1. //
  2. // 32e journée
  3. // Résumé

Troyes et le GFC Ajaccio foncent vers la Ligue 1, Arles-Avignon et Châteauroux à bout de souffle

Après de nouvelles victoires face à l'AC Ajaccio (1-0) et Sochaux (3-0), Troyes et le GFC Ajaccio continuent de voler un peu plus sur le championnat de Ligue 2. Ces deux équipes sont récompensées du jeu proposé. En bas de tableau, Châteauroux et Arles-Avignon ont presque les deux pieds en National. Tours a fait la bonne opération de la journée en s'imposant à Auxerre (2-3). Retour sur les matchs de la soirée.

Modififié
6 14

Auxerre 2-3 Tours

Buts : Frédéric Sammaritano (33' sp), Cheick Diarra (82') pour Auxerre / B. Ketkeophomphone (8', 20'), Christian Kouakou (76') pour Tours

Le match a été à l'image du temps, complètement fou. Alors que les deux équipes ont passé le début de match sous les trombes d'eau, de multiples occasions ont animé l'ensemble de la rencontre. Entre Auxerre qui rêve d'un retour en Ligue 1 dès la saison prochaine et Tours qui se bat pour sa survie en Ligue 2, le match a tenu toute ses promesses en matière de jeu, d'engagement et de duel. Andy Delort a été l'homme du match, il est à créditer de trois passes décisives, véritable métronome du jeu tourangeau ce soir. Malgré de belles velléités, notamment en seconde période pour retourner la situation, Auxerre a été trop imprécis dans la dernière passe face aux hommes d'Alexandre Dujeux. Du jeu, il en a été question ce soir, et l'équipe la plus mordante s'est finalement imposée dans un match à rebondissements. Tours garde espoir, tandis qu'Auxerre voit ses rêves de Ligue 1 repoussés.

Clermont 1-0 Orléans

But : Rémy Dugimont (3') pour le Clermont Foot.

Il ne restait plus que quelques points à Clermont pour assurer définitivement le maintien. Avec désormais 41 points au compteur, les Clermontois ont fait le plus dur grâce à 4 victoires d'affilée dont deux à l'extérieur. Suite à un corner joué rapidement, Dugimont a marqué d'une demi-volée, le but de la victoire, suffisant à leur bonheur. Orléans qui n'a marqué qu'un but lors de ses six derniers matchs n'avaient pas les armes pour contrecarrer le plan des hommes de Corinne Diacre. Clermont aurait pu également profiter d'un penalty oublié par l'arbitre central. Au classement, Orléans est 17e, Clermont 13e. La patte de velours de la seule entraîneuse féminine dans le monde professionnel français permet à son équipe de vivre une fin de saison plus sereine.

Créteil 1-1 Nancy

Buts : Cris Ndoye (90') pour Créteil / Karim Coulibaly (79') pour Nancy

Au stade Duvauchelle, la soirée fut d'un ennui sans nom. On a longtemps cru que le bon vieux 0-0 des familles allait être de rigueur. Nancy, privé de son attaquant vedette Youssouf Hadji, a manqué cruellement de conviction pour espérer un autre résultat que le match nul. Pourtant, après le but de Coulibaly qui venait récompenser une domination stérile, les Lorrains pensaient avoir fait l'essentiel pour s'imposer en terre francilienne. C'était sans compter sur le buteur maison, Ndoye, 11 buts en 32 rencontres, qui a permis d'arracher un match nul logique sur un corner en toute fin de partie. Les joueurs de Pablo Correa avaient une occasion rêvée de croire à une possible accession en Ligue 1, cela paraît désormais compromis tant l'investissement était faiblard. Du côté des Cristoliens, c'est un bon point de pris dans l'optique du maintien. Nancy est 8e, Créteil 14e.

Gazélec 3-0 Sochaux

Buts : Jérémy Bréchet (7'), David Ducourtioux (43'), Larbi (56') pour le GFC Ajaccio

Les papys font de la résistance ! Après la volée magnifique de Bréchet (35 ans) en début de match, Ducourtioux (37 ans) a claqué une superbe frappe des 35 mètres qui a transpercé le gardien Yohan Pelé, pas exempt de tout reproche. Des anciens de la Ligue 1 qui, comme un symbole, ont montré la voie et leur rêve d'accession au niveau supérieur prend, chaque journée, un peu plus d'épaisseur. Larbi à la 55e minute a parachevé le récital corse d'un nouveau but magnifique : une frappe des 20 mètres en pleine lucarne. Du côté des Sochaliens, totalement étouffés par le jeu corse très bien huilé, l'équipe d'Olivier Echouafni a abusé des longs ballons. Pas assez précis ni efficace pour contrarier les joueurs de Thierry Laurey, sûrs de leur force. Les Lionceaux, qui n'ont plus gagné à l'extérieur depuis le mois de janvier, confirment donc leurs difficultés hors de leurs bases. Des rêves de Ligue 1 flottaient au stade Ange-Casanova ce soir, ils y sont presque.

Laval 1-0 Châteauroux

But : Serhou Guirassy (9') pour Laval.

Entre un club qui a assuré son maintien et l'autre qui est presque définitivement relégué, le match a particulièrement manqué de piquant. La meilleure équipe au classement s'est logiquement imposée dans un match terne où Guirassy a profité des largesses du dernier du championnat pour marquer sur corner. Avec six défaites consécutives du côté des Castelroussins, le National se rapproche chaque journée un peu plus. Après avoir flirté au bord de la relégation pendant plusieurs saisons, la saison 2014-2015 pourrait être celle de trop pour les hommes de Cédric Daury, tant ils ont semblé résignés ce soir. Laval, de son côté, est bien calé en milieu de tableau (9e) et peut déjà penser à la saison prochaine.

Niort 3-1 Nîmes

Buts : Ande Dona NDoh (65', 81'), Seydou Koné (90') pour Niort / Noury (72') pour Nîmes

Nîmes n'a plus la tête à ça. Alors que les Crocodiles seront relégués en fin de saison à cause de l'affaire des matchs présumés truqués, les hommes de Pasqualetti ont traîné leur peine pendant toute la rencontre, n'inscrivant qu'un but par l'intermédiaire de Noury (72e). Trop peu d'engagement et de détermination pour faire vaciller l'épouvantail de Ligue 2. Niort est le véritable arbitre de cette fin de saison, puisque l'équipe de Régis Brouard va jouer lors des prochaines rencontres Auxerre, le GFC Ajaccio et Sochaux, tous candidats à la montée. Les Chamois niortais sont désormais 12es à neuf points de la troisième place.

Troyes 2-0 Ajaccio

Buts : Thomas Ayasse (23'), Jessie Pi (79') pour Troyes

Trajectoire totalement antagoniste entre Troyes qui vole vers la Ligue 1 et l'AC Ajaccio qui ne s'est pas remis de sa relégation la saison passée. Thomas Ayasse a bien lancé les leaders du championnat en signant une belle frappe à l'entrée de la surface. Quelques minutes plus tôt, le buteur était resté groggy après un choc au niveau de la tempe. Un effet positif, puisque cela lui a permis d'inscrire un très joli but et de lancer son équipe sur les bons rails. Les Corses, trop imprécis et asphyxiés par l'intensité troyenne, n'ont pu que constater les dégâts et s'inclinent logiquement dans cette rencontre. Malgré de grosses absences en attaque, les joueurs de l'Aube ont pu compter sur leur milieu de terrain pour s'envoler un peu plus vers la Ligue 1.

Valenciennes 3-0 Arles-Avignon

Buts : Pierre Slidja (67'), Anthony Le Tallec (76'), Pape Abdou Camara (90').

La frousse, la pétoche, une sémantique identique pour le match de la peur entre le 17e et le 19e du classement, anciens pensionnaires de Ligue 1. Arles-Avignon avait décidé d'aligner une équipe ultra offensive avec pas moins de quatre attaquants. Empiler les avants-centres n'a jamais été signe de succès assuré et cela s'est une nouvelle fois vérifié. Dans un match haché, d'un niveau technique très moyen, Valenciennes s'est imposé grâce au premier but professionnel de Slidja, à l'ancien de Liverpool Anthony Le Tallec et au remplaçant du soir Camara. Malgré des occasions franches en première période, Arles-Avignon, à l'image de sa saison, a manqué d'efficacité pour concrétiser les opportunités obtenues. Valenciennes se rassure et remonte à la 15e place du championnat.

⇒ Résultats et classement de L2

Par Gaultier Fabre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

dwight.k.shrute Niveau : District
Le GFC et Bastia en ligue 1 la saison prochaine...

Il ne manque plus que l'AC Ajaccio et le CA Bastia, et on pourra enfin se marrer du coté de la ligue !

Mais bon dieu c'est fini pour Sochaux cette année, un petit retour de Jeremy Mathieu, Ménez, ou même Mickael Pagis et Jerôme Leroy nous ferait du bien dans cette équipe qui ne sait pas faire un contrôle... 11 Cavani sur le terrain...
Note : 4
Message posté par Feijoada
Je sais que je vais prendre des -1. Mais j ai pas du tout envie de voir Ajaccio en L1. Pas de budget, pas d Histoire, un stade de merde. Je préférerais voir Nancy ou Sochaux


Le Gaz est l'une des belles équipes de cette d2. Ils méritent leur classement, et mériteraient davantage leur montée qu'un Sochaux inconstant et fébrile ou un Nancy manquant d'imagination.

C'est cool de souhaiter tel ou tel historique en d1 plutôt qu'un nouveau venu - en tant que supporter havrais ça me réjouit, je me dis qu'on sera bien accueillis quand notre jour viendra.
Mais il faut penser à ces supporters qui n'ont jamais connu l'élite, auquel leur club offre une épopée géniale et l'opportunité de se frotter aux meilleurs.

Et pour le Gaz, ridicule il y a deux ans avant de faire l'ascenseur, briller à ce point dans cette division n'est pas une mince réussite. Félicitations à eux, à leur grinta et leur projet de jeu cohérent. Je ne suis pas spécialement amateur des Corses (et je préfererais n'avoir qu'un déplacement là-bas l'année prochaine, tant il est dur d'y prendre des points) mais force est de constater que le Gazélec mérite la d1, et que la d1 mérite d'accueillir de nouvelles têtes de temps en temps, le championnat des historiques ça va cinq minutes.

Et si ça fait chier Thiriez, c'est un bonus non négligeable. Le foot le samedi !
Ho moustache...tu le sens arriver en ligue 1 le Gaz...tu dois déjà être entrain de réfléchir à ce que tu vas nous sortir pour empêcher la montée, espèce de sous homme
ZidaneLeMagnifique Niveau : DHR
Depuis quand l'historique d'un club doit peser dans la balance? Pour le stade, il suffit d'aller jouer à François Coty et c'est réglé. Ils méritent amplement cette saison, encore une démonstration ce soir face à un gros calibre.

Une petite victoire de Dijon demain, une petite victoire de Brest lundi et on aura une fin de championnat de malade!

PS : Pour info SoFoot, la 18ème place est synonyme de maintien avec l'affaire Nîmes (qui a coulé ce soir). Bonne soirée.
Note : 2
Message posté par Feijoada
Je ne remets pas en cause leur jeu. Je te crois sur parole qu ils le méritent. Mais tu vois j avais oublié le Havre, club historique et avec un nouveau stade magnifique. Et pour en rester aux stade, je doute fort qu il soit homologué pour la L1. Ça va être compliqué tout ça.


C'est sûr que ça va poser problème, et que ça sera de plus en plus dur pour les "petits" (j'inclus Lens sans Mamadov, par exemple, ou avec, je ne sais plus) de tirer leur épingle du jeu en d1. L'écart est de plus en plus grand, écart technique, tactique et d'infrastructures.

Le souci étant que plusieurs clubs (Grenoble, Le Mans) ont bien payé le fait de chercher à avoir un grand stade avant d'avoir l'équipe qui le mérite. Avec l'épée de Damoclès du déficit structurel (il faut vendre chaque année, donc les jeunes et meilleurs joueurs quittent le club très vite), Le Havre n'est pas non plus à l'abri (ce qui rend plus compréhensible la crédulité face à Maillol).

Troyes, Angers et le Gazélec me semblent les trois plus à même de s'en sortir plus haut. Auxerre sans doute l'année prochaine, peut-être Valenciennes qui semble accomplir sa purge en ce moment et dont les infrastructures et une partie de l'effectif sont encore proches de l'élite.
Ndoye va partir de Créteil, c'est quasi acté. S'il n'est pas correctement remplacé, je ne donne pas cher de la peau des Béliers en L2 la saison prochaine.

Sinon, l'histoire (oui, on ne va pas mettre un H majuscule, cela ne reste que du foot) s'écrit tous les jours et n'est pas un élément de culture acquis et intangible (dans le sens de sacré).
Pourquoi Ajaccio ne pourrait pas écrire la sienne, faire son petit bonhomme de chemin en ce sens? C'est à cause de ce genre de discours réactionnaire (passer son temps à défendre les puissants en utilisant un argument d'autorité type "CE CLUB A PLUS D'HISTOIRE QUE BLABLABLABLABLA..." = syndrome du larbin). C'est du conservatisme pur et dur. Défendre cela, c'est être contre l'idée de changement.

Donc tant mieux si le Gazélec va en L1, ils l'auront mérité. Je leur souhaite de faire de leur mieux et surtout de proposer du jeu ; même si cela ne sera pas simple, évidemment. En tous les cas, que la Corse puisse avoir 3 club pro, pour une région à peine + peuplée que l'Ardèche, cela devrait interpeller l'ensemble du sport Français (sachant que je n'ai pas compté le CA Bastia, ne connaissant par leur statut).
Here it's Cape Town Niveau : DHR
Belle revanche pour le Gazélec, quand on se souvient du couac de la montée en 2eme division refusée par la ligue il y a 15 ans de ça.

Beaucoup de galères, là ils sont proches de la L1... bravo
Et sinon, il y a des Troyens sur ce site ? J'aimerais bien qu'on puisse un peu s'enflammer et chambrer tous nos collègues supporters de L2, parce que franchement cette saison est magnifique et dépasse toutes mes espérances !
Pour le Gazelec, je suis déjà surpris qu'ils aient été autorisés à monter avec un tel stade (limité à 3500 places pour le derby ...) alors je ne vois pas la LFP valider ce stade pour la L1 (François Coty est homologué pour la L1 c'est sûr).
Et concernant les descentes en National, vu le trio de tête actuel dans ce championnat je me demande qui sera autorisé à monter toujours pour ces histoires de stade si le classement ne bouge pas (Paris FC à Charléty OK, mais Red Star et Bourg Péronnas ???). J'ai l'impression qu'on se prépare à de nouveaux feuilletons estivaux, et je trouve dommage que des performances sportives soient reléguées au second plan pour des histoires d'infrastructures.
Enfin bref, nous à Troyes on n'a pas ces soucis, on savoure !!
Yes Tonton, y'a des Troyens! :)

C'est vrai que cette saison, on marche sur l'eau. Même quand on a des absents, quand l'équipe est moins bien, etc., on gagne. Ça doit être ça, la fameuse baraka du champion!
Message posté par Feijoada


Le conservatisme n est pas forcément mauvais. Le changement n est bien que s il apporte une amélioration. Changer pour changer n a aucun sens. Et non, mon intention n est pas tellement de défendre les puissants. Je dis juste que j ai envie d avoir un beau championnat. Et cela dépend entre autres d une pelouse de qualité avec un stade au normes et dépassant (je ne connais pas la capacité exacte) les 3000 places. C est une blague les infrastructures de ce club et je suis pas sûr qu ils puissent utiliser Coty. Et avec leur budget rikiki je ne donne pas cher de leur peau (et je rappelle que je ne leur souhaite pas du mal ni n affirme qu ils ne méritent pas leur montée si on s en tient au jeu). Mais bon, apparemment tu as décidé d employer les grands mots et de me sortir tes théories pseudo-progressites tout en me jugeant. Comme tu dis si bien au début de ton message cela ne reste que du foot.


Le conservatisme peut être tellement bon que ça donne des Girard, des Fernandez, des Baup, etc... avec à la clé des matchs de Ligue 1 (ou de Coupe d'Europe : il n'y a qu'à voir l'ASSE cette année pour s'en rendre compte) qui puent l'ennui la majorité du temps.

L'argument des infrastructures, là encore, c'est se mettre du point de vue du conformisme socio-économique. C'est un peu avec ce genre de raisonnement que Luzenac a été détruit sans avoir sa chance. Comment peuvent-ils espérer grandir, ne serait-ce qu'un peu, s'ils ne peuvent pas avoir accès aux financements plus importants, dus à une participation au championnat national le + élevé et le + rémunérateur?
Quand on voit ce Guingamp, avec Gourvennec (et ses joueurs, évidemment), en ayant un budget + faible que certains clubs habitués de L1, pourquoi ne pas dépasser ces théories - que je trouve personnellement suspectes - faisant la corrélation entre richesse financières et beau jeu.

Je ne t'ai pas jugé en tant que personne, j'ai jugé ton commentaire ; sachant pertinemment que personne n'est à l'abri de partir vite en besogne et avoir des erreurs de jugement et/ou raisonnement, moi le premier.
Quand je parlais du syndrome du larbin dans mon premier commentaire, il était question l'argument utilisé à propos de ce qui pourrait être considéré comme une légitimité historique. Je me garderais d'écrire que tu en es un (dans le sens ad hominem), ne te côtoyant pas dans la vie de tous les jours. Avoir ce genre de pensées, raisonnement pour le football ne veut pas dire que tu appliqueras un schéma identique à d'autres secteurs de la vie sociale, économique, culturelle, etc...
T'as raison Edo, c'est notre saison visiblement, même quand ton chouchou Nivet ne joue pas on gagne, et même quand on ne joue pas bien on gagne ... Grosse chouille en perspective d'ici 1 ou 2 semaines !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 14