1. //
  2. // Amical
  3. // France Espoirs/Brésil Espoirs

Tu deviens quoi, le MMArena ?

Ce soir, les espoirs français affrontent les gamins brésiliens au MMArena du Mans, un stade qui n'a pas l'occasion de voir beaucoup de football. Comment occupe-t-on son temps lorsque l'existence devient une éternelle trêve internationale ?

Modififié
34 11
Il espérait marcher sur les traces glorieuses de l'Emirates Stadium de Londres, du Philips Stadion d'Eindhoven ou de la Mercedes-Benz Arena de Stuttgart. Las, le MMArena du Mans a connu quelques tracas. Son club résident a, en changeant de nom, perdu son identité. La descente aux enfers du tout nouveau Le Mans FC – patronyme considéré comme plus vendeur que le traditionnel MUC72 – commence en mai 2011, lorsqu'en 3 minutes et 2 buts, Vannes prive Le Mans de la remontée en Ligue 1. Fraîchement installé dans sa nouvelle et onéreuse demeure, Le Mans FC ne se relèvera pas de ce double coup de fusil. Sportivement relégué en National deux ans plus tard, ses finances l'envoient directement en Division d'Honneur de la Ligue du Maine. Le club pro est mort, le stade a perdu son locataire, une nouvelle vie commence pour lui.

De l'équitation au foot US


48 matchs de Ligue 2, c'est peu pour un stade à plus de 100 millions d'euros. Pour la collectivité sarthoise, pour le concessionnaire Vinci, pour le sponsor MMA, le stade doit héberger du foot. Alors il s'arrange, accueillant des rencontres diverses : ici deux matchs de Caen en 2014 (le stade d'Ornano étant pris par... les Jeux équestres mondiaux), là un éliminatoire de Coupe du monde féminine et le plaisir infini de voir les Bleues en rentrer 14 à la Bulgarie. Reste que le processus est long et complexe selon Inès Rambure Mirigay, directeur général du MMArena : « Pour les one shot, chaque match est le résultat d'une prospection, d'une candidature, c'est une démarche qui peut prendre des mois. Et des dossiers comme ça, on en a plus d'une vingtaine par an. On présente des candidatures spontanées auprès de grands clubs, de fédérations ou de ligues. Mais on est sur une situation concurrentielle, nous ne sommes pas le seul stade en France capable d'accueillir des manifestations sportives. On doit montrer la pluridisciplinarité du MMArena, sa modernité, sa conception... »

Une stratégie payante. Le stade de 25 000 places a vu défiler du rugby, du foot américain, un départ d'étape du Tour de France, et toutes les compétitions nationales en foot. Pour de belles réussites, ainsi les plus de 20 000 spectateurs présents pour le 32e de finale de Coupe de France entre La Suze-sur-Sarthe et Lyon. Mais aussi quelques ratés – forcément, lorsqu'on manque de pratique. En janvier 2015, Le Mans FC joue Tours en Coupe. 6 000 personnes se bougent, mais, devant le prix des places affiché à l'entrée, certaines commencent à gueuler. Puis finissent par forcer les tourniquets, et 500 personnes d'assister à l'œil à la défaite du club cher à François Fillon. Pour ce mardi soir en revanche, tout devrait bien se passer. Le match des Bleuets est le 3e de l'année au MMArena : « On a une relation excellente avec la FFF. Il y avait un accord pour accueillir 3 matchs en 2015. On essaie de leur montrer ce qu'on sait faire. » De là à accueillir une nouvelle fois les A, après le doublé de Benzema contre l'Estonie en 2012 ? « Non, clairement, les A, compte tenu de l'affluence qu'ils font, on sait qu'ils vont jouer dans des stades qui ont une jauge beaucoup plus importante. » Dommage pour RimK, Rihanna ne serait sûrement pas restée insensible aux charmes de la cité sang et or.

J'irai dormir au stade


Mais au-delà des stars, il y a une population à reconquérir, elle qui peste et paye les erreurs passées. Pour Inès Rambure Mirigay, c'est même une priorité : « Il faut des matchs, car la MMArena est un stade qui a besoin de vivre. Mais il lui faut aussi un public, et il doit s'approprier son stade malgré son histoire récente, qu'il soit réconcilié. Donc on accueille des opérations associatives. En avril, on a fait une chasse aux œufs de Pâques géante. Ou encore Hand en herbe, avec 1 500 scolaires qui ont joué au handball sur une journée et demie. Et récemment, un concert gratuit de France Bleu Maine pour promouvoir les artistes locaux. On fait ces opérations pour protéger l'image du MMArena, pour que le public considère que le stade est utile à tout le monde. C'est un axe très, très important. Il nous permet d'avoir un public au rendez-vous pour les grands matchs. »

Et des grands matchs pour faire venir les entreprises : « Elles attachent beaucoup d'importance aux valeurs du sport, qui sont utiles au business, au monde économique. Il faut montrer que le MMArena peut être au niveau dans ce domaine. Car les événements d'entreprise sont notre troisième axe d'activité, avec le sportif et l'associatif. En 2014, on en a eu 50 qui ont réuni 13 000 participants, voyez l'importance de l'activité. » Pour cela, le MMArena peut aussi compter sur le circuit mythique du Mans. En 2014, à l'occasion des 24 heures, Nissan a privatisé le stade pour le transformer... en hôtel, avec 365 chambres éphémères disséminées des loges aux vestiaires. Reste plus qu'à trouver une équipe pour camper sur le terrain.

Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

je sais que ce n'est pas du foot mais cela aurait été pas mal de parler du PPP qui ruine la ville
Note : 4
Le PPP est un poison sans nom, qui est à la base même du délire de la demande de la FIFA sur les critères que doivent remplir les stades pour accueillir une coupe de monde, forçant ainsi la construction de nouveau stade.

Avec le PPP, les grands noms du BTP se font des couilles en or sur la construction et continue de palper après al construction du dit stade, tandis que si ce nouveau stade n'a plus d'utilité les municipalités en payent le prix fort.

Ce qui est une raison d'ailleurs du manque de stade moderne en France (comparé à l'Allemagne par exemple) et qui met toujours un club de foot le cul entre deux chaises, car pour grandir faut un plus grand stade, ou du moins moderne, mais le stade appartient à la ville qui a pas envie d'investir des millions dans un stade dont le retour sur investissements et la "durée de vie" n'est pas garanti dans les années à venir, cf Grenoble, Le Mans, et Valenciennes.

Question con, Le stade des lumières il est construit avec un PPP ou non?
Message posté par garagnas
Le PPP est un poison sans nom, qui est à la base même du délire de la demande de la FIFA sur les critères que doivent remplir les stades pour accueillir une coupe de monde, forçant ainsi la construction de nouveau stade.

Avec le PPP, les grands noms du BTP se font des couilles en or sur la construction et continue de palper après al construction du dit stade, tandis que si ce nouveau stade n'a plus d'utilité les municipalités en payent le prix fort.

Ce qui est une raison d'ailleurs du manque de stade moderne en France (comparé à l'Allemagne par exemple) et qui met toujours un club de foot le cul entre deux chaises, car pour grandir faut un plus grand stade, ou du moins moderne, mais le stade appartient à la ville qui a pas envie d'investir des millions dans un stade dont le retour sur investissements et la "durée de vie" n'est pas garanti dans les années à venir, cf Grenoble, Le Mans, et Valenciennes.

Question con, Le stade des lumières il est construit avec un PPP ou non?


ça fait partie des conditions d'attribution d'une coupe du monde ? La fifa exige un partenariat public - privé pour la construction de nouvelles infrastructures ?
Message posté par MaxMaga


ça fait partie des conditions d'attribution d'une coupe du monde ? La fifa exige un partenariat public - privé pour la construction de nouvelles infrastructures ?


Pardon je me suis mal exprimé, avec l'augmentation des exigences de la FIFA pour que le stade soit validé "Coupe du Monde", de nombreux espaces et lieu d'un stade doivent être modifié, amenant bien souvent à la construction d'un nouveau stade, qui sera donc financé dans la grande majorité des cas par un PPP.
Tel que :
- La Surface des vestiaires
- La surface de la zone presse et salle de presse
- Le Nombre de place
- L'Accès au stade par transport en commun et privés
- Parkage, distance de sécurité entre pelouse et tribune.
ZidaneLeMagnifique Niveau : DHR
Non, c'est juste que les clubs n'ont pas les moyens de se payer leurs stades eux-mêmes (hormis le PSG) et doivent quémander auprès des mairies. Mairies qui n'ont pas 200M? à mettre dans ce type de projet et passent donc par un PPP pour financer l'infrastructure, quitte à magouiller avec le privé. Au final, c'est toujours le contribuable et le club résident qui se feront baiser par ce système. (Précision, Aulas a bien bénéficié d'argent public pour le stade de Lyon).
Dans ces arrangements entre secteur public et privé, le contribuable prend toujours la part de risque et l'actionnaire celle(possible)du profit.
Et ça c'est juste l'enculade encadré par la loi, la touche vaseline. Les mecs peuvent aussi jouer de l'autre coté de la ligne avec entente concurrentielle et pot de vin, deux disciplines phares du BTP
Un petit article accessible a tous http://www.sudouest.fr/2014/10/13/footb … 2-4812.php ou comment on a beau detester Aulas, il n est quand meme pas le dernier des nulards.

Qu un stade de la taille de celui des Lumieres puissent etre un peu finance par le secteur public, en soi ce n est pas scandaleux- reste a savoir combien et comment ( j ai pas suivi tout ce qui s est fait autour du terrain mais c etait assez complique ).

La MMArena est l exemple parfait de tout ce qu il ne fallait pas faire- et pourquoi le PPP doit etre ou hors la loi ou serieusement encadre. Si mes souvenirs sont bons, et c est ce que dit un autre commentaire, Vinci s etait assure contre la relegation sportif en faisant passe l addition a la municipalite- qui comme une conne a signee. Le Mans n a jamais ete une forteresse de notre championnat donc c etait vraiment tres, tres culotte pour ne pas dire autre chose. Au final ca se revele surtout etre un desastre. Alors oui il y a un contrat et tout mais le legislateur devrait intervenir car c est un scandal qu une entite privee puisse mettre a bas toute une ville-et c est pas les intérêts d une centaine de péquenots dont je parle mais du Mans - juste a cause de la connerie de certains. Malheureusement, etre con et megalo s est legal donc je reve, sauf que l Etat devrait quand meme faire valoir l interet collectif sur celui du prive dans ce genre d affaire. (je ne me prononce pas sur les terrains du stade de Lyon, c'est moins manichéen comme probleme).
Message posté par ZidaneLeMagnifique
(Précision, Aulas a bien bénéficié d'argent public pour le stade de Lyon).


Pour être encore plus précis, les fonds pour la construction ont été apportés par l'OL uniquement. En revanche, là où il y a eu du débat, c'est sur le raccordement de la zone du stade à Décines au réseau de transports en commun et sur l'aménagement de la voirie, financés par les collectivités locales. Argument avancé: la valeur économique créée par cette nouvelle zone commerciale (qui ne comprend pas que le stade, mais aussi divers bureaux, hôtels et centres commerciaux)
Sounders United Niveau : CFA2
Message posté par ZidaneLeMagnifique
Non, c'est juste que les clubs n'ont pas les moyens de se payer leurs stades eux-mêmes (hormis le PSG) et doivent quémander auprès des mairies. Mairies qui n'ont pas 200M? à mettre dans ce type de projet et passent donc par un PPP pour financer l'infrastructure, quitte à magouiller avec le privé. Au final, c'est toujours le contribuable et le club résident qui se feront baiser par ce système. (Précision, Aulas a bien bénéficié d'argent public pour le stade de Lyon).


Le PSG en a surement les moyens mais le Parc des Princes appartient à la ville de Paris. Le seul club pro (pour le moment) à être propriétaire de son stade est l'AJA.
En parlant de foot féminin :
« Pour les one shot, chaque match est le résultat d'une prospection, d'une candidature, c'est une démarche qui peut prendre des mois."
J'ai décroché après ça, je vous laisse je vais envoyer des candidatures faut que je baise.
quelqu'un qui suit le club du Mans a une idée de quand le club sera en mesure de rejouer dans ce stade ?

Perso ça me parait difficilement réalisable avant le National...Le Mans étant en CFA2, c'est pas pour demain
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
34 11