En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Les autres football
  2. // Jeu video
  3. // Pro Evolution Soccer

Tu sais que t’es une bête à PES en réseau quand…

Un putain de roi de la manette. Sur PES, tu pratiques un football total. Un football tellement total que tu écrases tout le monde et que tes adversaires éteignent la console avant la fin du match. Tyran du jeu vidéo, tu sais que t'es particulièrement fort à PES en ligne quand...

Modififié
... un mec a déjà essayé de te faire le coup de « je prends une équipe de merde pour que tu en prennes une et juste quand tu valides, je prends le Real Madrid » . Tu l’as battu quand même.

... tu joues tout le temps contre le Real Madrid, le Barça et Manchester City.

... par contre, les nouveaux riches qui prennent Paris, tu te fais un plaisir de les taper.

... tu perds beaucoup de points quand tu perds et même quand tu fais match nul. En revanche, tu en gagnes très peu quand tu remportes la partie.

... du coup, toi, tu prends des petites équipes. Et tu dois avouer que le sentiment de taper un gros avec l’OM, le Burkina Faso ou Nancy est assez jouissif.

... tu t’es déjà dit : « Heureusement que je n’ai pas de micro » .

... tu as déjà cassé des manettes.

... tu as déjà dit : « Bon, il a Ronaldo/Messi rouge, va falloir assurer » .

... oui, tu sais qu’il est rouge, parce que ça se voit, c’est comme ça.

... à chaque fois tu te demandes pourquoi le mec continue à jouer en ligne alors qu’il a une connexion plus nulle que ta Wanadoo de 2001. Ouais, celle qui t’empêchait d’utiliser le téléphone fixe en même temps.

... tu as la fibre optique.

... tu t’es toujours demandé pourquoi le bug créé à cause du type qui a un internet pourri ne lui cause pas de problème à lui mais à toi.

... tu t’es déjà fait faucher par derrière alors que tu partais seul en contre-attaque.

... tu as déjà vu un mec qui pensait pouvoir faire la passe à 10 à 1-0 au bout de cinq minutes de jeu. Tu as gagné.

... après un 3-0 bien ficelé en un petit quart d’heure, tu as déjà poussé un mec à mettre des buts contre son camp pour quitter le match.

... beaucoup de tes adversaires éteignent la console.

... un jour, tu as été lire les messages que tu as reçus sur le Play Station Network. « Sale fils de pute de ta grand-mère » était l’insulte la plus soft parmi tes mille messages reçus.

... tu sais qu’il n’y a rien de pire qu’une défaite à cause d’un « vous avez perdu la connexion au serveur » contre un adversaire tout naze.

... tu n’as qu’un objectif : battre ton record de victoires consécutives.

... tu consultes systématiquement le profil de tes adversaires avant de démarrer la partie.

... tu sais que tu as 120 secondes pour faire ta formation avant le match. Tu les utilises.

... tu sais que jouer à domicile est un atout non négligeable. Bah ouais, tu peux choisir le stade, la météo et l’heure du match. « Ensoleillé » , toujours.

... pour toi, un match nul est une défaite.


... quand un match est facile, tu es détendu. Quand il y a 0-0 à la mi-temps, tu t’assois correctement et tu te rapproches de la télé.

... tu connais toutes les chansons par cœur. Et tu as toujours l’impression que ça débute par Michel Télo.

... tu as toujours trouvé que « matchmaking » était un mot un peu fou. Alors quand il est « en cours » , tu vibres un peu.

... tu sais que le monde des jeux vidéos se divise en deux catégories : les mecs qui savent vraiment jouer et les mecs qui donnent le ballon à Messi et Ronaldo.

... la passe en profondeur est ta religion et le trois fois rond ton mode de vie.

... tu n’as jamais appuyé sur « fair-play » après le match. Même si le mec n’était pas particulièrement lourd.

... contre toi, les mecs appuyent souvent sur start à quelques minutes de la fin quand ils ont la tête sous l’eau. Ils pensent que ça t’énerve d’attendre deux minutes de plus avant de gagner.

... Tu essayes d’annuler la partie en appuyant sur rond quand tu tombes sur un adversaire qui a moins de 500 points.

... il ne faut pas te chercher après le seul match que tu as perdu dans la semaine. Ouais, tu peux casser des gueules très vite.

... tu crois à cette théorie du complot qui veut que « l’ordinateur » souhaite que tu perdes un match de temps en temps. Poteaux, barres, et 100% de réussite pour ton adversaire, ça ne peut être que de sa faute, au « computer » .

... tu plies des matchs en cinq minutes virtuelles et le but à l’engagement est ta spécialité.


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 33 minutes La double fracture de McCarthy
il y a 1 heure Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 3 il y a 1 heure Un gardien espagnol marque de 60 mètres 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4