En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Tu sais que t'es une WAG quand...

On peut les trouver vénales, juste bonnes à faire les veline en poom-poom short à la télé. Pourtant, la vie des femmes de footballeurs -les WAGs pour les avertis- vous fascine tous les jours un peu plus. Et parfois, on en vient même à se poser la question : « Ferais-je une bonne femme de footballeur ou pas ? » .

Modififié
1. Tu sors avec un footballeur. Ou plus maintenant mais c'est pareil. WAGS–ministres, même combat. Il suffit de l'avoir été une fois pour avoir le titre à vie.

2. On connaît ton nom de famille. Puis tes fesses, puis tes seins, puis tes positions préférées. Et enfin, ton prénom.

3. Ton métier, c'est d'être en couple.

4. Tu mouilles souvent le maillot, surtout s'il est blanc.

5. Ton fils saura jongler avant de savoir marcher.

6. A une pension plus qu'honorable, tu ajoutes un petit supplément pour que tu ne l'ouvres pas trop –clause que tu ne respecteras pas puisque les médias payeront plus cher– et une autobiographie dans laquelle tu affirmeras que ton ex-mari était meilleur sur un terrain que dans un lit (alors que toi, fière, tu en redemandais). En tout, ton divorce te rapportera une somme assez grosse pour que toi, ta famille et tes amis puissiez continuer à ne pas bosser sur onze générations.

7. Tu n'es pas Alexandra Paressant.

8. Tu as vu Victoria Beckham sourire. Deux fois.

9. Après 2-3 photos volées publiées dans des tabloïds, une vingtaine de personnes –anciens collègues ou potes de lycée– t'ont rappelée, comme ça, pour prendre de tes nouvelles.

10. Tu ne savais pas que ta sœur aimait le foot. Pourtant, elle crie « Go Gunners » les seins à l'air, là.

11. Tu es mannequin. Ou pas loin. Et tu es sexy même avec le maillot de son équipe, le short, les chaussettes et les protèges-tibias. Suffit juste de tout découper différemment.

12. Tu ne comprends rien au football mais tu es ambassadrice d'une équipe internationale.

13. Tu ne vois jamais ton mari. Vendu et revendu aux quatre coins de l'Europe, il s'entraine 8h par jour sans compter les matches. Le reste du temps, il profite que tu sois loin pour voir si l'herbe des clubs de strip-tease est plus verte. Si tu es près, il se contentera de la nounou des enfants.

14. Ton seul espoir de créer une famille dépend des blessures de ton homme. Tes vacances, de ses défaites.

15. Il gagne 300 000 euros par mois mais tu es persuadée que votre avenir dépend uniquement de toi. La preuve : quand on googlise votre nom, c'est ta photo qui sort en premier.

16. Tu as fait des photos de nu artistique pour FHM.

17. Quand ton footballeur de mari t'a rendue triste, tu es allée te confier à l'un de ses partenaires qui a été plus que gentil avec toi. Il a perdu son brassard de capitaine, sa dignité, sa femme mais toi, tu vas mieux. C'est tout ce qui compte.

18. Ton contrôle de la poitrine est excellent.


19. Un parfum porte ton nom. Un parfum porte le nom de Jean-Paul Gaultier. Par association, tu es donc créatrice de mode et tu sors une ligne de fringues à ton nom.

20. En attendant que la grande porte du succès ne s'ouvre à toi, tu tentes des entrées par la petite lucarne. En décorant les plateaux télé, par exemple.

21. Tu t'es arrêtée au niveau 3 de The Legend of Zahia.

22. Il t'arrive d'avoir des pics de conscience et de reconnaître devant la presse que les salaires des footballeurs sont beaucoup trop élevés. Évidemment, tu t'es assurée auparavant que ça n'aurait pas d'impact sur ton train de vie.

23. Tu aimes ton mari pour ses valeurs. Tu étais à deux doigts de dire « oui » à un tabloïd qui te proposait 400 000 euros pour faire une Page 3 mais, heureusement, il t'a offert le double pour te remettre sur le droit chemin.

24. Tu aimes ton mari pour sa valeur (cf. 22, sans second degré).

25. Ta page Wikipédia parle pour toi : « Connue pour avoir été dépouillée de ses titres de Miss, pour avoir posée nue dans le magazine Wikipedia, pour sa participation à une émission de téléréalité mais aussi, et surtout, pour avoir eu des propos racistes envers une actrice indienne. Aurait également eu une liaison avec un juge important en Grande-Bretagne » . Bref, tu rendrais fiers n'importe quels parents.

Noemie Penacinno

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 74
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 13 janvier Landon Donovan sort de sa retraite et signe au Mexique 21