1. //
  2. //
  3. // Real/Barça (1-3)
  4. // Les notes

Trop facile pour Iniesta

Avoir un examen de 22h à 23h45, c’est dur. Le rater dans son propre bahut, c’est encore pire. Ce soir, au Lycée Santiago Bernabeu, si la plupart des élèves moteurs ont répondu présents, les parents du petit Ronaldo seront prochainement convoqués dans le bureau du proviseur. Le jeune Valdes lui, a tout simplement été exclu de l’établissement.

Modififié
5k 56
Real Madrid

Casillas (7) : Abandonné par ses camarades lors de l’atelier « défense » , le délégué de classe s’est rapidement plaint auprès du CPE. A empêché les siens de prendre une nouvelle manita. Priceless.

Marcelo (7) : Are you gonna go on my way ? A force de trop jouer les sosies de Lenny Kravitz, Marcelo a eu la réponse. La balle est venue sur son chemin, et a fini dans le but de San Iker. Elève très, très solide en défense, quoiqu’un peu trop turbulent.

Pepe (5) : Une première faute à la 35ème minute, qui nous aurait presque fait croire que Pepe avait pris en compte les remarques du premier trimestre. A reproché à Sanchez de plonger alors que celui-ci évitait un coup de pompe. +1 quand même, pour la fameuse technique du totem, qui a permis à CR7 d’avoir un coup-franc intéressant à gâcher.

Sergio Ramos (4) : Le vrai hooligan de la rencontre. De plus en plus mauvais, de plus en plus violent, au fur et à mesure que la défaite se profilait. Merci à ses chaussettes qui cachent son affreux tatouage.

Coentrao (1) : La biatch d’Iniesta, à 30 millions d’euros la passe. Comme son frère le Cointreau, il ne sert à rien, à part à flamber. Et il faudrait couper ces cheveux jaunes, aussi.

L.Diarra (5) : De l’envie, même un peu trop. Toujours aussi efficace à la récup, tête d’ampoule a commis beaucoup trop de fautes. Le Mou l’a sorti avant le carton rouge.

Xabi Alonso (5) : La victime préférée de ses camarades dans la cour de récréation. Celui qui a des trous dans tous ses pantalons, et des croûtes sur les genoux. Sinon, quand il est debout, il est bon.

Özil (4) : Fantomas. Peu de perte de balle certes, mais peu de mouvements utiles. A visiblement développé un amour du jeu vers l’arrière lors de son séjour madrilène. A cause d’un certain ZZ, peut-être. On avait pourtant dit à ses parents qu’Acadomia c’était de l’arnaque.

Di Maria (5) : Sur son côté droit, Ratatouille a essayé de cuisiner Abidal sans jamais vraiment l’inquiéter. Un mec qui ferme sa gueule quand Ronaldo l’oublie, mais qui l’ouvre quand Lassana Diarra tente une frappe. Victime.

Cristiano Ronaldo (2) : Ce n’est pas parce qu’on n’aime pas ses adversaires que l’on doit essayer de les dégommer à chaque coup-franc. Ballon d’or de la balle au prisonnier.

Benzema (7) : Le but le plus rapide de l’histoire du clasico. Un honneur qu’il a volé à Ronaldo. C’est peut-être pour ça que le Portugais a refusé chacune des offrandes de la Benz. A compris que le bavardage en classe passait mieux avec la main sur la bouche.

Kaka (5) : Un grand pont d’entrée de jeu, puis rien. Ah si, un corner aussi. La moyenne, parce qu’entrer à ce moment du match était le plus mauvais des cadeaux de Noël en avance.

Khedira (3) : Comme le nombre de ballons qu’il a touché.

Higuain (non noté) : Va se réveiller en sueur cette nuit, parce qu’il a raté le but qu’a mis Benzema dans un cauchemar. Rassure toi Gonzalo, tu l’aurais mis. Pas au bon endroit au bon moment, c’est tout.

FC Barcelone

Victor Valdes (0,5) : Probablement le seul joueur de tout l’effectif catalan à ne pas savoir assurer une passe. Le pire, c’est que Victor n’était pas rassasié en adrénaline. Du coup, il a recommencé. 0,5 parce que c’est évidemment plus humiliant qu’un simple 0.

Abidal (6) : Solide, Eric a fait ce qu’il sait faire, et l’a bien fait. Avec une petite pensée pour l’AS Monaco, évidemment.

Puyol (8) : Le cauchemar des attaquants madrilènes, qui s’attendaient à un duel avec Javier Mascherano. Toujours aussi solide, toujours aussi chevelu, cet ogre de Carles a mangé tous les petits enfants de la maison blanche.

Pique (7,5) : Le seul au-dessus de Stéphane Mbia, selon les dires du Camerounais. Ça vous classe un homme, quand même.

Dani Alves (7,5) : Correct en arrière droit, excellent en ailier droit. Son centre pour Fabregas est un modèle du genre. Même si ça devient lourd de le voir tous les week-ends.

Busquets (6,5) : Un as du vol à l’arrachée. Toujours bien placé, toujours prêt à démarrer. Pas assez de simulations cependant.

Fabregas (7) : Un homme de clichés. Un type qui a appris le toque à la Masia et le jeu de tête en Angleterre. Le nouveau numéro 9 du Barça.

Xavi (7) : S’il était parfait, il aurait dû planter de la tête. Du coup, il est juste excellent.

Iniesta (9) : Un sombrero dans son camp, des accélérations à n’en plus finir, et une humiliation/domestication : « Fabio, tu peux faire le chat, s’il te plait » ? « Miaou » . « Fabio, tu peux te mettre à quatre pattes, s’il te plait » ?

Messi (6,7) : Trois accélérations, trois buts. Allez savoir pourquoi. Sinon, c’est vrai : Leo a été assez moyen. La légende aurait aimé le voir prendre un rouge.

Sanchez (8) : Il aura fallu quatre mois à Guardiola pour transformer le funambule en joueur « Barça » . Très tranchant dans la profondeur, il a permis aux siens de revenir dans le match en inscrivant un but loin d’être évident. En revanche, il faut arrêter de floquer son prénom sur son maillot.

Keita (6) : Seydou avait envie de se battre. Ses coéquipiers l’ont calmé. Dommage.

David Villa (5) : Jean-Pascal risque de redevenir un simple agitateur.

Pedro (Non noté) : Utilisé par Guardiola pour faire un doigt d’honneur aux supporteurs madrilènes en sortant Iniesta.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Paul_101_Moro Niveau : District
Tres bons les notes; rien a dire.
Rigolos en plus, les coup sur Khedira sont bien marrants.
Ou c'est noté sur 9, ou faut m'expliquer comment Iniesta ne prend pas la note maximale sur un match comme ça.
Quoi? Il veut pas la donner à Dani? J'suis pas sur que le correcteur aurait relevé l'erreur.
Je suis globalement d'accord avec les notes, bel article avec un très bon sens de l'humour je trouve.

J'aurais mis une meilleure note à Busquets qui n'a rien raté. Seul devant la défense et défenseur central ensuite et avoir été aussi bon au Bernabeu contre le Real Madrid, je trouve que ça mérite un peu mieux, il est assez sous-côté. Le mec est un simulateur de première mais un putain de crack.
Miles Morales Niveau : DHR
J'aurais bien aime voir les notes du barça a la mi-temps...
J'aurais bien aime voir les notes du real a la mi-temps...

Ces notes d'un qatarlan de base sont biaisees car avant tout basees sur la performance du barça apres le but du 3-1, alors que le Real a rendu les armes, a cassé mentalement, puisque le match est fini sur la tete (reussie) de Fabregas. Il n'y a plus alors qu'une equipe sur le terrain. Faut savoir lire un match.

Le barça n'est devenu bon (cela dit y'avait plus personne en face, plus d'envie, ça aide forcement...) qu'apres le but du 3-1 et uniquement. Juste avant, quelques secondes avant, l'egalisation a 2-2 (incroyablemnt vendangée) etait plus que logique. Quant au 2-1, c'est sur un csc les cocos, faut pas s'enflammer (!) et depuis le retour des vestiaires le barça, meme s'il faisait tourner la balle, ne s'etait pas montre dangeureux. Pas une seule fois.

Les qatarlans devraient mettre un 10 a Ronaldo, et surtout le remercier, grace a lui et uniquement grace a lui, ils n'ont pas quitte le Bernabeu avec une manita. A 2-0, apres 25 minutes de jeu, le match etait plie et ça finissait en carnage.

Faut savoir relativiser.
lad
Miles Morales la "biatch tos number two" dans toute sa splendeur! Ahahah Comme quoi ça a dû te faire mal le commentaire de Swann qui a vu le même match que moi visiblement! ;-) Clair que son article est excellent de bout en bout et tous ses commentaires plus que drôles et pertinents, notamment concernant "Concentrão" à qui l'enfant lune à fait l'amour malgré toute la concentration dont il a pu faire preuve pour ne pas se faire humilier! Et Dieu sait que j'aime Fábio mais là il s'est fait marcher dessus!!! J'ai vraiment eu mal pour lui...
Impressionnant ce Barça malgré une entame de match plus que difficile par rapport au 5-0 de 2010 ou au 2-6 de 2009 en raison du pressing du Real Madrid qui n'a pas pu tenir sur la longueur...
Ben ouais Miles un match ça ne se joue pas sur une mi-temps et encore moins sur 25 minutes! lol
Ne serais-tu pas un peu de mauvaise foi ou tu crois vraiment ce que tu écris??? ;-)
Beaucoup d'humour certes, mais pour une analyse objective faudra repasser. Perso, j'ai trouvé que la force du barça a été de marquer lorsqu'on s'y attendait le moins, une réussite insolente à des moments clés qui à chaque fois a porté un coup de massue au Real. Le Real qui a excessivement péché dans la finition, deux ratages incroyables de CR, qui confirme qu'il manque cruellement de couilles le jour ou on en a besoin. Mais sinon à partir du 3eme but, il est clair que le match était fini, le Real n'y était plus mentalement, et c'est normal que le barça a pu asseoir sa domination et donner au match un air de sens unique, Mais faut pas se laisser tromper par ce semblant de supériorité, il n'aurait pas fallu grand chose pour que le scénario soit complètement différent, à 2-0 pour le Real, je ne vois pas le barça revenir. Tant pis pour les occaz ratés Ok, mais faut avouer que ça s'est joué à un coup du sort.Le Real n'était pas si loin que ça.
Le Barça a retrouvé de la maîtrise en repassant en 3-5-2 après le but du Benz. Il faudra bien le temps d'un mondial de clubs pour que le special five comprenne à quelle sauce tactique il s'est fait manger.
Pour une équipe qui se veut concurrencer Barcelone, et qui joue le titre en Espagne, c'est quand même super moche de lâcher un match ( comparable à une finale ) avec seulement deux buts de retard etet encore 25 minutes à jouer.
Le real n'a jamais vraiment dominé. Il s'est montré à la hauteur sur un peu moins d'une mi-temps, et puis c'est tout.
Magnifique punchline sur Coentrao.
Le truc du real qui "n'y était plus mentalement" me fait bizn marrer... C'est pas eux qui jouaient contre l'équipe qui a encaissé un but à la 20ème seconde?

Je prie pour qu'iks atomisent le barca prochainement parce que le balet des âmes en peine, ça craint... Et Morales qui parle de "relativiser"! Je peux mourrir en paix, je crois que j'ai tout vu.
Rempli de faues le post! Excusez-moi, je suis pas encore habitué à mon nouveau phone...
Je suis resté sur ma faim, j'aurais trouvé poilant de voir valdes se prendre un autre pion à force de jouer au c.. balle au pied!
Quelqu'un à des news de Coentraoninho ?

La greffe des reins s'est bien passé ?
Je n'ai pas trop compris la stratégie du Réal au moment où le Barça est passé en 3/4/3, c'était le moment de reprendre la main, en jouant sur les ailes et surtout dans la verticalité ; le Réal m'a semblé amorphe, peu réactif, je les croyais beaucoup plus forts que ça.
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Quid de la frappe de Kaka et l'arrêt de Valdes?
C'est con, Miles, tu payes les erreurs de tes posts précédents car tes écrits post-clasico sont corrects.

Je te rejoins sur beaucoup de choses. Ronaldo a foiré comme jamais. Le Real aurait du gagner. Barcelone a été froidement plus réaliste.
Ragondinho Niveau : CFA
Enorme Iniesta ! Sur le terrain et dans les commentaires...Mouarf !!
bon article mais j'ai jamais compris cette expression
"trop d'envie" cst quoi cette m---- on a jamais trop envie de se battre pour son club enfin bref dommage pour le Real va falloir encore progresser mais j'aurais aimé voir le match si ronaldo concretiser la balle de match..
Bohahahahah !!

C'est génial ce relativisme concernant la perf du Real durant les première minutes (secondes !!!???).

Vous avez vue l'intensité qu'ils ont mis la hargne (haine) que Mourinho leur inculque. Si après tout cela ils n'arrivent à rien, il faut se préparer a bien subir derrière car dans son travaille de sabotage le Barça excelle. Vous avez vu Iniesta en première période ??? Moi pas ! Est qu'est ce qu'il est arrivé à faire en deuxième !! Tout ce dont le Real n'était plus capable de le lui en empêcher.

Le Real joue gros avec ce pressing EXTREME dès l'entame de la rencontre ( ils ont passer la saicson à préparer ce match dans des petits entrainement face aux autres équipe de Liga (planète) en surjouant en première mettant et en lâchant complétement en seconde période à généralement 3, 4 ou 5 à 0. Ici face au Barça ça se paye cash si tu arrive à rien dans tes moment forts et un match ne finit pas à 25 minutes.
Pour une fois je suis d'accord avec Morales, truc de ouf. J'ai pas trouvé le match du Barça ouf, pire on les voit pas avant leur 2 premiers buts inscrits contre le cours du jeu. Si Ronaldo sort pas un match ridicule (et si Mourinho le laisse pas tout l'match dans l'attente d'un exploit sorti de nulle part) le Real aurait pus mettre une pouc sans que ce soit abusé (en tête l'immanquable tir sur à côté apres l'enorme taff de Benz et pas mal de ratés. Sinon niveau notes on peut repasser. Diarra sort un gros match avec quelques fautes en trop. Di Maria a beaucoup tenté mais pas mal vendangé, Marcelo sort pas un si gros match que ça et la technique de pressing du Real est très efficace mais injouable 90min, côté Barça, Valdes est vraiment une buse, Alves cisaille les jambes de ses adversaires mais on siffle pas faute, Cesc sort un gros match, Messi n'a absolument pas été bandant et mérite le rouge mais sa réput' le sauve, Sanchez est un vicelard et une grosse pleureuse, Cesc et Iniesta font des gros match... Bref match très décevant à partir de la 2e mi-temps.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Santa Klose gâte la Lazio
5k 56