Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Arsenal-Chelsea (3-0)

Trois coups de canon ridiculisent les Blues

Arsenal n'a mis qu'une mi-temps à détruire Chelsea, en marquant trois fois en quarante minutes. S'ils ont montré beaucoup de bonnes choses, les Gunners ont également pu compter sur une défense adverse au fond du trou.

Modififié

Arsenal 3-0 Chelsea

Buts : Sánchez (11e), Walcott (14e), Özil (40e)

Si l'on doit montrer tout ce qu'il ne faut pas faire à des défenseurs dans les écoles de football, la vidéo est déjà toute trouvée. Il suffit de diffuser la première mi-temps de cet Arsenal-Chelsea et de demander aux enfants de regarder les hommes habillés en bleu. Quoique cette précision ne serait pas utile. Actuellement, Chelsea est tellement fébrile derrière qu'il faudrait être aveugle et sourd pour ne pas s'en faire la réflexion. Entre bourdes personnelles, défaut de placement ou manque de talent, les Blues regroupent tous les défauts d'une défense à la rue.

Alors, quand il y a des attaquants pas trop mauvais en face, les filets tremblent. Aujourd'hui, ils ont vibré trois fois... en quarante minutes. Autant dire que le match était déjà plié à la pause. Cette défaite, la deuxième d'affilée en Premier League pour Antonio Conte, confirme les craintes : Chelsea n'a pas changé. On pourrait même dire que c'est pire que la saison dernière. Avec cette humiliation, la bande de Diego Costa dégringole à la 8e place, alors que les Canonniers, très séduisants, s'installent sur le podium, à cinq points du leader Manchester City.

Courtois bientôt en dépression


Après un mois à essayer Oscar, sans grande réussite, Conte titularise enfin Fàbregas à sa place. Ce qui ne résout pas ses problèmes de défense. Loin de là. Avec Giroud sur le banc, Arsenal mène déjà 2-0 au bout d'un quart d'heure. Comme d'habitude, la ligne arrière des Blues est à la ramasse totale. Sur l'ouverture du score, Cahill réalise sa 92e boulette de la saison en ratant sa passe en retrait. Qu'il est loin, le temps où José Mourinho enquillait les 1-0 avec un John Terry monstrueux. La vitesse des ailiers Walcott et Iwobi fait mal à leurs adversaires. Très mal. Kanté et Matić sont dès lors condamnés à multiplier les fautes pour couper le jeu.


Même Azpilicueta, d'ordinaire plutôt serein, se montre catastrophique. Il faut dire que jouer à côté de David Luiz est tout sauf un cadeau actuellement. Le troisième pion est symptomatique de la partie : les Gunners mènent parfaitement une contre-attaque, conclue de superbe manière par Özil, pendant que les Blues sont en retard sur tous les duels, à commencer par Kanté qui se fait littéralement fumer par le milieu allemand. Les défenseurs de Chelsea se transforment en plots dans la zone décisive. 3-0 alors que la mi-temps n'a pas été sifflée : la messe est dite.

Arsenal n'est plus une victime


Il faut noter que les locaux sont particulièrement inspirés. En plus d'être réalistes. En appuyant sur l'accélérateur dès les premières minutes, en exerçant un pressing assez intelligent, Arsenal donne une leçon tactique à Conte. Dur à avaler. Wenger, qui n'avait gagné qu'un seul match lors des onze dernières confrontations face aux Blues, a dû potasser ses fiches. Avant même l'heure de jeu, Fàbregas fait les frais de cette prestation désastreuse en étant remplacé par Alonso, un latéral gauche. C'est dire si Conte redoute la force de frappe rouge. Avec un peu plus de réussite, le résultat aurait d'ailleurs pu s'avérer plus sévère. Pendant ce temps-là, Čech a pu faire sa sieste.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 6 heures Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 21
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
    Hier à 17:45 Leeds enchaîne 18