1. //
  2. // 23e journée

Troyes et Ajaccio se neutralisent, Angers monte sur le podium

Tenu en échec par le leader troyen (1-1), le Gazélec laisse Angers faire la bonne opération de la journée (2-0). En bas de tableau, personne n'a gagné, et Arles-Avignon et Châteauroux voient le maintien s'éloigner.

Modififié
4 5
Ajaccio 0-0 Laval

Tombeur du leader troyen la semaine dernière, Laval pouvait se rapprocher du podium en cas de victoire sur le terrain corse. Malheureusement, pas beaucoup de spectacle à Ajaccio, où seuls 150 fidèles ont payé leur place. On les plaint, puisqu'il n'y a rien eu à se mettre sous la dent en première période. Entre défense solide ou pauvreté offensive, choisissez votre camp. Enfin, avec aucune frappe cadrée pendant les 45 premières minutes, plutôt facile de prendre une décision. Le deuxième acte reprend sur les mêmes bases que le premier, à savoir pas grand-chose. Corses et Bretons se quittent donc bons amis, pour un résultat nul qui n'arrange pas vraiment les deux équipes.

Angers 2 – 0 Tours FC
Buts : A. Camara (89e) - S. Clémence (90e+2)

Orphelin d'Adnane, son meilleur buteur parti à Brest, Tours n'avait pas grand-chose à proposer pour briller face à Angers. Les Angevins ont eux tenté de mettre le feu à la rencontre, mais pas facile dans un froid polaire, et sur un terrain gelé par endroits. Axel Ngando a bien essayé de faire monter la température, mais son retourné acrobatique en première période a manqué le cadre. Diers a lui aussi chauffé les gants du gardien tourangeau, mais sans réussite. Tours croit tenir un bon résultat, mais Camara vient refroidir tout le monde, en plantant une banderille assassine à la 89e minute. Les derniers espoirs des coéquipiers de Bergougnoux sont réduits en cendres par Clémence, qui n'en fait pas preuve en marquant à la 92e. Angers se hisse sur le podium, tandis que Tours glisse dans la zone rouge.

Arles-Avignon 0 – 1 Nîmes
But : T. Maoulida (67e)

Invaincu en 2015 en championnat, Nîmes se déplaçait confiant sur la pelouse du bon dernier de la Ligue 2, Arles-Avignon. C'est pourtant les arlésiens qui sont les premiers dangereux, avec un coup franc sur le poteau pour Savanier. Mais le croco a la peau rugueuse, et à trop vouloir le titiller, on se blesse. Ce filou de Maoulida finit par punir les visiteurs. But et bandelette à la 67e, qui sera le seul point d'orgue d'un match finalement assez terne. Alors que Nîmes continue de surfer sur sa belle série, pour Avignon, le National ne sera bientôt plus une arlésienne.

Clermont 1 – 1 Niort
Buts : F. Bong (CSC 13e) / S. Koné (35e)

Voir un ballon orange sur une pelouse de football est un événement en soi. Sous le coup de l'émotion, Bong ne sait plus où il en est. Sur un coup franc clermontois, le défenseur niortais place sa tête et trompe son propre gardien, au bout d'un petit quart d'heure de jeu. Heureusement pour les Chamois, Seydou Koné, bon pied bon œil, égalise à la 35e, en inscrivant au passage son 8e but de la saison. Les visiteurs évitent quand même le pire, grâce à la maladresse des locaux. Delecroix enchaîne les parades décisives, dont un double arrêt splendide. Si le ballon est orange, Niort reste dans le rouge, pointant à une dangereuse 16e place.

Créteil-Lusitanos 0 – 0 Le Havre

Du regret de l'arrivée avortée d'Adriano. Dans un duel de milieu de tableau, nul doute que le joufflu brésilien aurait donné un peu de chair. Sauf que ni Créteil ni le Havre n'avaient l'air de vouloir faire faim de victoire. Les deux équipes s'échangent les temps de possession, mais n'en font rien. En deuxième période, Le Havre a enfin l'air d'avoir les crocs, mais ne tranche pas suffisamment dans le vif du sujet. À défaut de merles, on mange des grives, mais au final, on reste sur notre faim.

Orléans 1 – 0 Châteauroux
But : L. Glombard (53e)

Quand vous ne gagnez pas depuis 3 mois, fatalement, vous doutez. C'est ce qui arrive à Orléans et Châteauroux, qui ne sont donc pas dans la forme de leur vie. Au stade de la Source, les imprécisions techniques sont légion. Et quand, en plus, comme pour les Castelroussains, votre capitaine et leader Roudet sort sur blessure en première période, vos ambitions tombent à l'eau. La défense de Châteauroux prend finalement l'eau sur un sublime double raté d'Houtongi. Glombard ne se fait pas prier et douche les espoirs des visiteurs à la 53e. Plessis tentera bien de donner de l'air à son équipe sur coup franc, mais rien n'y fait, Orléans l'emporte et se donne de l'air. 18e, Châteauroux continue lui de couler vers les bas-fonds du championnat.

Troyes 1 – 1 GFC Ajaccio
Buts : C. Jean (72e) / L. Poggi (34e)

Duel qui sent la poudre entre Troyes, leader du championnat, et le Gazélec Ajaccio, au pied du podium. Les locaux utilisent les première munitions, mais c'est peine perdue. Suite à un beau mouvement collectif sur l'aile droite, le capitaine Poggi tire le premier, et s'illustre d'une belle reprise de volée peu après la demi-heure. Malgré le maître artificier Benjamin Nivet à la baguette, Troyes n'arrive pas à réagir pendant presque 40 minutes. Enfin ça, c'était avant. Avant la 72e minute, et un sublime coup de canon des 30 mètres signé Corentin Jean. Un but qui aurait pu être suivi d'un autre, mais Nivet manque largement son penalty. Un raté qui met le feu aux poudres, puisque le ton monte entre les acteurs, le public et le corps arbitral. M. Kalt oublie deux mains dans la surface troyenne et dégaine un carton rouge sévère pour Corentin Jean. Un nul qui ne satisfait personne, mais qui laisse le podium à portée de tir pour le Gazélec.

Valenciennes 1 – 2 Auxerre
Buts : R. Poepon (3e) / Y. Mbombo Lokwa (78e) - C. Diarra (80e)

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. La Fontaine avait déjà tout vu. Dommage que Valenciennes ne maîtrise pas suffisamment ses classiques. Les Nordistes signent pourtant un départ canon, puisque Poepon ouvre le score pour les locaux dès la 3e minute. Auxerre est en revanche un peu plus aux faits des maximes anciennes. La raison du plus fort est toujours la meilleure, et les Auxerrois le savent. Du coup, ils se mettent à trois pour essayer d'égaliser, sur ce corner ajaiste de la 78e minute. C'est finalement Mbombo Lokwa qui signe le but du 1-1, sur un cafouillage digne des plus grands. Finalement, tout vient à point à qui sait attendre pour Auxerre, puisque Cheikh Diarra vient crucifier les locaux et offre un dixième match sans défaite à sa formation.

Par Pierre-Valentin Lefort
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Kalt a d'ailleurs arrêté le match pcq les supporteurs troyens le traitaient d'enculé
Sapin_de_Noël Niveau : CFA2
Bonne idée ce nul entre Troyes et le Gazélec, je demande la même chose pour demain.

Et sinon, Laval c'est pas en Bretagne.
Note : 1
A 3 points du podium, on peut encore y croire !
Message posté par Charrua
A 3 points du podium, on peut encore y croire !


On remonte tranquillement, ça fait du bien ce genre de victoires.
D'autant plus que ça fait un petit moment qu'on a pas vibré pour une "place" (depuis 2010 en fait)
Elcocolonel Niveau : DHR
J'ai pas mal de copains mayennais qui seraient remontés par la localisation approximative que vous faîtes.
Faisez gaffe.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 5