Enfin ...
"Pas le droit d'écraser la balle" !!

Putain la plus belle sensation de ma carrière, c'est le jour où on a battu l'autre classe de CM1 en mode aller-retour aux récrés de 10h et de 15h
numerobis-dans-ma-team Niveau : District
La tristesse quand j'ai vu le gardien de mon hlm découper mon ballon au ciseau. Je lui ai souhaité le cancer tellement de fois à lui! Et pour le préau, ouais j'avais un radiateur,des bancs, des poutres,des chaines ..putain c'était un ghetto le truc ...bon les chaines je les ai peut être rêvée!
Gros Noblois Niveau : CFA2
"… tu as déjà joué contre un gros qui était nul au foot, mais qui écrasait le ballon avec son pied et t’empêchait de le prendre. "

Certainement une des personnes que j'ai le plus haïes dans ma vie!!!
U'Marranzanu Niveau : CFA2
Quand en fin d'année la maîtresse décidait que la récré durait tout l'aprem et que tu te faisais des matchs de 2h, esquivant les petits et les filles pour aller marquer dans le but vide parce que "y a goal volant".
prtcl2x89 Niveau : DHR
ah les bons souvenirs de la cours d'école avec son terrain spécial en cailloux/gravillons et les parties intenses de football avec un ballon en mousse. les équipes deux, voire trois fois trop nombreuses pour la taille du terrain. les galoches aux supportrices qui nous regardaient faire les fous pendant la récré à la fin d'un geste splendide ou d'un but. mon dieu, ramenez-moi en enfance !
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Ah le fameux banc en bois/ ferraille qui éclatait un tibia par mois.

Bien sur le banc etait partie intégrante du terrain et servait même parfois à châtier le keke de la cour via un subtil ( ou pas ) coup d'epaule...

Nostalgie...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8k 65