1. //
  2. // Liste des Bleus

Trois hommes et un couloir

Un mois et demi après la finale de l’Euro perdue contre le Portugal au stade de France, l’équipe de France est de retour et se prépare tranquillement à commencer sa campagne de qualifications pour la Coupe du monde 2018. Entre certitudes et une question devenue centrale : qui va dévaler sur le couloir gauche des Bleus ?

Modififié
2k 28
Comme souvent, il sera sur son canapé, devant sa télé et va attendre. Layvin Kurzawa est catégorique : « J’ai l’habitude de ne pas y être. Donc si j’y suis, ce sera une grande satisfaction. » Il ne peut donc qu’y avoir une bonne surprise ou, au maximum, une déception de plus. Voilà maintenant près de deux ans qu’il est attendu, deux ans à se repasser les images de ses deux uniques sélections en équipe de France en novembre 2014. À cette époque, Kurzawa cavalait sur le côté gauche de l’AS Monaco, était titulaire dans son club et s’apprêtait à disputer quelques mois plus tard un quart de finale de C1 contre la Juventus (1-0, 0-0). Ce qui n’a pas changé en deux ans, c’est la concurrence. Lucas Digne était déjà là et Patrice Évra n’avait déjà plus rien à prouver pour pouvoir venir jouer le « Tonton » chez les Bleus. Aujourd’hui encore, ils sont trois pour deux places sur les fiches de Didier Deschamps même si les cartes ont été rebattues : au-delà du totem d’immunité accordé à Évra pour tout ce qu’il a apporté à l’EDF, Digne a filé au Barça, et Kurzawa a commencé à gratter une place de titulaire au PSG où il a déjà claqué trois buts lors des trois premières rencontres officielles de la saison. Alors, on fait quoi ?

Tonton flingué ?


Depuis le 10 juillet dernier, le temps a fait son job pour sécher la tristesse. Certaines images, elles, sont restées à l’heure où le recul permet d’établir un certain bilan dépoussiéré d’émotions. Que faut-il retenir de l’Euro de Patrice Évra ? Faut-il conserver davantage le poids du statut (80 sélections) à la copie des performances ? Oui, le championnat d’Europe livré par le défenseur de la Juventus a souvent inquiété dans son placement, son penalty concédé en ouverture contre la Roumanie (2-1), son coupé décalé contre l’Irlande et ses largesses contre l’Allemagne (2-0). Comme un cadre qui tient son rang, sans plus, et dont le cas est aujourd’hui débattu au-delà de son côté chef de troupe, ambianceur de soirée et grand frère. « Je pense qu'on peut retenir ces deux facettes, car il a parfaitement rempli le rôle de leader que lui avait assigné Didier Deschamps, pose Stéphane Moulin, l'entraîneur d'Angers. Après, je pense qu'il est temps de passer à autre chose maintenant. » Évra est l’un des hommes de confiance de Deschamps, cela ne changera probablement pas, et le sélectionneur sait aussi qu’il peut partir à la guerre avec celui qu’il a porté au plus haut niveau avec l’AS Monaco. Mais cela passe par des performances et un statut de titulaire. C’est une question de logique et de respect de parole, là où Deschamps avait préféré Digne à Kurzawa à cause du « manque de temps de jeu » de l’ancien Monégasque à Paris.

Kurzawa, le bouffeur d’espaces


Il faut donc regarder naturellement les alternatives. Qu’on se le dise, au-delà de ses performances, si Patrice Évra est encore là, c’est que l’alternance n’a pas encore vraiment fracturé la porte d’entrée. « On se retrouve avec deux joueurs, Digne et Kurzawa, qui vont se battre pour une place maintenant. Kurzawa est pour moi plus intéressant, c'était déjà mon choix avant l'Euro et il est maintenant devenu titulaire devant Maxwell, ce qui n'est pas rien. Il apporte davantage dans le jeu, même si les deux sont d'excellents contre-attaquants, il est costaud dans les duels, le jeu de tête et il est surtout décisif » , complète Moulin. Barré au PSG, plutôt costaud avec la Roma l’an dernier, Digne a été embarqué par Deschamps à l’Euro après la blessure au genou de Benoît Trémoulinas à Séville et qui n’apparaît aujourd’hui que comme un recours de dernière minute. Le voilà aujourd’hui à Barcelone où ses premières copies ont rassuré une presse espagnole hyper critique après son recrutement et sa présentation foirée au Camp Nou. Son statut le laisse donc arriver en pole, et ce, malgré la forme actuelle de Kurzawa qui souffre surtout de l’image laissée par son passé chez les Espoirs. On parle pourtant d’une simple erreur d’un gamin qui pourrait apporter un profil que les Bleus n’ont pas : excellent défenseur, utile à la construction, décisif et surtout gros bouffeur d’espaces. Didier Deschamps n’attendait plus que de le voir sur un terrain plutôt que sur un banc. C’est maintenant chose faite, reste à attendre les choix.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
Kurzawa mérite largement sa place !
Il serait bon pour Didier d'au moins essayer
Sur ses qualités intrinsèques Kurzawa est bien meilleur que Digne. Ce qui fait peur à la Desch' c'est son image écorné depuis le chambrage en espoirs. Faut lui dire qu'il n'a rien à gagner à rester avec Aurier H24 s'il veut éviter les scandales apportés par l'entourage du Sergio. Et oui 270 c'est pas chez toi Layvin et ceux qui en viennent veulent qu'une chose : se barrer.
Pour revenir au sujet, une EDF avec ses meileurs éléments doit voir Kurzawa titu et Tonton Pat' sur le banc pr remotiver et faire le lien entre la génération 98 du staff et les 2016 fan de booba et d'instagram. Je me demande bien à quoi ressemblera l'EDF quand ce dernier éléphant qu'est Evra s'en ira...
 //  08:45  //  Hooligan du Népal
Mouais, dire que Deschamps juge sur son passé en espoir je suis pas sûr.

Son capitaine officieux est le capitaine de l'EDF de 2010, alors s'il est assez bon, il n'en n'aura rien à battre DD
Note : 3
Kurzawa évidemment.
 //  08:48  //  Supporter des Pays-Bas
Note : -1
Il n'y aura aucun choix. Deschamps repartira avec Evra (son homme de main) et Digne (Barcelone power).

Sinon, dire que "l’alternance n’a pas encore vraiment fracturé la porte d’entrée", oui, mais encore une fois, quand le poste titulaire est verrouillé par un mec dont tu sais très bien que même viré de son club et sauf si amputation d'une jambe il sera titulaire, la concurrence peut s'appeler Kurzawa, Zambrotta ou R.Carlos, elle ne fera rien.

J'adorerais voir Trémoulinas titulaire et Kurzawa remplaçant.
Jean Culassec Niveau : CFA2
Kurzawa a pris son mal en patience l'année dernière, et cette année il commence à facturer des prestations de haute volée.
Il a le physique, la technique, la grinta.
J'ai du mal à comprendre en quoi Digne lui est supérieur, si ce n'est sur l'image lisse dont il jouit.
 //  09:04  //  Supporter de France
Je vois bien Kurzawa titulaire indéboulonnable avec Evra qui reste jusqu'en 2018 pour être le patron du vestiaire. Ca me plait.
Et on remercie Unai Emery d'avance
Je confirme pour le Kurz , il est meilleur a tout les niveaux que digne , apres niveaux def au psg ya quand meme un manque de concentration recurent.

Mais de toute evidence personne na sont talent en france atm.
Chenipan sauvage Niveau : District
Message posté par Jean Culassec
Kurzawa a pris son mal en patience l'année dernière, et cette année il commence à facturer des prestations de haute volée.
Il a le physique, la technique, la grinta.
J'ai du mal à comprendre en quoi Digne lui est supérieur, si ce n'est sur l'image lisse dont il jouit.


Sur la taille de son nez
 //  09:28  //  Aficionado de la Thaïlande
Si Kurzawa continue sur sa lancée, impossible de l'ignorer. Evra en sage du banc et du vestiaire, ca serait aussi très bien vu. Sportivement par contre il faudrait qu'il cède sa place, le plus tot sera le mieux, pour que justement on puisse avancer.

A part Sagna, y a qui a droite ? (grand silence...)
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
Message posté par Chenipan sauvage
Sur la taille de son nez


Et encore, vu qu'il s'est fait refaire le nez en arrivant au Barça !
Message posté par groin
Si Kurzawa continue sur sa lancée, impossible de l'ignorer. Evra en sage du banc et du vestiaire, ca serait aussi très bien vu. Sportivement par contre il faudrait qu'il cède sa place, le plus tot sera le mieux, pour que justement on puisse avancer.

A part Sagna, y a qui a droite ? (grand silence...)


Sidibé est le candidat le plus crédible à droite, il y a Corchia s'il se casse de Lille aussi. Il a encore un palier à franchir.

Mais Sidibé (qui a aussi une marge de progression à 24 ans) et j'aime bien son jeu, efficace généralement en défense et intéressant dans son apport offensif.

Lui et Kurzawa pourraient bien apporter aux Bleus ce que l'on n'a pas eu à l'Euro, à savoir des latéraux qui créent vraiment le surnombre !
Meme si tonton pat est un bon ambianceur, il va être en bout de course en 2018. Amener un mec de 37-38ans qui ne pourra pas assurer à son poste en cas de pépin. C est pas la folie... il faudra progressivement le faire sortir du groupe quitte a le prendre dans le staff.

A droite, il faut espérer que Sidibé explose à monaco. Sinon, il faut espérer une révélation cette année (Corchia qui se montre enfin au niveau que tout le monde espère?).
Meme si tonton pat est un bon ambianceur, il va être en bout de course en 2018. Amener un mec de 37-38ans qui ne pourra pas assurer à son poste en cas de pépin et qui n a pas fait un centre depuis 2005 en edf. C est pas la folie... il faudra progressivement le faire sortir du groupe quitte a le prendre dans le staff.

A droite, il faut espérer que Sidibé explose à monaco. Sinon, il faut espérer une révélation cette année (Corchia qui se montre enfin au niveau que tout le monde espère?).
Gros Noblois Niveau : CFA2
Kurz est incontestablement le meilleur des 3, après il a quand même un QI de poulpe et un comportement de gros teubé, qui ne doivent emballer la Desch
zinczinc78 Niveau : CFA
Oublier Poundjé dans cet article, c'est au mieux une faute professionnelle, au pire de la malhonnêteté intellectuelle..
Tonton devrait prendre sa retraite internationale allez hop !
Note : 1
Message posté par Gros Noblois
Kurz est incontestablement le meilleur des 3, après il a quand même un QI de poulpe et un comportement de gros teubé, qui ne doivent emballer la Desch


Ouais, après il a pas fait de gros dérapage non plus. Un chambrage mal venu qu'il s'est pris en retour en pleine tronche et qui a dû lui faire la bite.
Deschamps prend évidemment le comportement des mecs en considération et tu as raison sur ce point, mais on ne l'a pas entendu l'an dernier, il a bossé et a pris le temps de jeu qu'on lui donnait sans moufter. Je trouve ça un peu dur de lui coller cette étiquette de branleur de bas niveau bien qu'il ne soit pas l'inventeur du fil à couper le beurre.

Griezmann a fait de la merde en son temps (virée en taxi avec les espoirs..) et Deschamps l'a rappelé. C'est le talent qui a parlé. En attendant Ben Yedder !
touchefresh Niveau : CFA
 //  10:06  //  Passionné du Paris S-G
Message posté par groin
Si Kurzawa continue sur sa lancée, impossible de l'ignorer. Evra en sage du banc et du vestiaire, ca serait aussi très bien vu. Sportivement par contre il faudrait qu'il cède sa place, le plus tot sera le mieux, pour que justement on puisse avancer.

A part Sagna, y a qui a droite ? (grand silence...)


Sidibé semble parfait pour prendre ce poste mais c'est vrai que derrière ... Corchia je n'y crois plus trop, ça fait genre 4 ans qu'il n'a pas progressé, je dirais même qu'il régresse déjà. Sabaly avait fait une saison intéressante à Nantes là saison dernière, faut voir s'il confirme cette année à Bordeaux (et vu le niveau de la défense, ça va être dur!)

Sinon tu peux replacer un défenseur central ou un milieu défensif (Schneiderlin, tu veux être rappelé?)
Tant Evra fait un début d'Euro à chier, tant parler de ses "largesses" contre l'Allemagne c'est de la mauvaise foi totale! Il était toujours à 1vs2 avec le cul entre 2 chaises parce que Payet était perdu.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 28