1. //
  2. // 34e journée
  3. // Résumé

Troyes, Bienvenu en Ligue 1

Et voilà, c'est fait. Menés et en infériorité numérique pendant une bonne partie du match, les Troyens ont réussi à battre leur dauphin, Angers (2-1) et retrouveront la Ligue 1 la saison prochaine. Victorieux face à Arles, Dijon revient à égalité de points avec le SCO. En bas de tableau, Orléans s'offre un peu d'air après sa belle victoire sur la pelouse de l'AC Ajaccio. La fin de saison s'annonce palpitante.

Modififié
40 14

Troyes 2-1 Angers

Buts : Benjamin Nivet (61e) et Henri Bienvenu Ntsama (84e) pour Troyes / Abdoul Razzagui Camara (33e) pour Angers

Qu'elle est particulière pour l'ESTAC, cette journée de Ligue 2 ! Tout simplement parce que les Troyens peuvent assurer dès ce mardi soir leur remontée en Ligue 1, le gratin qu'ils avaient quitté en 2013. Seulement, en face, les joueurs du SCO veulent aussi se rapprocher de l'élite. Alors quand on entend The Final Countdown résonner dans le stade de l'Aube, on se dit qu'elle est vraiment excitante, cette fin de saison. Sur le terrain, les deux équipes s'observent longuement. Personne n'ose vraiment allumer la première mèche. Agacé, Benjamin Nivet prend les choses en main et distille les bonnes passes à ses coéquipiers. Petit à petit, l'oiseau fait son nid dans la moitié de terrain des Angevins. Qui se révoltent, à la demi-heure de jeu. Après un corner mal dégagé, Abdoul Razzagui Camara envoie une frappe surpuissante dans les buts de Petrić. Splendide. Peut-être un peu effrayés par l'enjeu, les hommes de Furlan lâche prise. Jusqu'à cette frappe venue d'ailleurs de Chouki Ben Saada, qui est à une barre transversale d'égaliser de la plus belle des manières. À la mi-temps, Troyes n'est pas en Ligue 1. Et au retour des vestiaires, la mauvaise soirée se poursuit pour l'ESTAC. Auteur d'un tacle les deux pieds décollés, Mory Koné est expulsé et laisse ses copains terminer la rencontre à dix. En infériorité numérique, les hommes de Furlan parviennent à égaliser sur penalty, via l'infatigable Nivet. Complètement libérés, les Troyens renversent la vapeur. Henri Bienvenu Ntsama offre la victoire à Troyes. Et la montée en Ligue 1, d'ailleurs. Tout un symbole, puisque Bienvenu a vraiment fait un match horrible.

Ajaccio 2-3 Orléans

Buts : Nicolas Fauvergue (9e) et Hugo Vidémont (16e) pour l'AC Ajaccio / Jean-Paul Mendy (50e), Maxime Brillault (58e) et Julien Delonglée (73') pour Orléans

Malheur aux vaincus de ce nullico tout en bas de la Ligue 2. Un nul et sept défaites lors des huit dernières journées, autant dire que les joueurs de l'USO ne partent pas grands favoris. Et les craintes de l'USO se confirment dès la neuvième minute, quand Nicolas Fauvergue fusille Balijon et ouvre le score. Il est d'ailleurs très vite imité par Hugo Vidémont, bien trouvé par capitaine Cavalli dans la surface de réparation. En deuxième mi-temps, les joueurs d'Orléans montrent un peu plus d'envie et parviennent même à réduire le score grâce à un joli but de Mendy. Peu de temps après, l'USO parvient même à égaliser. Sur corner, Brillault, le capitaine, relance le match. Le naufrage corse se poursuit alors que Julien Delonglée donne l'avantage à Orléans, qui peut encore espérer se maintenir en Ligue 2.

Auxerre 1-1 Laval

Buts : Alexandre Vincent (17e) pour Auxerre / Mamadou Diallo (18e) pour Laval

Selon toute vraisemblance, Auxerre devra se contenter de la Ligue 2 une année de plus au moins. À huit points du podium, les Bourguignons ne sont plus maîtres de leur destin. Qu'importe, ils pratiquent un football direct, porté vers l'avant. Au milieu de terrain, les Lavallois parviennent à contenir leurs adversaires. Un temps seulement. Alexandre Vincent, fort de ses deux prénoms, ouvre la marque. Mais, moins d'une minute plus tard et après un cafouillage ignoble, les Lavallois recollent. Même si aucun footballeur ne voudrait voir son nom sous le ralenti d'un tel but, il est donné à Diallo. Puis plus grand-chose. Les 22 acteurs se neutralisent, sans vraiment laisser d'espace ni se créer de grosses occasions.

Créteil 2-1 Brest

Buts : Gaëtan Courtet (11e) pour Brest / Christophe Diedhiou (40e) et Frédéric Piquions (92e) pour le Créteil-Lusitanos

Parce qu'ils savent que la stade Francis-Le Blé manque à la Ligue 1, les Bretons aimeraient bien pousser Angers du podium, ce mardi soir. Mais à Dominique-Duvauchelle, les Cristoliens voudraient tendre un piège aux mangeurs de crêpes. Un piège qu'on appelle contre-attaque. Le ballon est laissé dans les pieds des Bretons qui ouvrent bien vite le score. Après une belle action, Gaëtan Courtet place une tête bien sentie dans les filets de Kerboriou. Au terme d'un temps fort bien géré en fin de première mi-temps, les joueurs de Créteil égalisent de manière peu esthétique sur un corner. En toute fin de match, Frédéric Piquionne crucifie Brest, qui réalise donc la très mauvaise opération de la soirée.

Dijon 1-0 Arles

Buts : Florian Patatino (55e) pour Dijon

Avant le choc de la prochaine journée face à Brest, les joueurs amateurs de moutarde n'ont pas le choix : ils doivent s'imposer ce mardi soir. Et la tâche semble à leur portée, tant les joueurs d'Arles-Avignon, déjà relégués, n'ont plus rien à sauver. Et ça se sent. Les joueurs de Dijon font preuve de beaucoup d'envie en début de match. Mais l'envie ne suffit pas toujours. Trop tendres devant, et surtout trop maladroits, les Dijonnais ne peuvent pas vraiment espérer mieux que ce triste 0-0. À moins d'élever sensiblement le niveau de jeu en deuxième mi-temps. Et ça paye. Raspentino ouvre logiquement la marque peu avant l'heure de jeu. Tout est encore possible pour Dijon, qui gère tranquillement sa fin de match.

Gazélec Ajaccio 1-1 Tours

Buts : David Ducourtioux (26e) pour le GFC Ajaccio / Ibrahima Tandia (74e) pour Tours

Si le Gazélec s'impose ce mardi soir face à Tours, la montée dans l'élite serait presque définitivement actée. Un exploit incroyable pour les promus. Seulement, pour les Tourangeaux, le maintien n'est pas assuré du tout. Sur le terrain, les 22 acteurs sont assez timides. Une petite frappe par ci, une petite frappe par là, mais rien de vraiment excitant dans un premier temps. Dans un premier temps, seulement, car quand David Ducourtioux décide de passer la vitesse supérieure, il ne fait pas semblant. Une énorme frappe à l'entrée de la surface et une Ligue 1 qui se rapproche pour le GFC. Seulement, les coéquipiers de Bergougnoux n'ont pas dit leur dernier mot et égalisent à un quart d'heure de la fin. Grâce au beau coup d'œil de l'ancien Lyonnais, Ibrahim Tandia égalise et met le GFC dans l'embarras.

Le Havre 2-0 Nîmes

Buts : Alexandre Bonnet (49e) et Jean-Pascal Fontaine (62e) pour le Havre

On y aura cru un petit moment, c'est désormais terminé. Les Crocodiles de Nîmes ne parviendront pas à terminer sur le podium. Quatre défaites en autant de matchs, forcément, ça n'aide pas. Au coup de sifflet final, les cartes sont déjà distribuées : le Havre jouera la saison prochaine en Ligue 2, alors que Nîmes goûtera aux joies du National. Du coup, en première mi-temps, il ne se passe pas grand-chose. En deuxième mi-temps, en revanche, les choses s'animent. Plus volontaires, les joueurs du HAC ouvrent le score via leur capitaine, Alexandre Bonnet. À l'heure de jeu, Jean-Pascal Fontaine envoie une merveille de reprise dans le petit filet du portier nîmois. Superbe.

Niort 3-0 Châteauroux

Buts : Ande Dona Ndoh (48e, 68e) et Seydou Koné (79') pour Niort

Niort, qui n'a rien à jouer, pourrait laisser les trois points à Châteauroux, pour permettre aux joueurs de la Berrichonne de croire en un maintien vraiment inespéré. Après une première mi-temps terne, les choses s'agitent un peu au retour des vestiaires. Les Chamois prennent les devants, galopent mieux et ouvrent le score. Ande Dona Ndoh place une belle tête et prouve à tout le monde que les sandwichs triangulaires, ça peut parfois être bon. Parfois. Souvent, même, puisque Dona inscrit un doublé en envoyant une belle tête dans les filets et en enfonçant encore un peu plus la Berrichonne. Seydou Koné, sur penalty, clôt la belle affaire niortaise.

Valenciennes 1-1 Nancy

Buts : Pierre Slidja (44e) pour Valenciennes / Joël Sami (92e) pour Nancy

Compliquée. C'est le mot qui définit le mieux la saison du VAFC, qui lutte aujourd'hui pour son maintien. Sur son chemin, l'AS Nancy Lorraine, sixième, aimerait bien retrouver la belle Ligue 1. Et fait tout pour. En début de match, Karim Coulibaly manque de surprendre le VAFC. Juste avant la mi-temps, au meilleur des moments, donc, Pierre Slidja marque son tout premier but en professionnel avec un peu de réussite et fait très mal aux ambitions nancéiennes. Dans les derniers instants de la rencontre, l'ASNL parvient à égaliser et se donner une petite raison d'y croire.

⇒ Résultats et classement de L2

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Troyes, comme le nombre de victoire l'année prochaine en Ligue 1 pour eux...
Maître Kanter Niveau : DHR
ça va finir par se voir qu'aucun club ne veut monter sous peine de finir comme Lens...
footchampagne Niveau : Ligue 2
Sinon même pas une brève sur Clermont-Sochaux d'hier ? C'était pas un match palpitant mais quand même...
McMilkshake Niveau : CFA2
Mon SCO me rend complètement fou, 3è année d'affilée à rater la montée, perso j'y crois plus après un match comme celui de ce soir...
andreas mollard Niveau : CFA2
je veux pas y retourner.....pitié pas eurosport noooooooooooon
Note : 1
Vu que Nîmes est automatiquement relégué, le 18ème de Ligue 2 est maintenu non ? Si c'est ça la lutte pour la maintien est pliée depuis un moment avec Arles et Châteauroux loin derrière. Pourquoi parler d'une lutte entre Ajaccio, Orléans etc ?
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Message posté par Paic
Vu que Nîmes est automatiquement relégué, le 18ème de Ligue 2 est maintenu non ? Si c'est ça la lutte pour la maintien est pliée depuis un moment avec Arles et Châteauroux loin derrière. Pourquoi parler d'une lutte entre Ajaccio, Orléans etc ?


Nimes a fait appel, décision le 6 mai
Message posté par Morsay
Troyes, comme le nombre de victoire l'année prochaine en Ligue 1 pour eux...


Donc on fait quoi ? Une ligue fermée sans promotion ni relégation ? Tu devrais peut-être suivre un autre sport.
Vu l'écart entre le GFC et les poursuivants, on peut considérer qu'ils sont en L1 aussi. (4 d'avance avec 4 matchs à jouer). Ce sera le petit poucet l'an prochain, ça va être sympa et en même temps un enfer d'aller jouer chez eux dans leur mini stade. A voir si ces troufions en costard vont pas essayer d'interdire la montée au club pour ça d'ailleurs.

Ne reste qu'une place pour trois il me semble: Angers, Dijon et Brest. 12 points à prendre faites vos jeux !

Angers et Dijon 56 points, le SB29 53

Angers reçoit Orléans, Sochaux, va à Nancy et reçoit Nîmes pour finir
Dijon va à Brest, reçoit Châteauroux, va à Tours et reçoit Nancy
Brest reçoit Dijon, va à Ajaccio, reçoit Troyes et va à Clermont

Angers part quand même avec le net avantage de recevoir trois fois sur quatre et pas de gros poissons. Brest a le pire calendrier avec deux gros matchs, pour moi ça semble entendu plus ou moins pour l'an prochain avec Troyes, le GFC et Angers en L1.

Sûrement Metz, Lens et (j'espère) Evian en L2.
McMilkshake Niveau : CFA2
Message posté par MetekoO
Vu l'écart entre le GFC et les poursuivants, on peut considérer qu'ils sont en L1 aussi. (4 d'avance avec 4 matchs à jouer). Ce sera le petit poucet l'an prochain, ça va être sympa et en même temps un enfer d'aller jouer chez eux dans leur mini stade. A voir si ces troufions en costard vont pas essayer d'interdire la montée au club pour ça d'ailleurs.

Ne reste qu'une place pour trois il me semble: Angers, Dijon et Brest. 12 points à prendre faites vos jeux !

Angers et Dijon 56 points, le SB29 53

Angers reçoit Orléans, Sochaux, va à Nancy et reçoit Nîmes pour finir
Dijon va à Brest, reçoit Châteauroux, va à Tours et reçoit Nancy
Brest reçoit Dijon, va à Ajaccio, reçoit Troyes et va à Clermont

Angers part quand même avec le net avantage de recevoir trois fois sur quatre et pas de gros poissons. Brest a le pire calendrier avec deux gros matchs, pour moi ça semble entendu plus ou moins pour l'an prochain avec Troyes, le GFC et Angers en L1.

Sûrement Metz, Lens et (j'espère) Evian en L2.


Que les dieux du foot t'entendent mon ami.
Mais je crains Nancy et Sochaux, Orléans joue le maintien, et Nîmes voudra un bon dernier résultat avant la relégation administrative... Les joueurs du SCO ont aucun mental. Je vois plutôt Dijon passer, mais Brest va effectivement galérer sur ses derniers matchs
Voila une Troyes bonne nouvelle !
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
"Patatino", héhé... Bien vu !
Message posté par McMilkshake
Mon SCO me rend complètement fou, 3è année d'affilée à rater la montée, perso j'y crois plus après un match comme celui de ce soir...


Tu m'étonnes! J'avais lâché à 1-0 à 11 vs 10. Le gros coup de la soirée qui ouvre l'autoroute vers la L1... et puis derrière la spéciale SCO. Dégoûté en voyant le score final. Dommage car les deux derniers matchs étaient sérieux. Faut encore y croire même si maintenant c'est 3-4 équipes pour une seule place (le Gazélec c'est réglé).
Message posté par Morsay
Troyes, comme le nombre de victoire l'année prochaine en Ligue 1 pour eux...


Même avec peu de moyens, les équipes de Furlan ont toujours chèrement vendu leur peau tout en proposant du jeu. Un peu comme Gourcuff à Lorient, mais sans le pognon de Loic Féry.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
40 14