Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Tu sais que t'es supporter de l'OM quand... (2/2)

Suite de notre portrait-robot de supporter de la semaine. On continue sur celui qui squatte le Cours Julien, le marché de la Plaine et rôde près de la Gare Saint Charles. Celui qui un jour a cru en Ahmed Yahiaoui, Arthur Moses et Jurgen Cavens. Celui qui skie en jean et maillot Eriksson... Celui qui a l'OM sous la peau.

Modififié
1. Quand tu ramènes une fille chez toi et qu'il faut que tu lui donnes un t-shirt pour dormir, tu n'hésites pas : elle aura droit à son « Libérez Santos » , déjà trop grand pour toi.

2. Si tu deviens millionnaire, tu t'achèteras une grande villa. Mais, malgré la modernité, tu trouveras toujours le moyen d'épingler un poster de Didier Drogba quelque part.

3. Dès qu'on évoque quelque chose qui est assimilé à Paris, c'est plus fort que toi, tu n'accroches pas. Marche aussi avec Lyon.

4. A chaque tirage au sort de la Ligue des Champions, tu te dis la même chose : « ca peut passer » . Au final, on est loin du compte.

5. Pour toi, le préparateur physique adjoint, M.Soultanian, c'est une véritable star. Si tu le croises, tu le prends en photo avec ton portable ou tu lui serres la main, lâchant même au passage un « il faut gagner samedi prochain hein ? » .

6. Pour toi, Drogba qui fait dire à sa fille de trois ans dans Téléfoot : « Qui saute pas n'est pas marseillais –ais » , ça vaut plus que "Les Yeux dans les Bleus".

7. Si tu as l'occasion de faire un tag éphémère (dans le sable ou sur une voiture enneigée), avant même d'avoir pensé à ce que tu devais marquer, ta main droite a déjà inscrit un “Allez l'OM”.

8. Dès le mois de mai, tu as le même rituel : tu passes à l'Univers du Foot, rue de Rome, pour voir les nouveaux maillots, les nouveaux survets. Même la nouvelle serviette de bain.

9. Ton équipe préférée en Angleterre, c'est Sunderland désormais.

10. Tu as appris à prononcer correctement pas mal de mots anglais grâce à Eric Gerets (fit, goal, assist...).

11. Tu as ta propre théorie sur la dernière crise du club. Elle est nourrie par le fait que tu as des potes, qui ont des potes au centre de formation ou anciens pros, ou même à la sécurité. Au final, quand tu racontes les histoires de kidnapping et de pression sur Fernandez, c'est comme si tu étais dans le coffre du 4x4 avec Delfim.

12. Avant n'importe quel match, tu y crois. Même quand il s'agit de gagner 3-0 contre le Real Madrid, tu te dis, « c'est possible, on est capables de tout » .

13. Tu ne te mettras à supporter l'Equipe de France que lorsque Ben Arfa et Cheyrou y seront.


14. Tu sais que l'équipe de 1991 était meilleure que celle de 93.

15. Tu étais au match de Montpellier. Le fameux 5-4. Même si tu n'étais pas à Marseille, pas abonné, ce jour-là tu y étais. Tout le monde y était. De même, tu prétends avoir touché Marco Simone avec une balle de tennis. Même si en fait, tu as assisté au match depuis l'autre virage.

16. Dans les jeux vidéos, que ce soit L'Entraîneur ou ISS (tu ne dis d'ailleurs pas PES, ça fait “payot”, geek), tu commences avec l'OM. Puis, quand t'es vraiment bon, tu prends Istres ou Cannes.

17. Chaque 26 mai, tu te dis que « ça fait X années... » .

18. Tu dis "pédé" et "enculé" à tout bout de champ. Mais dans ton esprit, cela n'a aucun rapport avec l'homosexualité. D'ailleurs, le Paris Foot Gay et toutes leurs polémiques, c'est vraiment un truc de "pédés de parisiens".

19. Tu ne gagneras jamais aux paris sportifs. Parce que c'est plus fort que toi, tu mets toujours l'OM vainqueur. Et c'est toujours l'OM qui te coule.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25