1. // Insolite
  2. //

Tu sais que tu as fait des tournois de foot en jeunes quand…

Les beaux jours qui arrivent te font le même effet que Proust et sa madeleine. Ce soleil te rappelle les journées folles à la fin desquelles ton maillot sentait plus le graillon que la transpiration. Des parents improbables et des adversaires venus du monde entier. Des visites entre coéquipiers et des premiers émois. Toi, tu connais bien tout ça. Toi, quand tu étais jeune, tu as passé de nombreux week-ends à faire des tournois de foot.

Modififié
7 79
… À chaque fois que tu peines à te lever le matin pour aller au bureau, tu te rappelles qu'autrefois, quitter ton pieu à 6h pour passer un week-end à jouer au foot sous la pluie ne te posait aucun problème.

… Au vrai, le seul qui avait un réel problème, c'est le papa trop gentil qui prenait toujours huit mômes dans sa voiture pendant que les autres parents roupillaient.

… D'ailleurs, depuis ces tournois, tu n'es plus impressionné par les numéros de contorsionnistes dans les voitures. Oui, tu sais que sept gosses qui font du bruit, ça rentre dans une Volkswagen Polo.

… Tu allais dormir chez un coéquipier la veille. Enfin dormir, c'est un bien grand mot.

… Si le tournoi durait deux jours, tu recevais ce même pote le lendemain.

… Tu as passé l'âge de disputer le tournoi de ton club, du coup, tu reviens pour arbitrer.

… Manque de bol, tu officies lors d'un match de ton ancien coach, qui ne se gêne pas pour te mettre une pression de dingue.

… Tu es malade en car, mais tu t'en fous : ton seul objectif était d'être au fond pour foutre le bordel.

… Ce qui n'était pas vraiment au goût du chauffeur de bus, mais ça, tu t'en foutais : il avait une tête de poivrot.

… Tu as arrêté de croire à la ponctualité depuis ton premier tournoi. Oui, personne n'arrive à l'heure au lieu du rendez-vous et aucun tournoi ne débute à l'heure annoncée.

… D'ailleurs, c'était chiant quand sur le planning distribué au coach, tu jouais à 10h15 sur le terrain Baggio, mais qu'à 11h, tu étais toujours en jogging.

… Sur ce planning, il y avait aussi ta poule et tu as dit « oh merde, eux ils sont forts » ou encore « eux on les fume tranquille ! » .

… Tu t'es toujours demandé si les équipe C, D ou E qui venaient à ton tournoi annuel existaient dans la vraie vie ou si elles étaient composées d'acteurs venus pour faire le nombre. Merde, il y a une équipe A et une réserve, c'est tout.

… Trop curieux, tu as fini par demander à ces nazes qui ils étaient. Ils t'ont répondu qu'ils étaient ceux qui s'entraînaient le mardi soir. Mais qui s'entraîne uniquement le mardi soir, merde ?

… Tu sais que rien ne vaut l'exotisme des équipes qui viennent de loin. Ah les Japan Star et les Roumains qui avaient deux équipes différentes le samedi et le dimanche, c'était quelque chose.

… D'ailleurs, ces salauds arrivaient quatre jours avant le tournoi pour se caler un petit Disneyland pendant que tu étais en cours.

… Tu as déjà été tiraillé entre les ambitions personnelles et les ambitions collectives. Entre le concours de pénaltys et la victoire finale, en somme.

… Tu as déjà joué avec un gros mal de ventre. Saloperie de buvette.

… Ta famille n'a jamais rien gagné à la tombola. Et pourtant, tu as dépouillé ta grand-mère pour qu'elle prenne cinq tickets.

… Tu sais bien que les meilleurs matchs sont ceux que tu disputais en fin de journée une fois les terrains vides.

… Tu étais contre la suppression du lundi de Pentecôte par le gouvernement Jean-Pierre Raffarin.

… Tu revoyais toujours les mêmes têtes et franchement, ça faisait plaisir.

… Tu sais que le prix du fair-play désigne en fait l'équipe la plus naze du tournoi.

… Aujourd'hui encore, tu reconnaîtrais l'odeur de ce que tu appelles « les frites de tournoi de foot » . Oui, celles qui te donnaient mal au ventre, justement.

… À moins que ça ne soit les Mister Freeze, les paquets de bonbons, les sodas, les merguez…

… Tu découvrais les familles de certains de tes partenaires et généralement, il y avait un père casse-couilles, un papy qui a joué à haut niveau et une mère sexy qui allait vite devenir le sujet de moquerie numéro 1 dans les vestiaires.

… Tu as déjà vu un chrono de gymnase s'arrêter en plein match.

… Pendant que tout le monde filait à la buvette dès 10h45, ton coéquipier portugais allait s'asseoir à la table pliable en plastique de ses parents pour bouffer un poulet-patates.

… Tu sais ce que c'est la déception de disputer un « tournoi en salle » .

… Tu as vu un père dire que c'était « l'équipe de Blacks » les favoris.

… Tu as vu des bastons de parents et franchement, si c'était l'apogée d'internet à l'époque, ça aurait eu bien plus de succès que les lolcats et les harlem shake.

… Tu as déjà roulé une bouteille de vin dans une serviette à côté de laquelle il y avait des chocolats. Oui, c'était pour donner aux parents du joueur qui te recevait à l'étranger.

… Une fois dans ta vie, tu as rangé ta chambre avec plaisir : tu voulais impressionner le petit Slovaque qui venait chez toi.

… Vous vous êtes même juré de vous écrire des lettres quand il est parti. Tu ne l'as jamais fait.

… Par contre, sa cousine que tu as vue là-bas, tu lui as écrit. Mais elle non plus, ne t'a pas répondu.

… D'ailleurs, tes coéquipiers et toi, vous étiez des jeunes hommes en fleur mais vous étiez surtout les Richard Gasquet de l'amour : 156 tentatives sur balle de match, zéro victoire.

… Au fond, vous vous en foutiez, l'important, c'était d'être ensemble.

… Tu jouais déjà le tournoi dans ta tête en début de semaine à l'école.

… Par contre, il n'y avait rien de pire que le retour en classe le lundi…

… «  XXX, c'est le Brésil, ils dansent la samba, ils vont de ville en ville, pour gagner des tournois. » Oui, tu as supporté l'équipe des mecs plus jeunes qui sont venus avec toi au tournoi.

… Quelque part, au Portugal ou en Allemagne, des mecs sont persuadés que tu es un crack qui est passé à côté d'une grande carrière.

… Tu respectes la Coupe de France car tu te rappelles que quand tu affrontais une équipe connue, tu étais surmotivé.

… D'ailleurs, au fond de toi, tu voulais faire un gros match pour te faire repérer.

… Ce jour-là, tu voyais des recruteurs partout. Le moindre type accoudé à la rambarde avec des lunettes de soleil pouvait être un ambassadeur du Milan AC.

… Ton moment préféré, c'était la pause midi. Oui, le moment où toutes les équipes sont sur les terrains pour mettre des mines dans « les grands buts » .

… Une fois, tu as même gagné un « Challenge Téléfoot » .

… Tu n'y as jamais prêté attention sur le moment, mais aujourd'hui, tu réalises que tous les parents étaient totalement ivres.

… Tu as déjà vu un « match pour la 18e place » .

… Tu as entendu ça. Et tu en as souvent eu marre.

Youtube
… Sauf la fois où tu l'as chanté. Oui, tu as déjà gagné un tournoi et c'était un immense bonheur.

… Mais ce jour-là, un de tes partenaires ne pouvait pas venir. Il avait une représentation avec le conservatoire.

… Tout ça te manque. Très fort.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cocodingo Niveau : DHR
"… Ta famille n’a jamais rien gagné à la tombola. Et pourtant, tu as dépouillé ta grand-mère pour qu'elle prenne cinq tickets. "

Tombola Issy-Les-Moulineaux, 1998, maillot du Brésil floqué Ronaldo, je l'ai eu bordel !
"Aujourd’hui encore, tu reconnaitrais l’odeur de ce que tu appelles « les frites de tournoi de foot ». Oui, celle qui te donnait mal au ventre, justement."

Quand je passe près d'un terrain le week-end et que je sens l'odeur de la merguez, je fais un bon en arrière.
"tu as déjà vu un match pour la 18ème place", non, joué.
Je me souviens que certains hurlaient de joie quand ils marquaient dans ce genre de matchs, ça me fait rire en y repensant. .

Bon souvenir ces tournois.
cheikhidaout Niveau : Loisir
Quand t'attendais 3 plombes sur le côté le temps que ce soit ton match, et que t'avais l'impression que les tiens duraient 3 minutes arrêts de jeu compris.
gregoirelenormand Niveau : DHR
Officielleement mon favori "tu sais que", il est parfait bordel!

CaribbeanWolfy Niveau : District
Merci pour ces sourires nostalgiques Swann ! ;-)
La toute première chose à laquelle j'ai pensé en lisant le titre de l'article...

Cette fameuse barquette, où une tonne de sel était jetée, mais seulement sur les frites du dessus.. un côté ketchup, un côté mayo. La FOLIE
- Et quand tu étais en finale et que tu faisais une entrée sur le terrain d'honneur comme les pros

- D'ailleurs juste après le petit moment de fébrilité quand tu devais t'avancer à l'annonce de ton nom pour saluer le public (enfin ceux qui sont pas encore parti quoi)

- Toutes ces coupes qui sont restées sur la table parce que les 7ème n'ont pas attendu 19h et la remise des coupes.

- La haine de savoir que ta petite soeur ait fait le tournoi et a reçu une coupe parce qu'il y avait plus de médailles...

- Le fameux cordon bleu blanc rouge des médailles !
Harry Monroe Niveau : District
Trop bon l'article... La cousine du slovaque tu lui a écrit hahahahaha hahahahaha hahahahaha
Note : 7
Quand tu courais dans les allés du stade avec tes coéquipiers en chantant à tue tête "ON EST EN FINAAAAAAALE, ON EST EN FINAAAAAAALE, ON EST, ON EST, ON EST EN FINAAAAAALE" pour finalement te prendre une branlée et accuser les arbitres de tricherie. "Toute façon, les joueurs en face z'étaient plus âgés..."
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
"… Tu as passé l’âge de disputer le tournoi de ton club, du coup, tu reviens pour arbitrer."

Bien vrai, ça. Et ils contestent, ces petits cons. Merci Pierre Ménès
Note : 15
" Pour te motiver, l’entraîneur disait a l'équipe entière que dans les tribunes il y avait les recruteurs de Manchester United et de la Juventus... "

" Quand dans ce même tournoi, tu vois les jeunes d'un centre de formation qui arrivent en minibus avec le sac et le survet' du club et vous vous etes 6 dans une Mégane... "
Dendecuba Niveau : CFA
Note : 9
Merci Merci Merci!Ahhhhhh si on pouvait remonter le temps putain! Ces frites merguez ingurgitées 5 minutes avant de jouer un match, ça vous a niqué une génération ça! Pour ceux qui sont parents, essayez d’emmener vos gosses dans un tournoi de village aujourd’hui, au bout d'une heure ça chiale pour rentrer à la maison, jouer à FIFA. S'ils savaient ;)
maxouille Niveau : CFA2
C'est clair ça manque!Surement les meilleurs souvenirs de foot!
La plus grande déception de ma jeunesse, aucune victoire en tournoi, aucune finale même. Et c'est pas faute d'avoir essayé...5 participations a une demi-finale..(put*in de jonglerie)


Sinon finir a 8ème place avec une équipe de brêlons(sur 24)sans gagner un match (4*0-0 et 3 défaites) et finir devant l'équipe A, ça vaut toute les première places ;)
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
"… Sur ce planning, il y avait aussi ta poule et tu as dit « oh merde, eux ils sont forts » ou encore « eux on les fume tranquille !»

J'aurais bien aimé pouvoir dire ça, ouais. Mais la gueule de la poule: FC Nantes, Stade Rennais, Wisla Cracovie, Banik Ostrava.

0-4, 0-4, 0-1, 0-6. Merci, au revoir. (mondial de la Saint-Pierre 2002-2003)
Note : 12
Putain les mecs vous avez joué haut ! J'ai jamais vu de bus et j'ai jamais fait plus de 20 bornes pour un tournoi ! Mais les frites jpense que c'est universel !
Et aussi le coup des mômes qui filent leur porte-monnaie et leurs sacs aux coachs et qui viennent leur réclamer toutes les 5 minutes à la buvette. Belle époque...
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
- quand ton entraîneur te "prête" dans un tournoi et te dit "c'est pour équilibrer, ils sont pas très bon, tu vas les impressionner"

- quand ton entraîneur offre à toute l'équipe des t-shirts au nom de l'équipe et qu'il te dit : "ça en jettera, ils verront qu'on n'est pas n'importe qui quand on arrivera"

P.S. : j'ai gardé toutes mes médailles dans une boîte, et des fois je les ressors, avec de vieilles photos... Putain ça me manque !
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Et quand on voyait des étrangers, on les insultait en souriant, ils souriaient en nous répondant, et tout le monde se marrait !
Moi quand je reprense à ces tournois la premiere chose qui me vient c'est les matchs à 10h du matin avec l'odeur de l'herbe mouillée par la rosée du matin... coeur avec les doigts!!!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
De la prison pour Hoeness !
7 79