En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e journée
  3. // ManUnited/Chelsea (0-0)

Triste choc à Old Trafford

Le choc entre Manchester United et Chelsea n'a pas eu lieu. Blues et Red Devils se neutralisent au terme d'un match nul sans relief et décevant (0-0). United a tenté, mais Chelsea et José Mourinho n'avaient visiblement pas envie de jouer.

Modififié
Manchester United - Chelsea : 0-0

Le fameux round d'observation aura duré 60 minutes. Une longue heure durant laquelle Manchester United et Chelsea se sont regardés dans le blanc de l'œil, se demandant ce que l'autre allait faire et quand il allait le faire. Mais ce moment n'est jamais venu. Il aurait pu, dans la dernière demi-heure, lorsque la fatigue est arrivée et que les espaces se sont créés... mais non. On annonçait un duel de prestige entre deux des équipes les plus efficaces du Vieux Continent, on a au moins eu le droit à une démonstration défensive des deux côtés. Fidèle à lui-même, José Mourinho était là où on ne l'attendait pas. Le Portugais a innové en alignant un onze sans véritable numéro neuf, fermant ainsi la rencontre. Pablo Correa likes this.

45 minutes sans saveur

Le cul entre deux chaises, c'est un peu la situation dans laquelle se trouve Wayne Rooney actuellement. Si vous étiez dans une grotte ces dernières semaines, on va faire court : l'Anglais veut quitter Manchester. United a dit non et Rooney a boudé. Chelsea a fait deux offres. United a redit non et Rooney a reboudé. Pour ajouter un peu plus de piment au feuilleton de l'été, David Moyes a décidé d'aligner d'entrée son attaquant face aux Blues. Histoire de montrer qu'il n'a pas l'intention de lâcher son avant-centre. D'avant-centre, José Mourinho, lui, a décidé de s'en passer, plaçant Schürrle en pointe et Torres sur le banc. Un choix tactique pour un bataille rangée. Les deux favoris au titre s'observent et se jaugent. Se donnent des coups aussi, mais ne montrent finalement pas grand-chose. On joue à celui qui craquera le premier, celui qui trouvera l'espace qui changera tout. En vain. Poussé par Old Trafford, United passe la vitesse supérieure, mais ni Van Persie, deux fois, ni Wayne Rooney n'arrivent à trouver la faille. À défaut de trouver de la profondeur, Blues et Red Devils enchaînent les passes latérales. À droite, puis à gauche. Puis à nouveau à droite. Le ballon tourne et endort Old Trafford. Lassé, José Mourinho se dirige, lui, déjà vers les vestiaires.

Le strict minimum pour Chelsea


Ragaillardis par la pause, les supporters mancuniens réclament du jeu. Les hommes de David Moyes s’exécutent et le match s’entrouvre. Pas avare d'efforts, Antonio Valencia enchaîne les débordements sur son aile droite tandis que Patrice Évra fait de même côté gauche. Comme en fin de première période, les Red Devils jouent plus haut, mettent la pression, mais se heurtent à un mur bleu. Rooney avait pourtant trouvé la faille en servant Welbeck dans la surface, mais ce dernier frappe au-dessus. À leur tour, les Blues réagissent et trouvent l'espace. Servi par Hazard, Schürrle, signalé hors-jeu, s'échappe et frappe sur la barre. Une demi-frayeur pour David Moyes et ses joueurs qui ne seront jamais réellement mis en danger par Lampard et sa bande. Histoire de verrouiller encore un peu la rencontre, José Mourinho fait entrer Obi Mikel. Les Blues étaient venus chercher le nul, ils repartent avec. David Moyes, lui, garde Wayne Rooney. C'est déjà ça.

Résultats et classement de Premier League

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 60 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8 mardi 20 février Ronaldinho se lance dans la musique 12