1. // Images Panini
  2. // Décès d'Umberto Panini

Tu sais que t'as grandi avec les Panini quand…

Vendredi dernier, Umberto Panini, co-fondateur des célèbres images autocollantes, s'est éteint à l'âge de 83 ans. Il était le dernier des quatre frangins Panini encore en vie. Ces quatre larrons ont bercé des millions d'enfances, avec leurs images et leurs albums. Tu en as fait partie, toi aussi.

Modififié
0 77
… tu as pratiqué l'échange de Panini à la récréation. En partant toujours du principe qu'un joueur fort « valait plus » qu'un joueur plus modeste.

… ce que tu aimais bien, dans ton album, c'était aussi la page qui te montrait les maillots de toutes les équipes, avec la possibilité d'aller les acheter dans un magasin précis. Un magasin que tu n'as jamais vu en vrai, cela dit.

… tu as une pensée pour Amara Simba (1992), Hatem Ben Arfa (2008) ou Ludovic Giuly en (2004). Ils n'ont pas disputé l'Euro, mais ils étaient quand même dans l'album Panini. Merci le bouclage.

… tu connais l'ordre alphabétique de tout le championnat de France. D'Ajaccio à Wasquehal.

… tu t'es déjà fait voler ton album à l'école. Le pire jour de l'année.

… avant l'arrivée de Football Manager, tu connaissais déjà toutes les stats des joueurs grâce aux tableaux sous chaque image Panini. Et même le poids, l'âge et le lieu de naissance.

… tu scotchais le calendrier de la saison fourni en milieu d'album dans ta chambre à coté de tes posters préférés et le remplissais au fur et à mesure… Enfin, juste les trois premières journées.

… tu as déjà pleuré en collant une image au mauvais endroit. Surtout quand tu as essayé de la décoller, et que ça a déchiré la page.

… tu avais Pascal Nouma en double.

… tu as eu celui-là. Obligatoirement.


… à un moment donné, tu as eu tellement de doubles que tu as racheté un album vide pour faire un album de doubles.

… une fois, quand tu t'emmerdais, tu as classé tes doubles, du joueur le plus moche au plus beau. Et ça t'a bien fait marrer.

… et le premier de cette liste avait forcément une moustache ou un mulet. Ou les deux.

… au début, tu achetais l'album. Et puis, au fil des années, tu te démerdais toujours pour le choper gratuitement. En cadeau à la Grande Récré, par exemple.

… d'ailleurs, dans cet album gratuit, il y avait toujours six images en cadeau prédécoupées, agrafées entre la première et la dernière page.

… ta chambre était un bordel monstre, tes cahiers et ton cartable étaient dégueulasses, mais tu étais maniaque avec tes images. Si elle était collée de travers ou qu'il y avait un petit pli, c'était poubelle, point barre.

… du coup, tu avais une technique infaillible pour coller ça bien. Et ce, bien avant l'obsession de Valérie Damidot pour l'activité qu'elle appelle « maroufler » .

… tu es nostalgique de Louhans-Cuiseaux et de Wasquehal.

… tu as déjà dit « merde, je l'ai déjà » .

… pire que les images de clubs de seconde zone où il y avait deux joueurs en une seule image ? La photo d'équipe coupée en deux, 1/2 et 2/2. Tu les collais jamais droit.

… qu'est-ce qu'il était beau, l'écusson du Havre qui brillait !

… tu as forcément rempli au moins une fois cette grille, pour commander les images qu'il te manquait.

… le sourire de Jay Jay Okocha t'a fait peur. D'ailleurs, tu as remarqué qu'il a commencé à rire la bouche fermée à partir de 2000.

… par contre, tu n'avais aucune certitude que ces images arriveraient un jour à destination.

… tu connais la fameuse image du joueur qui fait une bicyclette sur les pochettes d'images. En revanche, tu es incapable de dire qui est ce joueur.

… tu as déjà échangé Thierry Henry contre Jimmy Algérino. Parce que Jimmy, il était rare.

… plus de place dans l'album ? Tant pis, il y a le frigo.

… tant pis, il y a le bureau où tu faisais tes devoirs.


… tu arbores ton FOOT 2000 comme un trophée de guerre, dans 50 ans il vaudra des millions !

… tu as eu beaucoup de parfums depuis ton enfance, dégusté beaucoup de bons plats, mais aucune odeur n'égale l'inimitable fragrance de l'autocollant.

… tu allais chez « le marchand de journaux  » .

… tu avais une technique pour les coller plus rapidement. Tu les mettais à l'envers, tu les classais par numéro, et, comme ça, tu les collais dans l'ordre de l'album. Sans avoir besoin de faire des allers-retours entre le 43, le 527 et le 175.

… tu as déjà craqué pour l'album « Tortues Ninja » , par contre, tu n'as jamais compris les albums pour les filles.

… tu as toujours trouvé que la partie dédiée aux joueurs transférés pendant le mercato hivernal, c'était foireux. Tout comme ce système de maillot transparent, que tu pouvais apposer sur un joueur transféré dans un autre club.

… tu sais bien que le meilleur moyen de noter l'évolution de la société, c'est de comparer tes vieux albums à ceux d'aujourd'hui.

… Teddy Bertin, Pascal Pierre, Jacky Novi.

… tu n'as jamais eu l'effectif entier du FC Nantes, juste la moitié…

… tu as Yann Lachuer dans 4 clubs différents. Pareil pour Lilian Laslandes.

… tu connais la tête du kiné des Girondins de Bordeaux de 1996 à 2003.

Rémy Vercoutre était déjà là.

… Franck Leboeuf avait des cheveux.

… Mickaël Landreau avait la même tête qu'aujourd'hui.

… « Tu me l'échanges ?? » « Ouais, mais contre deux joueurs... C'est un brillant ! »

… tu es fier d'être français, mais l'album italien « Calciatori » est tellement plus stylé.

… dans ton club, tu avais toujours un défenseur, un remplaçant et 3 réservistes. Pour ton joueur préféré, fallait être patient.

… une fois, tu as craqué. Au lieu d'acheter cinq paquets d'images, tu as acheté toute la boîte. Pas loin d'être le plus beau jour de ton enfance.

Vous aussi, partagez vos souvenirs de Panini dans les commentaires.

Par Romain Beddouk, Swann Borsellino et Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Putain enorme...
J'ai meme chourre 10 balles a ma mere pour m'acheter ces putains de stickers.
ET effectivement mon FCNantes etait trop dur a finir!
PAr contre l'echange c'etait pas 1 contre 2! Avec Reynald PEdros c'etait du 1 contre 20!
Et gerald Passi, qu'est qu'il etait moche!
et Fabien Piveteau avait une grosse tete
C'est Chiellini et De Ceglie bande de ptites fouines !
EstebanSanchodelaVega Niveau : DHR
"… pire que les images de clubs de seconde zone où il y avait deux joueurs en une seule image ? La photo d’équipe coupée en deux, 1/2 et 2/2. Tu les collais jamais droit. "
Merci beaucoup de me rappeler les pires moments de mon enfance. Manquait plus qu'un référence à l'Arabie Saoudite en 98, et c'était parfait
Les 3 brillantes du WC98 fallait se battre pour les avoir !!!
AirForceOne Niveau : CFA2
Samuel Boutal le meilleur ! Que des bons attaquants. Bakari, Bamogo, Boutouille, Bagayoko : seul point commun, ils partagent la lettre b avec le mot but
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Merci pour l'hommage.
EstebanSanchodelaVega Niveau : DHR
d'ailleurs c'était l'arabie saoudite ou l'iran ? ma mémoire flanche ..
C'est l'Iran qu'a jamais existé ^^
Note : 4
"tu connais la fameuse image du joueur qui fait une bicyclette sur les pochettes d’images. En revanche, tu es incapable de dire qui est ce joueur."

Carlo Parola

De rien, ça me fait plaisir :)
cerveau-gauche Niveau : Loisir
La 3, j'ai surtout le souvenir de Floriant Maurice et Lionel Letizi qui étaient sur celui de la Coupe du monde 98, cet album même ou j'avais réussi à avoir toutes les cartes sauf les joueurs de l'Iran
Mais tellement vrai l'album juste pour les doubles ...
J'ai souri.

Ps: Ca se vend bien sur eBay si vous êtes prêt à vous en séparer.
Chriswillow Niveau : Loisir
Tu as aussi envoyer un courrier à Panini France pour recevoir les images que tu ne réussissais pas à avoir. Tu notais sur un bout de papier le numéro des joueurs manquants et tu filais un chèque de 150 balles.
Tu recevais le Graal 1 mois plus tard. D'ici la, t'avais racheté 30 paquets, impossible d'attendre.
quand pour toi, le casse du siecle, c'est quand tu as réussi à chourave la pile de double que ta prof de techno avait confisqué aux autres mecs du collège
Matos_de_blackos Niveau : DHR
Moi ce que je comprends toujours pas c'est pourquoi on prenait les joueurs en photo de préférence "face au soleil"...
Ils avaient tous les yeux plissés les pauvres.
Soulcialist Niveau : Loisir
Je remets mon comm' de la brève annonçant la mort de Panini parce qu'il est un peu représentatif de l'émotion parcourue en lisant ce "tu sais que"...

"Pendant des années j'ai cru que Istres était un grand club parce que j'avais la vignette argentée qui brillait et tout, collée sur un vieux placard de ma chambre.

Quel supplice ! Les parents étaient tjrs opés pour acheter le livre mais par contre y'avait plus personne pour lâcher des francs pour les vignettes.

Mon plus beau coup lors de la World cup 94 reste l'échange d'un dénommé Berguekampf (en phonétique, un des mes amis d'enfance n'y connaissait rien), contre un vulgaire Nestor Subiat. Sacré Dennis la malice."

L'album France 98 reste le must pour ma part: le dernier collectionné, la victoire finale, les derniers achats de vignettes en été en même temps que les pétards du 14 juillet, etc.

Grosse saudade ce matin en pensant à tous ces moments...
cul-terreux Niveau : DHR
J'suis peut être trop sensible mais je vous jure que j'ai failli verser une larme avec cette article.. Paniniii quoi !! Tout me revient en tête, le foot de mon enfance. Merci so Foot !
L'écusson du Havre était vraiment trop stylé avec ce ballon qui sort de l'eau.... et c'est un supporter marseillais qui parle..
http://images-02.delcampe-static.net/im … 34_001.jpg
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Khazri on the rocks
0 77