1. //
  2. //
  3. // GROUPE F
  4. // BORDEAUX/FRANCFORT (0-1)

Triaud : « Nous jouons en marchant »

Modififié
0 50
En se faisant battre à domicile par l’Eintracht Francfort (1-0) jeudi, les Girondins ont signé en beauté leur élimination en Europa League. Et peu de temps après le coup de sifflet final, les joueurs ont réagi. Surtout à ce qu’a dit Jean-Louis Triaud à leur sujet.

« C'est heureusement terminé, car j'en ai marre d'assister à des matchs comme ça. C'est à l'image de leur public et du nôtre... Nous jouons à deux à l’heure et en face, des joueurs ont montré de l’enthousiasme et du tonus, a déclaré le boss bordelais. Nous, nous jouons en marchant, un peu plon-plon. Nous sommes incapables de poser un défi physique, a-t-il poursuivi. Ce qui est arrivé à la fin était prévisible (le but, 83e, ndlr). Une équipe mal classée du championnat allemand a un autre comportement qu’une équipe moyenne en France. [...] De toute façon, on n'a pas fait un seul match satisfaisant dans cette Coupe d'Europe. [...] On ne peut pas dire que les garçons n'ont pas couru, mais ils l'ont fait à deux à l'heure. Quand on a un coup franc, on met un quart d'heure pour ramasser la balle... Les autres, ils ont l'envie, le tonus... Nous, c'est une équipe de retraités. »

Forcément, ça vexe. Tout en reconnaissant « ne pas avoir mérité » de se qualifier, certains joueurs ont répondu à JLT. « Le président a dit qu’on avait joué « plan-plan » ? Je ne suis pas d’accord avec lui, a lâché Henri Saivet. C’est une réaction qu’il a peut-être eue à chaud, mais non, on a beaucoup couru, tenté des choses et essayé de marquer… Mais le gardien nous a sorti deux ou trois occasions. Je ne pense pas que nous nous soyons relâchés ; on s’est donné à fond et on a fait du mieux qu’on pouvait. »

« Je ne suis pas d’accord avec lui, même si c’est vrai qu’on a manqué un peu de folie en termes de jeu offensif en première période (…), a ajouté Ludovic Obraniak. Après, je peux comprendre la déception d’un président qui a envie que son équipe soit en Coupe d’Europe, mais de là à dire "plan-plan", je ne crois pas non plus. »

Alors, plan-plan ou plon-plon ? Faudrait se mettre d’accord. LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ImperialAsiatikMen Niveau : District
Comme d'ab Jean Louis tu es a contre temps. Le match de ce week end contre Rennes était imbuvable, exaspérant footbalistiquement parlant avec des joueurs qui ont marché tout le match et incapables d'alligner 3 passes d'affilées. Et là ça aurait été justifié d'ouvrir ta gueule.

Mais hier soir le match est différent, l'envie on l'avait, les joueurs ont courrus. J'ai vue des super matchs de la part de Belay et Rolan notamment, percutants et créateurs. Le gros faible d'hier c'est ce manque de réalisme devant provoqué par l'absence d'un vrai buteur qu'on demande depuis maintenant 3 ans ! Diabaté c'est un mirage, 7 buts oui, il est capable d'en mettre c'est clair mais putain combien lui faut il d'actions pour les mettres au fond ! Refait venir Cavenaghi mon chère Jean Louis et tu vera que le réalisme sera de retour. Enfin bref, encore une fois, tu es a contre temps incapable de faire la bonne analyse au bon moment. Ca devient navrant, tu es un boulet pour ce club, ternissant son image depuis trop longtemps maintenant.
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Bordeaux, la fantasmagorie du foot.

Aussi sexy qu'une pu-pute des Crystal girls.
J'ai rarement vu un président autant défoncer ses propres joueurs de manière aussi injustifiée et hypocrite...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 50