1. //
  2. //
  3. // Incidents Trocadéro

Trocadéro : les procès se poursuivent plus sereinement

Vendredi dernier, trois nouveaux ultras du PSG sont passés devant le Tribunal de grande instance de Paris, suite aux incidents du Trocadéro lors de la célébration du titre du PSG. On a assisté à l'audience, qui s'est déroulée dans un climat serein.

Modififié
Vendredi 14 juin s'est tenue, au Tribunal de grande instance de Paris, la suite des procès des ultras soupçonnés d'être impliqués dans les violences du Trocadéro, lors de la désormais fameuse fête organisée par le PSG pour célébrer son premier titre de champion depuis près de 20 ans. Sur place, So Foot a pu constater que, contrairement au premier procès de neuf autres ultras le 5 juin dernier, l'ambiance était cette fois-ci beaucoup plus sereine. L'audience ayant été renvoyée à plus tard, les trois prévenus sont sortis libres du tribunal, sans mandat de dépôt ni contrôle judiciaire.

Dans la 23e chambre du tribunal correctionnel de Paris, le président de séance se permet un trait d'humour. Ne parvenant pas à mettre la main sur le dossier de l'un des trois accusés assis dans le box, il voit déjà les gros titres du Canard Enchaîné l'accusant de ne prêter que peu d'attention aux enquêtes sociales des prévenus. L'ambiance sereine qui règne en ce vendredi 14 juin dans la salle d'audience du TGI de Paris contraste fortement avec celle, pesante, qui enveloppait cette même salle une semaine plus tôt, lors du premier procès des ultras du PSG. Les trois jeunes hommes assis dans le box sont accusés d'avoir pris part aux violences commises contre les forces de l'ordre et les agents de sécurité lors d'une célébration du titre de champion de France du PSG qui vira à l'émeute.

Pendant l'audition, les trois supporters parisiens ont admis leur présence au Trocadéro lors des festivités. En revanche, un seul d'entre eux reconnaît les faits qui lui sont reprochés, à savoir un jet de projectile en direction des agents de sécurité. Tous ont un casier judiciaire, même si les faits qui leur sont reprochés datent d'il y a quelques années et s'ils ne sont pas très graves (par exemple, une condamnation pour possession de fumigènes dans une enceinte sportive). Un seul a été condamné pour vol, en 2006. En tout cas, ces antécédents judiciaires ne semblent pas être de nature à stigmatiser ces trois individus aux yeux de la justice. Une première victoire pour les avocats de la défense.

Une vidéo qui fait débat

L'avocat de l'un des prévenus prend alors la parole et demande l'autorisation du président pour diffuser une vidéo sur laquelle « on voit très clairement un steward jeter une barrière sur les supporters parisiens.  » Cette vidéo n'était pas présente dans le montage effectué par les forces de police lors du premier procès des ultras. Or, selon Maître Mechin, l'avocat du supporter parisien, cette vidéo «  de bonne qualité » montre «  un moment clé  » du début des échauffourées, «  contradictoire avec les témoignages des policiers et des stewards » . Comme lors de l'audience du 5 juin, les accusés et leurs avocats remettent ainsi en cause la crédibilité des accusations puisque émanant, selon eux, de personnes impliquées dans le début des incidents. Avec cette vidéo, Maître Mechin entend prouver que les heurts entre les ultras, déployant une bâche « virage Auteuil » , et les stewards de la compagnie de sécurité privée présente ce jour-là, ont été déclenchés par ces derniers et non l'inverse.

Le président fait alors part de sa surprise de ne pas avoir été tenu informé de cette requête plus tôt. Les aléas de la comparution immédiate et la cadence infernale des procédures n'y sont pas étrangers. Alors que Maître Mechin est sur le point d'avoir gain de cause, l'ordinateur portable en main, prêt à diffuser la vidéo, une de ses consœurs évoque la nécessité de revoir toutes les images présentées à la cour par les policiers. Face à ces différentes requêtes, le président décide de renvoyer le procès à une date ultérieure ce qui pourrait signifier pour les accusés une incarcération en attendant la date du nouveau procès.


Des réquisitions clémentes


Le président prend ensuite connaissance des enquêtes sociales menées au sujet des trois personnes présentes dans le box. Bien insérés dans la société, professionnellement et familialement, ces jeunes gens sont loin de l'image de casseurs mise en avant dans les médias. Un constat unanimement partagé dans la salle, jusqu'au procureur lui-même qui qualifie les prévenus de personnes « relativement insérées et stables » . On est à des années-lumière de l'ambiance « extrêmement pesante et accusatoire » , selon les dires de Maître Mechin, du procès précédent. Vendredi, il n'a jamais été question de l'appartenance de ces trois hommes au mouvement ultra lié au Paris Saint-Germain.

Le procureur de la République prend ensuite la parole. Ses réquisitions sont à l'image de cette audience, tempérées. Il réclame simplement une interdiction de quitter le territoire d'Île-de-France jusqu'à la prochaine audience qui aura sans doute lieu d'ici quelques semaines. Les avocats trouvent ces réquisitions satisfaisantes « même si l'interdiction de quitter la région paraît excessive au vu du profil des accusés » , ajoute le troisième avocat de la défense. Des accusés qui n'ont d'ailleurs fait preuve d'aucune réticence à se rendre devant la justice pour répondre des actes qui leur sont reprochés, ce qui montre bien que les interpellations musclées précédentes n'étaient pas forcément nécessaires.

Un nouveau procès pour faire la lumière sur l'enchaînement des faits ?

Au terme de la plaidoirie des avocats et après avoir fait le tour de la situation des prévenus, le constat qui s'impose est que la gravité présumée du dossier perd finalement de sa consistance, au moins pour les trois personnes présentes devant le tribunal ce jour-là. Contrairement à la semaine précédente, les débats se sont déroulés dans une ambiance apaisée. « Le jour et la nuit  » confirme Maître Mechin. Cela se vérifie à l'heure des conclusions du président. Les trois supporters sortent du tribunal libres, sans mandat de dépôt ni contrôle judiciaire, « une chose rare lors d'un procès en comparution immédiate  » , poursuit Maître Mechin.

Lors du prochain procès, les avocats pourront diffuser les vidéos demandées. Elles permettront peut-être d'éclairer l'enchaînement des évènements du Trocadéro sous un jour nouveau. En tout cas, le déroulement de cette audience prouve qu'il est possible de traiter ce sujet sans précipitation et stigmatisation a priori des supporters. Les sanctions envers les individus reconnus coupables n'auront que plus de poids si elles interviennent après une procédure équilibrée.

Par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


La Justice travaille en effet beaucoup plus sereinement quand la pression politique et journalistique ne se fait pas sentir, si seulement ça pouvait être toujours le cas...
Dostoievski Niveau : CFA2
Tout à fait d'accord. La justice est nettement plus efficace quand les médias populistes et la politique ne s'en mêle pas. Une justice efficace est une justice indépendante.
Une question : c'est avec de la crème solaire ou de l'autobronzant qu'ils se paluchent au TGI ? Parce que passer toute une aprem sur un type qui a balancé un projectile envers un agent, le tout pour reporter l'audience...
C'est surtout le côté "hystérique" de la surmediatisation qui pose problème.
Mais pour le reste et sauf exception, une audience est publique et les gens ont le droit de savoir ce qui se passe.
Maintenant, ça reste le principe et il a été établi avant les mass media, le net et l info en continue...
En tous les cas, l article est très intéressant en ce sens qu il montre bien qu une fois qu on a nourri la bête médiatique, elle regarde ailleurs, évitant ainsi d analyser et de réfléchir de manière complexe à une situation. Regrettable pour le moins.
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Je vous trouve dur envers le système judiciaire pour le coup. Il fait son taf et plutôt bien car les enjeux politiques ou médiatiques sont toujours présents même si légèrement moins pressants.
Sérieux, je trouve qu'il faut une certaine pudeur dans ce genre de propos quand on voit ce qui se passe de l'autre côté de la méditerranée.
Les pouvoirs et outils judiciaires sont toujours perfectibles. Ils peuvent être totalement à revoir parfois..et ce n'est pas le cas chez nous.
@ Pascal Pierre : Certes il y a pire ailleurs (il y a toujours pire ailleurs de toute façon), mais le procès précédant était quand même une belle mascarade, une parmi tant d'autres lorsqu'il s'agit d'affaires ultra-médiatisées (désolé pour le jeu de mots) et je pense que ce n'est pas parce qu'il y a pire ailleurs qu'il faut passer ça sous silence ...
Pascal Pierre Niveau : Loisir
@Freezy : finalement, tout rentrera dans l'ordre grâce au système judiciaire. C'est tout ce qu'il y a à retenir pour moi.
Message posté par Pascal Pierre
Je vous trouve dur envers le système judiciaire pour le coup. Il fait son taf et plutôt bien car les enjeux politiques ou médiatiques sont toujours présents même si légèrement moins pressants.
Sérieux, je trouve qu'il faut une certaine pudeur dans ce genre de propos quand on voit ce qui se passe de l'autre côté de la méditerranée.
Les pouvoirs et outils judiciaires sont toujours perfectibles. Ils peuvent être totalement à revoir parfois..et ce n'est pas le cas chez nous.


Y a malheureusement pas beaucoup de raisons d etre optimiste.
Bien sûr, ça reste la france donc y a un minimum.
Cela dit, même sans entrer dans le détail et en m appuyant sur l article, je note qu on sur de la comparution immédiate.
Quelle monstruosité en tant que telle.
Un jour, un gus a dit que certaines infractions, dont la matérialité ne semblait pas faire de doute (sic) devaient pouvoir être jugées dans la minute, sans possibilité (ou presque) de prendre connaissance des pièces adverses, de réfléchir à sa défense etc...c était particulièrement prégnant lors de l espèce de la semaine dernière.
Et on accepte ça pour des considérations pécuniaires car, sans même parler d instruction (qui n interviennent quasiment jamais en correctionnelle), ça permet d enquiller, de passer à d autres affaires, de soulager le role.
Désolant, le système crève du manque de fric et d un manque de direction générale patent. Et ça risque pas d aller mieux.
C'est quand même bizarre que les images du stadier qui envoie la barrière en direction des supp n'aient pas été diffusées lors des précédents procès.
Après, pour moi, la responsabilité incombe aux dirigeants du PSG, à la LFP et à l'organisation générale de l'événement qui ont voulu absolument organiser la remise du trophée au Trocadéro. Surtout, la lenteur avec laquelle est arrivée la délégation, les personnes présentes se sont fortement impatientées avant l'arrivée. Les Ultras sont arrivés, eux ne sont pas forcément les plus violents. Par contre, les casseurs, eux, sont par définition violents et sont venus pour ça.
@ Pascal Pierre : Tout dépend de ce que tu entends par "rentrer dans l'ordre" ...
Parce que condamner c'est bien, mais comprendre les causes c'est mieux ...
Or les responsabilités de la PPP, du PSG, des stewards, et plus généralement des pouvoirs publics, on va pouvoir attendre un moment avant que le système judiciaire daigne s'en occuper ...
Sans ce souci d'équité il n'y a malheureusement pas de raison de croire que les choses rentreront dans l'ordre ...
tout n'est pas rentré dans l'ordre puisque des gars sont toujours en prison sans avoir pu préparer une bonne défense et présenter la vidéo où on voit clairement le stewart balancer la barrière!
mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11
mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4