Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 32e journée
  3. // Résumé

Troyes et le GFC Ajaccio foncent vers la Ligue 1, Arles-Avignon et Châteauroux à bout de souffle

Après de nouvelles victoires face à l'AC Ajaccio (1-0) et Sochaux (3-0), Troyes et le GFC Ajaccio continuent de voler un peu plus sur le championnat de Ligue 2. Ces deux équipes sont récompensées du jeu proposé. En bas de tableau, Châteauroux et Arles-Avignon ont presque les deux pieds en National. Tours a fait la bonne opération de la journée en s'imposant à Auxerre (2-3). Retour sur les matchs de la soirée.

Modififié

Auxerre 2-3 Tours

Buts : Frédéric Sammaritano (33' sp), Cheick Diarra (82') pour Auxerre / B. Ketkeophomphone (8', 20'), Christian Kouakou (76') pour Tours

Le match a été à l'image du temps, complètement fou. Alors que les deux équipes ont passé le début de match sous les trombes d'eau, de multiples occasions ont animé l'ensemble de la rencontre. Entre Auxerre qui rêve d'un retour en Ligue 1 dès la saison prochaine et Tours qui se bat pour sa survie en Ligue 2, le match a tenu toute ses promesses en matière de jeu, d'engagement et de duel. Andy Delort a été l'homme du match, il est à créditer de trois passes décisives, véritable métronome du jeu tourangeau ce soir. Malgré de belles velléités, notamment en seconde période pour retourner la situation, Auxerre a été trop imprécis dans la dernière passe face aux hommes d'Alexandre Dujeux. Du jeu, il en a été question ce soir, et l'équipe la plus mordante s'est finalement imposée dans un match à rebondissements. Tours garde espoir, tandis qu'Auxerre voit ses rêves de Ligue 1 repoussés.

Clermont 1-0 Orléans

But : Rémy Dugimont (3') pour le Clermont Foot.

Il ne restait plus que quelques points à Clermont pour assurer définitivement le maintien. Avec désormais 41 points au compteur, les Clermontois ont fait le plus dur grâce à 4 victoires d'affilée dont deux à l'extérieur. Suite à un corner joué rapidement, Dugimont a marqué d'une demi-volée, le but de la victoire, suffisant à leur bonheur. Orléans qui n'a marqué qu'un but lors de ses six derniers matchs n'avaient pas les armes pour contrecarrer le plan des hommes de Corinne Diacre. Clermont aurait pu également profiter d'un penalty oublié par l'arbitre central. Au classement, Orléans est 17e, Clermont 13e. La patte de velours de la seule entraîneuse féminine dans le monde professionnel français permet à son équipe de vivre une fin de saison plus sereine.

Créteil 1-1 Nancy

Buts : Cris Ndoye (90') pour Créteil / Karim Coulibaly (79') pour Nancy

Au stade Duvauchelle, la soirée fut d'un ennui sans nom. On a longtemps cru que le bon vieux 0-0 des familles allait être de rigueur. Nancy, privé de son attaquant vedette Youssouf Hadji, a manqué cruellement de conviction pour espérer un autre résultat que le match nul. Pourtant, après le but de Coulibaly qui venait récompenser une domination stérile, les Lorrains pensaient avoir fait l'essentiel pour s'imposer en terre francilienne. C'était sans compter sur le buteur maison, Ndoye, 11 buts en 32 rencontres, qui a permis d'arracher un match nul logique sur un corner en toute fin de partie. Les joueurs de Pablo Correa avaient une occasion rêvée de croire à une possible accession en Ligue 1, cela paraît désormais compromis tant l'investissement était faiblard. Du côté des Cristoliens, c'est un bon point de pris dans l'optique du maintien. Nancy est 8e, Créteil 14e.

Gazélec 3-0 Sochaux

Buts : Jérémy Bréchet (7'), David Ducourtioux (43'), Larbi (56') pour le GFC Ajaccio

Les papys font de la résistance ! Après la volée magnifique de Bréchet (35 ans) en début de match, Ducourtioux (37 ans) a claqué une superbe frappe des 35 mètres qui a transpercé le gardien Yohan Pelé, pas exempt de tout reproche. Des anciens de la Ligue 1 qui, comme un symbole, ont montré la voie et leur rêve d'accession au niveau supérieur prend, chaque journée, un peu plus d'épaisseur. Larbi à la 55e minute a parachevé le récital corse d'un nouveau but magnifique : une frappe des 20 mètres en pleine lucarne. Du côté des Sochaliens, totalement étouffés par le jeu corse très bien huilé, l'équipe d'Olivier Echouafni a abusé des longs ballons. Pas assez précis ni efficace pour contrarier les joueurs de Thierry Laurey, sûrs de leur force. Les Lionceaux, qui n'ont plus gagné à l'extérieur depuis le mois de janvier, confirment donc leurs difficultés hors de leurs bases. Des rêves de Ligue 1 flottaient au stade Ange-Casanova ce soir, ils y sont presque.

Laval 1-0 Châteauroux

But : Serhou Guirassy (9') pour Laval.

Entre un club qui a assuré son maintien et l'autre qui est presque définitivement relégué, le match a particulièrement manqué de piquant. La meilleure équipe au classement s'est logiquement imposée dans un match terne où Guirassy a profité des largesses du dernier du championnat pour marquer sur corner. Avec six défaites consécutives du côté des Castelroussins, le National se rapproche chaque journée un peu plus. Après avoir flirté au bord de la relégation pendant plusieurs saisons, la saison 2014-2015 pourrait être celle de trop pour les hommes de Cédric Daury, tant ils ont semblé résignés ce soir. Laval, de son côté, est bien calé en milieu de tableau (9e) et peut déjà penser à la saison prochaine.

Niort 3-1 Nîmes

Buts : Ande Dona NDoh (65', 81'), Seydou Koné (90') pour Niort / Noury (72') pour Nîmes

Nîmes n'a plus la tête à ça. Alors que les Crocodiles seront relégués en fin de saison à cause de l'affaire des matchs présumés truqués, les hommes de Pasqualetti ont traîné leur peine pendant toute la rencontre, n'inscrivant qu'un but par l'intermédiaire de Noury (72e). Trop peu d'engagement et de détermination pour faire vaciller l'épouvantail de Ligue 2. Niort est le véritable arbitre de cette fin de saison, puisque l'équipe de Régis Brouard va jouer lors des prochaines rencontres Auxerre, le GFC Ajaccio et Sochaux, tous candidats à la montée. Les Chamois niortais sont désormais 12es à neuf points de la troisième place.

Troyes 2-0 Ajaccio

Buts : Thomas Ayasse (23'), Jessie Pi (79') pour Troyes

Trajectoire totalement antagoniste entre Troyes qui vole vers la Ligue 1 et l'AC Ajaccio qui ne s'est pas remis de sa relégation la saison passée. Thomas Ayasse a bien lancé les leaders du championnat en signant une belle frappe à l'entrée de la surface. Quelques minutes plus tôt, le buteur était resté groggy après un choc au niveau de la tempe. Un effet positif, puisque cela lui a permis d'inscrire un très joli but et de lancer son équipe sur les bons rails. Les Corses, trop imprécis et asphyxiés par l'intensité troyenne, n'ont pu que constater les dégâts et s'inclinent logiquement dans cette rencontre. Malgré de grosses absences en attaque, les joueurs de l'Aube ont pu compter sur leur milieu de terrain pour s'envoler un peu plus vers la Ligue 1.

Valenciennes 3-0 Arles-Avignon

Buts : Pierre Slidja (67'), Anthony Le Tallec (76'), Pape Abdou Camara (90').

La frousse, la pétoche, une sémantique identique pour le match de la peur entre le 17e et le 19e du classement, anciens pensionnaires de Ligue 1. Arles-Avignon avait décidé d'aligner une équipe ultra offensive avec pas moins de quatre attaquants. Empiler les avants-centres n'a jamais été signe de succès assuré et cela s'est une nouvelle fois vérifié. Dans un match haché, d'un niveau technique très moyen, Valenciennes s'est imposé grâce au premier but professionnel de Slidja, à l'ancien de Liverpool Anthony Le Tallec et au remplaçant du soir Camara. Malgré des occasions franches en première période, Arles-Avignon, à l'image de sa saison, a manqué d'efficacité pour concrétiser les opportunités obtenues. Valenciennes se rassure et remonte à la 15e place du championnat.

⇒ Résultats et classement de L2

Par Gaultier Fabre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25