1. //
  2. // 8e de finale retour
  3. // Juventus/Celtic (2-0)

Trop facile pour la Juve

Déjà virtuellement qualifiée après le 3-0 du match aller, la Juventus a réalisé un match sérieux et s'impose 2-0 face au pauvre Celtic. Les Écossais ont eu quelques occasions, mais les Turinois étaient décidément trop forts pour eux.

Modififié
9 33
Juventus - Celtic Glasgow (2-0)
Buts : Matri 24', Quagliarella 65'


C'est acté : revoilà la Juve ! Sept années après sa dernière participation aux quarts de finale de la Ligue des champions, la Vieille Dame repointe le bout de son nez dans le top 8 européen. Une surprise ? Pas franchement, non. La Juve était déjà qualifiée avant même de fouler la pelouse du Juventus Stadium, ce soir. Elle n'a eu besoin que d'assurer le minimum syndical face à un Celtic valeureux, mais trop maladroit devant les buts adverses pour espérer mieux. Allez, on va dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, les Écossais auraient mérité de repartir d'Italie au moins avec un nul. Mais le champion d'Italie ne leur a même pas laissé ce plaisir. Ou plutôt, Buffon ne leur a même pas laissé ce plaisir. Le gardien de la Nazionale, énorme depuis quelques semaines, a annihilé les rares occasions de l'équipe de Neil Lennon, notamment en première période. Solide derrière, et efficace devant : la Juve a quasiment marqué sur ses deux seules occasions, qui coïncident d'ailleurs avec ses deux grosses accélérations. Matri en première période, Quagliarella en deuxième. 2-0, bien ficelé, 5-0 sur l'ensemble des deux matchs. Oui, mesdames et messieurs : la Juve, toujours invaincue cette saison en C1, est bien de retour parmi les grands d'Europe. Et elle vient de se faire une sacrée carte de visite pour le prochain tour.

Matri le renard, Buffon le chat

On attendait une équipe-bis du côté de la Juve. Au final, pas vraiment. Quelques remplaçants, certes, mais Pirlo, Vidal, Buffon et Matri sont bien là. Pourtant, en début de match, les Bianconeri semblent quelque peu apathiques. Il faut dire qu'il n'est pas forcément évident de jouer au maximum de son intensité lorsque l'on a trois buts d'avance. À l'inverse, le Celtic, qui n'a rien à perdre, entre bien dans son match. La première vraie occasion est d'ailleurs à mettre à l'actif des Écossais, avec une magnifique frappe de Ledley qui vient flirter avec la lucarne du Gigi national. Mais comme au match aller, la Juve n'a pas besoin de quinze occasions pour la foutre au fond. Au terme d'un beau mouvement turinois, Forster repousse une frappe de Quagliarella, mais Matri, dans un style inzaghesque, rôde par là et pousse le ballon au fond des filets.

1-0 à la moitié de la première période : les microscopiques espoirs de qualification du Celtic (si tant est qu'ils existaient) disparaissent définitivement. Pourtant, encore une fois, les Écossais ne baissent pas les bras. Quitte à dire adieu à la compétition, autant le faire en se faisant plaisir. Alors, les potes de Samaras se ruent à l'attaque, et il faut une parade complètement dingue de Buffon (réflexe et main ferme) pour détourner en corner une frappe de Commons dévié par Hooper. Double Hooper. Généreux, le champion d'Écosse se procure encore une occasion en fin de première période sur un centre de Samaras que Hooper est à deux doigts de propulser au fond des filets. Trois occasions pour le Celtic, une pour la Juve, score à la pause, 1-0 pour la Vecchia Signora. Réalisme.

L'ouverture de Pirlo

En seconde période, Conte profite du large avantage de son équipe pour faire tourner, en vue du match de dimanche contre Catane. Mais c'est encore le Celtic qui se procure une occasion, sur un coup de tête smashé d'Ambrose, qui aurait bien aimé se rattraper avec ses erreurs du match aller. Mais non. Cela ne veut pas. Et comme en première période, la Juve, sur sa première accélération, score encore. Maître Pirlo à la baguette, ouverture délicieuse pour Vidal, qui contrôle et sert Quagliarella, qui marque dans le but vide. Ah, c'est simple, le football, quand on a du talent dans les pieds. À 2-0, Conte fait sortir ses artistes : Vidal et Pirlo reçoivent chacun une standing ovation du Juventus Stadium. Le Celtic tente au moins de sauver l'honneur, avec notamment une frappe puissante de Samaras, mais le cœur n'y est plus, malgré les encouragements de ses supporters, venus colorer de vert le stade piémontais. Le dernier quart d'heure de la rencontre n'a plus grand intérêt, à part prouver que la Juve sait faire tourner le ballon. Le Celtic dit ainsi « ciao » à la Ligue des champions, avec toutefois la fierté d'avoir fait chuter le grand Barça au Celtic Park. Mais la Juve était décidément une montagne beaucoup trop haute à franchir pour Neil Lennon et ses hommes. Et elle risque potentiellement de l'être pour les prochains adversaires qui se dresseront sur sa route.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je profite du fait qu'il n'y ait personne pour dire à Re_david qu'il avait raison, Matri sait faire des passes.
ßrestoâ Niveau : DHR
Pas grand chose à dire sur le match, comme dit dans l'article c'était plié dès le match aller (j'irais plus loin en disant que c'était plié des le but de Matri) par contre deux choses m'ont fait rire :
- La nationalité des arbitres oui oui (dédicace Lassad) Turques, j'ai tremblé

- Et Cheyrou qui pour montrer la concurrence en attaque côté Juventus cité tout les attaquants du club et donc Bentdner qu'il dit je cite "blessé en ce moment", non Bruno bourré enfin il est aussi blessé ceci dit !
Note : 1
T'as vu, hein, Trap !

Et comme nos attaquants sont efficaces quand il n'y a plus qu'à la pousser dedans.
Bon, ben maintenant on va dire que, quel que soit le tirage, le prochain match de LDC sera dur.
En espérant, pour ma part, le Real histoire de retrouver un parfum de légende.
declaubianco Niveau : CFA2
petite évaluation des joueurs :
- Bonucci très bon dans la relance, on ne le remarque pas souvent mais il nous fait parfois du "Pirlo" avec des remontées de balles, passes courtes et longues. En revanche, face à un joueur rapide et technique il prendra très certainement "l'eau".
-Padouin, très bon, il compense son manque de technique par un super physique, et une rigueur tactique importante dans le système.
- Pogba, très bon techniquement, ainsi que dans la construction, mais manque de rigueur tactique et de punch défensif (bien qu'il n'a que 20 ans).
-Marrone, il m'a fait grosse impression dans sa relance, très juste et rapide dans ses passes, j'aimerais plus le voir dans un rôle plus haut.
milanello44 Niveau : CFA
Félicitations, match amplement maitriser comme je l'avais penser.
Message posté par Re_David
T'as vu, hein, Trap !

Et comme nos attaquants sont efficaces quand il n'y a plus qu'à la pousser dedans.
Bon, ben maintenant on va dire que, quel que soit le tirage, le prochain match de LDC sera dur.
En espérant, pour ma part, le Real histoire de retrouver un parfum de légende.


J'avoue que sortir le Real encore une fois...
Personnellement je retiens quelques belles images avant le match, les échanges d'écharpes c'est mieux que les jets de pierres, d'urine ou de fèces.
Et puis Barzagli, Buffon et Peluso.
ßrestoâ Niveau : DHR
Peluso mine de rien il fait l'ouverture sur le premier but à l'aller et il est a l'origine du premier au retour, non ?
Pour un mec à la base censé jouer les utilités, il assure.
Respectez Laasad , c'est un tunisien marseillais , donc le joeur parfait #calma
declaubianco Niveau : CFA2
j'espère juste ne pas tomber sur Dortmund, ça risque de suer dans leur stade.

Cela dit,avec la juve, j'ai l'impression qu'il y en a encore sous la semelle, cette équipe n'est encore qu'a 70 pour cent, espérons qu'elle monte encore en régime.

Pour finir, l'entente entre Pirlo et Vidal est éblouissante de complémentarité, ils sont impressionnants tant ils se trouvent les yeux fermés.
Plus les matchs passent et plus la Juve se pose comme un très sérieux candidat au titre (et ceux même si le Celtic était peut-être l'équipe la plus faible de ces huitièmes).
Cette rigueur défensive (5ème match sans but encaissé en LDC) et ce réalisme offensif...La vieille dame renoue avec sa tradition. Et Conte sais de quoi il s'agit !
et pour répondre à Re David, c'est vrai qu'un quart face au Real aurait un savoureux goût d'Histoire !
Note : 1
Je ne dirais pas "trop facile", mais je dirais "trop solide et trop réaliste" (surtout au match aller.. 3 occasions, 3 buts) !

Les Ecossais n'ont pas démérité mais sont tombés sur plus forts qu'eux.
nininho
Message posté par ßrestoâ
Peluso mine de rien il fait l'ouverture sur le premier but à l'aller et il est a l'origine du premier au retour, non ?
Pour un mec à la base censé jouer les utilités, il assure.


C'est Barzagli qui fait l'interception sur le premier but mais c'est vrai qu'il a fait un bon match
nononoway Niveau : CFA
DJ Jazzy Jeff et Hans Grubber sur la photo ...
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Note : 1
franchement après ce match je ne comprendrais pas qu'on continue d'aligner systématiquement Vucinic.
Quagliarella- Matri ça fonctionne très bien, c'est physique, c'est technique(Quagliarella est un sacré joueur de ballon) et devant le but ça ne pardonne pas(Quagliarella meilleur buteur de l'équipe dans les deux compétitions en ayant joué le moins de matchs, je dis bravo!et si en plus Matri enchaîne les buts on est bon).

Y a un moment c'est plus possible de laisser sur le banc Quaglia pendant 3 mois...Il mérite de jouer!
Je trouve que certains sont beaucoup trop optimiste.

Etant a fond pour Milan, la Juve, c'est franchement pas mon kiff, mais je ne peux qu'admettre qu'elle est forte, par ses individualités, et son collectif.

Par contre, ne me donnez pas 36 arguments ou ne m'insultez pas suite a ce que je vais dire, mais cette Juve si impressionante ne passera pas les 1/4, elle se retrouvera face a quelqu'un possedant un meilleur niveau, un meilleur mental, ou une meilleure experience. Je ne la trouve juste pas assez impressionante pour passer les 1/4, j'en mets ma main a couper, qu'elle ne les passera pas. Sauf si elle tombe sur le PSG bien sur.

Je vois tout de suite les gens me dirent que "mon Milan" ne tiendra pas face a la Juve... Je n'ai en aucun cas peur de la Juve, et je suis persuadé que Milan se qualifierait au profit de la Juve si un tel tirage se faisait.
SpecialEffect Niveau : DHR
@TH-59 : Sans être fan de la Juve, je les crois au contraire capable de jouer un match ultra sérieux contre n'importe quel adversaire... et de le gagner. Leur collectif est impressionnant et repose moins sur des individualités que bien des équipes qui finiront en quart. Autrement dit gros potentiel défensif et des buts qui peuvent venir de partout.

Aujourd'hui par contre, j'ai trouvé qu'ils l'ont joué un peu trop facile, beaucoup trop de pertes de balles stupides et certains errements défensifs qui ne pardonneraient pas face à des équipes plus réalistes.
milanello44 Niveau : CFA
Message posté par TH-59
Je trouve que certains sont beaucoup trop optimiste.

Etant a fond pour Milan, la Juve, c'est franchement pas mon kiff, mais je ne peux qu'admettre qu'elle est forte, par ses individualités, et son collectif.

Par contre, ne me donnez pas 36 arguments ou ne m'insultez pas suite a ce que je vais dire, mais cette Juve si impressionante ne passera pas les 1/4, elle se retrouvera face a quelqu'un possedant un meilleur niveau, un meilleur mental, ou une meilleure experience. Je ne la trouve juste pas assez impressionante pour passer les 1/4, j'en mets ma main a couper, qu'elle ne les passera pas. Sauf si elle tombe sur le PSG bien sur.

Je vois tout de suite les gens me dirent que "mon Milan" ne tiendra pas face a la Juve... Je n'ai en aucun cas peur de la Juve, et je suis persuadé que Milan se qualifierait au profit de la Juve si un tel tirage se faisait.


@TH-59 Il faudrait déjà que Milan se qualifie pour qui il y est un tel tirage comme tu dit. Car la qualif au Camp Nou est loin d'être acquise malgré le bon résultat du match aller. Alors je ne m’avancerait pas sur ce sujet.
vinnyroma Niveau : CFA2
pour moi cette champions league est la plus ouverte depuis longtemps, le barça même si il se qualifie est beaucoup plus prenable, le real aussi est moins fort que ces deux dernières années, MU n'est plus là, le Bayern est fort mais attendons de la voir face à une équipe vraiment coriace.

conclusion : tout le monde a sa chance.
PierreSalich Niveau : District
Ce qui est marrant c'est qu'en ligue des champions, la Juve est l'inverse de ce qu'elle est en championnat. En série A, elle produit très souvent du beau jeu, dynamique, très varié, offensif... et les attaquants foirent un nombre incalculables d'occasions franches par match.

Là, elle se procure 5 ou 6 occases en 2 matchs, et elle plante 5 buts. Peut-être que c'est parce que l'adversaire était faible mais bon... C'est curieux.
Très gros collectif. Moi je les trouve assez impressionnants même si il leur manque un leader qui fasse accélérer le rythme et tuer le match. Ils sont souvent trop faciles et se reposent un peu trop sur leur solidité défensive. J'aimerais les voir plus emballer les matchs et se créer plus d'occasions. Mais ils sont forts. Assez d'accord sur Quagliarella. Pour moi c'est le plus fort devant, aussi technique que Vucinic mais plus tueur, aussi tueur que Matri mais plus technique. J'avais mis une grosse pièce sur lui cette saison et je suis assez déçu de le voir sur le banc
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 33