1. //
  2. // 27e journée
  3. // Résumé de la soirée

Troyes s'envole, le Gazélec plombé

Au terme d'une soirée qui a vu les trois premiers de championnat jouer, c'est Troyes qui fait la bonne opération du jour en s'imposant face à Clermont (1-0), alors qu'Angers cale (0-0), et que le Gazélec coule (2-0). En bas, Valenciennes se donne de l'air (1-0), alors que Tours a laissé filer une victoire précieuse (2-1).

Modififié
6 3
  • Angers/Niort : 0–0

    Meilleure équipe de L2 depuis la reprise, Angers avait en ligne de mire la montée. Du coup, les locaux mettent rapidement le pied sur le ballon. Mais possession n'est pas synonyme de victoire en première période, puisque les hommes de Moulin ne parviennent pas à inquiéter Niort. Enfin ça, c'était jusqu'à deux accélérations de Ngando. Mais malheureusement pour le joueur prêté par Rennes, il trouve sur son chemin un Delecroix inspiré, qui empêche l'attaquant angevin de trouver la faille à deux reprises. En deuxième période, les locaux accentuent encore un peu plus leur domination, mais les Chamois parviennent à garder l'équilibre jusqu'à la fin de la rencontre. Une soirée sans pour Angers.

  • Ajaccio/Créteil : 0–1

    But : C. Ndoye (16e)
    Rencontre entre deux formations menacées par la zone rouge, qui n'ont pour seul objectif que de regarder dans le rétroviseur. C'est Créteil qui passe au vert en premier, puisque Cheick Ndoye profite d'une frappe d'un coéquipier pour redresser la trajectoire du ballon et ouvrir le score. C'est à peu près tout en première période, pour deux équipes qui jouent à un rythme plutôt tranquille. En seconde période, c'est Diop, pour les Cristoliens, qui n'est pas loin de doubler la mise, mais si sa frappe passe au-delà du gardien, l'arrière-garde corse sauve sur sa ligne. Dans la foulée, Vidémont peut égaliser pour les Corses, mais son penalty heurte le poteau de Kerboriou. Un manqué qui ne pardonne pas. Il ne faisait pas bon venir de l'Île de Beauté ce soir.

  • Nancy/Laval : 1–1

    Buts : Y. Hadji (3e) // Zeoula (70e)
    Dans un duel de prétendants au podium, c'est Nancy qui pique le premier. Sur un centre aérien, Hadji s'envole plus haut que tout le monde. Si sa tête est repoussée par la défense, sa frappe n'est elle que déviée par le crâne de Couturier, et elle finit dans la lucarne de Cappone. En face, les Tangos ne trouvent pas le bon rythme, et peuvent remercier la maladresse des attaquants nancéiens, qui permet à Laval de rester dans la danse. Beaucoup d'occasions gâchées, et Nancy finit par se prendre les pieds dans le tapis. Zeoula enroule parfaitement son ballon et vient tromper Paul Nardi pour permettre aux siens de revenir à la marque. Un nul qui ne fait pas les affaires de Nancy, mais les hommes de Correa ne pourront s'en prendre qu'à eux-mêmes.

  • Nîmes/Gazélec : 2–0

    Buts : A. Koura (6e), R. Nouri (28e)
    Dauphin surprise de Troyes, la Gazélec partait favori lors de son déplacement au stade des Costières. Pourtant, ce sont les Crocos qui prennent rapidement l'ascendant. Koura profite d'abord d'une erreur d'appréciation de la défense corse pour se retrouver seul face au gardien adverse et ouvrir le score tranquillement. C'est ensuite au tour de Riad Nouri d'y aller de son but, et cette fois, l'attaquant sudiste n'a besoin de l'aide de personne. Sur un superbe enchaînement dans la surface corse, au milieu de trois adversaires, Nouri régale et inscrit le second but de sa formation. Le Gazélec explose complètement en seconde période, quand Andreu est logiquement exclu pour un deuxième carton jaune. Et quand rien ne va, c'est la barre qui s'interpose devant une tentative des visiteurs. Invaincus depuis 10 matchs, Ajaccio doit cette fois s'incliner, et reste à portée de ses poursuivants.

  • Orléans/Valenciennes : 0–1

    But : A. Le Tallec (16e)
    Au stade de la Source, l'origine de la pauvreté technique est sans aucun doute la pelouse, dont la qualité est plus que douteuse. Anthony Le Tallec n'en a cure, puisqu'il est le premier Valenciennois en action, avec une jolie frappe de loin stoppée par le portier. Ce n'est que partie remise pour le Français, qui ouvre le score quelques secondes plus tard. Il profite d'un centre au sol qui transperce la défense orléanaise pour battre de près le gardien adverse. Le public s'ennuie, alors les deux équipes décident de finir à 10, peut-être pour laisser plus d'espaces, puisque Maah pour Orléans et Kaboré pour Valenciennes sont exclus pour un deuxième jaune, et laissent leurs coéquipiers plus tôt que prévu. Ils ne ratent finalement pas grand-chose, puisqu'Orléans ne parvient pas à refaire son retard, et voit les Nordistes se donner un peu d'air au-dessus de la zone rouge.

  • Sochaux/Tours : 2–1

    Buts : T. Guerbert (49e), H. Kharja (52e) // B. Santamaria (13e)
    À 5 points du podium en début de soirée, Sochaux voulait partir sur les chapeaux de roues face au relégable tourangeau. Pourtant, la future ex-équipe de Peugeot cale rapidement, la faute à une superbe réalisation signée Santamaria. Le milieu de terrain profite d'un second ballon mal dégagé pour envoyer une superbe volée lobée, qui finit sous la barre d'un Pelé impuissant. Sochaux fonce même tout droit dans le mur. Loin des succès de son frère, Lionel Zouma accroche Delort en position de dernier défenseur, et est exclu par l'arbitre. Sur le coup franc qui suit, Andy a beau avoir de l'or dans le pied, Pelé est cette fois impérial. Après la pause, Guerbert relance le moteur, avec un peu de chance en tant qu'huile de coude. La frappe du Sochalien est en effet déviée par un défenseur, et Kamara est pris à contre-pied. Un but qui réchauffe la machine doubiste, puisque Kharja, sur un service parfait de Toko-Ekambi, entérine une victoire au courage.

  • Troyes/Clermont : 2–0

    Buts : C. Jean (26e), B. Nivet (84e sp)
    Alors que Troyes n'a gagné qu'une seule fois sur ses 5 derniers matchs, les hommes de Jean-Marc Furlan avaient à cœur de remettre de la distance entre eux et Ajaccio. Et Troyes veut aussi montrer qu'il n'est pas leader pour rien. Du coup, c'est à du football champagne que les supporters du stade de l'Aube ont droit. Au terme d'une superbe action en une touche de balle, Nivet trouve Jean en profondeur. Le jeune buteur troyen fait preuve d'une précision chirurgicale, en trouvant le fond des filets d'une frappe croisée qui rentre à l'aide du poteau. C'est ensuite au tour d'un autre jeune, Bernardoni, de s'illustrer. Le portier troyen de 17 ans, à l'occasion de sa première en pro, signe une belle envolée sur une tête clermontoise et préserve sa cage inviolée. C'est finalement Troyes qui assure sa victoire, avec à nouveau Nivet à la baguette. Le meneur de jeu transforme un penalty obtenu par Carole, et offre un matelas confortable au club de l'Aube en tête du championnat.

    ⇒ Résultats et classement de L2

    Par Pierre-Valentin Lefort
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    C'est chiant ce manque de réussite à Nancy, on joue bien(eh oui malgré les clichés) mais on gagne peu...
    Laval est une équipe accrocheuse cette saison.
    Les sept saisons dernières, ce match là, ils l'auraient perdu.
    Elcocolonel Niveau : DHR
    Message posté par chanmar
    C'est chiant ce manque de réussite à Nancy, on joue bien(eh oui malgré les clichés) mais on gagne peu...


    Outre la joie de trouver un comparse nancéien ici-bas. Sinon je rejoins l'analyse, d'autant que c'est souvent des matchs agréables à regarder jouer.
    J'ai peur qu'à force de rester en L2, on perde nos jeunes joueurs qui montent bien (Walter, Lusamba, Amadou...)
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Grenade suffocante
    6 3