En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Groupe D
  3. //

Tu sais que t'es à fond derrière les Bleus quand…

Cocorico. Du chant du coq à la Marseillaise, de Zizou à Platoche, d’Adidas à Nike, ton truc, c’est l’équipe de France. Silencieux quand tu es au stade, fou devant ta télé, tu as losé pendant beaucoup d’années et pas mal vibré lors de la dernière décennie. Toi, tu es un supporter inconditionnel des Bleus.

Modififié
- tu fais partie des seuls supporters au monde à avoir l’impression de ne pas supporter la bonne équipe dans ton propre pays. Oui, comme les Parisiens à Paris.

- insulter Zidane, c’est comme insulter ta mère.

- devant le match, tu ne bois ni de Carlsberg, ni de Corona. Ton menu bleu-blanc-rouge, c’est Pelforth-saucisson.

- tu es fan de tennis. C’est pour ça que tu te tais pendant les matchs au Stade de France. « S’il vous plaît. Les joueurs sont prêts. »

- tu as un forfait SFR, un compte au Crédit Agricole, tu roules en Citroën et tu fais tes courses chez Carrefour.

- amateur de confort durant ta scolarité, tu as toujours écrit sur du papier Clairefontaine. Ouais, ça glissait mieux sous ton stylo plume.

- tu ne sais pas te battre. En revanche, tu es capable de claquer des jolis coups de boule.

- tu en es conscient : 2002, c’est la faute à Johnny et Francis.

- tu le sais également : 2008, c’est la faute à Grand Corps Malade.

- Polonais, Thaïlandais, Roumains, Ukrainiens, Colombiens… Pour tes travaux, tu prends tout, sauf des Bulgares.

- après la Coupe du monde 2010, tu as reversé ton SMIC à une association.

- depuis le 12 juillet 1998, tu peux « mourir tranquille » .

- tu as enlevé ton T-shirt en même temps que David Trezeguet, le 2 juillet 2000.

- jouer avec Wiltordu, Henli et Proquinei à ISS Pro ne t’a jamais posé de problème.

- on te demande si tu as déjà assisté à un ballet, tu réponds : « Oui, le 1er juillet 2006, à Francfort. La danseuse était chauve. »

- tu aimes le nombre 142. C’est le nombre de sélections d’un des hommes de ta vie, Lilian Thuram. C’est également le QI qu’il pense avoir. Avec les lunettes.

- tu es revanchard. Du coup, tu n’aimes pas les Danois depuis qu’ils t’ont mis 17-1 en 1908.

- tu as adhéré au groupe de supporters des Bleus, juste avant la Coupe du monde 98, tu t'es senti l'âme d'un ultra. Tu n'étais sans doute pas encore au courant qu'il avait été créé par la Fédération, qu'il était géré par Havas et qu'il te permettait surtout d'avoir des bons de réduction chez Carrefour.

- si tu es très (trop ?) vieux, tu étais présent le 30 avril 1904 à 22h devant la gare du Nord, et tu faisais partie de la poignée de "sportsmen" ayant payé 35 francs leur train-couchettes afin d'accompagner les champions français du football association pour le premier match de leur histoire, en Belgique.

- ce qui t'a décidé à te positionner contre l'idée de l'Algérie indépendante n'est pas une passion pour « le temps béni des colonies » ni pour le côté ludique de la gégène. C'est quand tu as vu Mustapha Zitouni et Rachid Mekhloufi se faire la malle à quelques mois de la Coupe du monde 58 pour rejoindre l'équipe du FLN.


- en revanche, tu adores l’Azerbaïdjan depuis que tu leur as mis 10-0 en 1995.

- tu sais bien que les coqs de Clément d’Antibes ne vivent pas longtemps. D’ailleurs, t’as déjà goûté des wings d’Antibes. Et c’est bon.

- tu as gagné une fois la Coupe Kirin, deux fois le Tournoi Hassan II et une fois le Challenge Evance-Coppée.

- tu n’es jamais allé en Allemagne. D’ailleurs, tu n’aimes pas les Allemands.

- dans les années 80, tu as souvent croisé un mec qui était restaurateur à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle et qui suivait l'équipe de France sur tous ses matchs. Une sorte d'épisode pilote de Clément d'Antibes, sans la zoophilie.

- si tu as mal quand ton dentiste s’occupe de ton tartre, tu penses à Patrick Battiston.

- dans ton cœur, il n’y a qu’une seule Juventus : la Juventus Saint-Anne de Marius Trésor.

- tu sais à quoi ressemble un bus avec des vitres teintées. En revanche, tu ne sais pas à quoi ressemble un bus avec la porte ouverte et des joueurs qui en descendent.

- tu sais que la mère de Laurent Blanc est allée pisser au moment du but de son fils contre le Paraguay. Merci, Christian Jeanpierre.

- tu aimes le coq, mais pas les phases de poules.

Par Swann Borsellino, avec Thomas Pitrel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 83
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40