1. // Amical
  2. // France/Brésil

Tu sais que t'es un Footixinho quand...

Le Footixinho, comme son nom l'indique, est le supporter français de base qui ne jure que par le Brésil. Parce qu'il croit que ça fait plus classe.

Modififié
0 38
- Tu es ou tu as des origines guyanaises.

- Le 12 juillet 98, « tu avais un petit faible pour le Brésil. Mais au premier but de la France, tu es allé changer de maillot et tu as rejoint tes cousins dans le salon » .

- Quand on parle de la Seleçao, ton premier réflexe c'est de tendre la main bien ouverte, pour évoquer les cinq étoiles sur le maillot. Par contre, quand on te demande les années de sacre, ça ne vient pas de suite.

- Tu es persuadé que le Brésil, c'est le fair-play incarné. Que même quand ils perdent, ils sont gentils.

- Sur Playstation, à l'époque où il fallait acheter les jeux, et donc faire des choix, tu avais opté pour Ronaldo V-Football. Le jeu est pourri mais la pub elle, elle déchirait.

- A PES, tu dis que tu peux « déchirer n'importe qui avec le Brésil Classic » . Au final, tu perds toujours 6-1. Bah ouais, derrière il y a un libéro. Et c'est tout.

- Tu ne supportes pas les gens qui font des jeux de mots sur Kakà. C'est trop facile. Ils n'ont qu'à s'amuser avec Petit.

- Pour toi, le jeu à la brésilienne, c'est avant tout une otarie qui fait un truc improbable. Le jeu de passes courtes, tu laisses ça aux Catalans.

- Ton rêve, c'est d'aller un jour à Fluminense ou Botafogo. On a juste oublié de te dire que ce n'était pas des villes.

- Tu ne dis jamais Brésil mais Brazioule.

- Lorsque Santos, le petit attaquant de Sochaux, cartonnait, tu disais qu'il était brésilien. Maintenant, il est tunisien. Marche avec tous les autres expatriés.

- Chez toi l'hiver ou pour sortir l'été, tu ne te chausses qu'avec des Havanaïas. Mais attention, tu n'as que des paires « classiques » , celles sorties en 2003, avec le drapeau brésilien dessus.

- Tu n'aimes pas l'Equipe de France. Une équipe arrogante qui joue les coups francs sans laisser le temps aux adversaires de remettre leurs chaussettes.

- Ta soirée idéale, c'est au bord de la plage, les pieds dans le sable avec tes potes assis en cercle. Une guitare, autant de djembés que possible et tout le monde qui fredonne « essa moça tà diferente » .

- Et pourquoi Romario serait-il forcément un menteur quand il dit qu'il a mis 1000 buts ? Aux dernières nouvelles, on ne lui dit rien à Maradona quand il dit que sans la coke il aurait été le meilleur de tous les temps.

- Il y a quinze ans, tu te fadais le Boulevard des clips d'M6 dans l'unique but de tomber sur la Samba di Janeiro de Bellini. Autant dire que maintenant, quand on te dit que cette production toute naze était l'œuvre de deux gars même pas brésiliens, Claudio Mangione et Gottfried Engels, tu as mal à ton Gilberto Gil. Très mal.

- Tu as la preuve qu'on a drogué Ronaldo le jour de la finale de la Coupe du Monde 98. Tu l'as lu sur un blog altermondialiste.

- D'ailleurs, le vrai meilleur moment de cette compétition, c'est la pub Nike. Celle qui se déroule dans l'aéroport. Et comme dans la pub, quand tu commences à enchaîner trois dribbles sur un terrain, tu as la musique de Jorge Benjor, Mais que nada, qui te trotte dans la tête.

- Quand au bar, tout le monde commande des Mojitos, tu préfères demander une Caïpirinha. T'es comme ça toi, t'aimes trop la cachaça, ça te rappelle tes vacances à Jaboatão dos Guararapes.

- Le lendemain du France – Brésil du Tournoi de France en 97, tu étais blasé. Toi, Roberto Carlos et ses coups francs, ça faisait un moment que tu les connaissais.

- Tu prenais toujours Blanka à Street Fighter. Et ta vie a vraiment changé quand ils ont rajouté Eddy dans Tekken.

- Ton ordi, c'est un Sony Vaio. Ben ouais, ça sonnait bien.

- La volée de Zidane contre Leverkusen, c'est avant tout un centre parfait de Roberto Carlos.

- Tu n'as pas peur d'aller en soirée en débardeur. De toute façon, ce qui compte, c'est le pas de danse. « Suavemente, bésame... » .

- Ta première adresse mail, c'était zepequeno/ton numéro de département@ hotmail.com. Parce que oui, quelques jours avant, tu avais vu ce qui allait devenir ton film référence, La Cité de Dieu. Tony Montana ? C'est pour les mecs sans style.

- Tu as toujours préféré Nike à Adidas. Question de Joga Bonito. Autant dire que maintenant, t'es un peu emmerdé parce que ça veut plus dire grand-chose.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Tu sais aussi que t'es un Footixinho quand... tu admires beatement Ronaldo alors qu'il est le pire mercenaire qui soit passe par le foot europeen (Barça, Inter, Real, Milan) avant de finir tel un minable, travelophile et obese aux Corinthinas, le club du mythique Doutor Magrao (mais ça les footixinhos ne connaissent pas). Ronaldo aura ete sublime le temps de son passage eclair au Barça, sinon...

J'entends deja la reaction rageuse des footixinhos de base...
"A PES, tu dis que tu peux « déchirer n'importe qui avec le Brésil Classic ». Au final, tu perds toujours 6-1. Bah ouais, derrière il y a un libéro. Et c'est tout."
Et merde j'suis un Footixinho lol.
Très bon article mais "Suavemente,besame..." c'est en espagnol pas en portugais.
Samba=Brésil...Salsa=Cuba,Colombie.
c'est plutôt marrant d'entendre parler de "pire mercenaire" de la part d'un mec qui a pour pseudo luis Figo...
sinon j'admire ronaldo pour le joueur qu'il a été, c'est à dire le meilleur avant-centre moderne pour ne pas dire de l'histoire mais bon ca n'engage que moi..
et toi comment ca va au barca real inter la figue?
J'attends le Van Der Footix pour les footix comme moi, fans des pays bas
On remarque facilement la haine de l'auteur de l'article envers ses camarades de collège qui le gonflait avec Ronaldo entre 97 et 98!
Mais faut savoir deux choses:
1) Suavemente et besame c'est de l'Espagnol
2) Tous les admirateurs du Brésil 94/98 (voir même 99 avec la Copa America) ne sont pas des abrutis.

Les Footixinho se sont rapidement transformés en "Inconditionnels des bleus" entre 98 et 2002, rapidement devenus des "Socios du Réal" dans la période galactique, métamorphosés entre temps en Italiens en 2006 et aujourd'hui ils sont des catalans acharnés "mas que un club". A noter aussi la période OL, inconditionnel pour les blaireaux fans de Téléfoot.
Dieu que d'agressivité une fois de plus dans tous ces commentaires...
@Luis Figo: C'est sûr, il ne parle pas de Ronaldo. Ne vous enflammez pas les gars.
Ce terme footix est allègrement usé à tort et à travers. Comment peut-on traiter de la sorte une personne qui aime le jeu proposé par le FC Barcelone actuellement, ou par le Brésil de l'époque ? C'est simplement humain - voire épicurien - d'apprécier, au moment présent, ce qui est bon, beau, jouissif, et de vouloir le meilleur (= de supporter ?) pour les équipes qui offrent cela.
Même pas une anecdote sur le cul des brésiliennes ?? Ça se voit que vous aimez pas le Brésil.
Je vous en supplie vous pouvez faire la même chose avec les footix du Barca svp?? Je suis prés a vous payer
Mouahahahaha l'agressivité et le sérieux de certains commentaires font vraiment marrer !! En tout cas vos séries des "tu sais que tu es ..." sont toujours aussi excellentes !! Surtout la vanne sur pes !! Terrible !!
Je me joins à I Like Pepsi pour vous réclamer un "tu sais que tu es un footix du Barca et d'Arsenal" en l'honneur du 1/4 de finale de LDC !!!
Hahaha j'adore l'allusion à Hoarau sur le deuxième point :D
Et le footix'om, avec leurs cache-soleil OM sur leur citrono picasso, et les maillots floqués KEVIN 13, les ours en pluche au retro, et maintenant les fausse plaques d'immat' "13"...
Héhé pas mal du tout cet article !! Peut-être aurait-il fallu préciser à chaque phrase "humour" pour éviter de choquer les diverses sensibilités de nous autres commentateurs :)
Je confirme qu'il devient urgent d'en faire un pour le footix Barça/Arsenal, évolution récente de ce qui fut le footixinho, avant de devenir footix tout court, et de passer par une période footix OL.
J'aime bien regarder les matchs d'Arsenal et du Barça. Etant supporter du Racing Club de Strasbourg et allant de temps en temps voir les matchs du Sc Freiburg, vous imaginez bien que le beau jeu n'est pas systématiquement au rendez-vous.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 38