Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Triaud ne lâche rien sur Zidane

Modififié
Comme chaque année, Jean-Louis Triaud convoque la presse en fin de saison, pour tirer un bilan de l’exercice écoulé. Et ce lundi, le boss bordelais n’a pas manqué d’honorer le rendez-vous. Devant un parterre de journalistes venus de la France entière pour entendre le nom du successeur de Francis Gillot à la tête de l’équipe, il a fait du… Triaud ! Le show habituel, quoi.

Conscient de l’effervescence suscitée, le président a décliné la séance (de cinquante minutes) en trois thèmes : clôturer la relation presse/club par une « réunion courtoise et un cocktail amical » , « saluer le départ de Francis Gillot » et « la performance » de celui-ci – malgré une année de contrat encore en cours – et, enfin, dresser « un bilan sportif de la saison » , plutôt « mitigé » …

Mais problème : les médias n’étaient pas venus pour ça. Pas de chance, donc, puisque J.L.T. n’a pas livré un seul mot sur le sujet. Fidèle à lui-même, il a brouillé les pistes en se montrant sympa et roublard. Et sans quasiment prononcer le nom de Zinedine Zidane. La preuve :

« Il va falloir recruter un entraîneur, et je sais que c’est une question qui motive essentiellement votre présence, mais je vais vous répondre gentiment que vous êtes venus pour rien… Parce qu’aujourd’hui, je ne vous dirai rien, a-t-il lancé aux plumitifs. Et je trouve ça légitime, car je ne sais pas pourquoi on devrait vous faire participer au quotidien à nos réflexions, nos contacts, ajoutait-il, ferme. C’est un domaine dans lequel on doit travailler et être discret. Le jour où nous aurons abouti, nous ne manquerons pas de vous convier pour vous faire prendre connaissance de notre choix. »

Mais il n’a pas oublié de détailler un autre profil de coach, histoire d’enfumer tout le monde : « Pour changer un peu du cadre traditionnel français, pourquoi pas un entraîneur étranger qui aurait fait ses preuves, qui parle forcément français et qui pourrait apporter un regard et un œil nouveau sur notre football, parce que parfois, on a un peu l’impression de tourner en rond… »


Claudio Ranieri appréciera…
LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Paulo Bento débarqué de son club chinois il y a 2 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 3
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
CDM : La liste des 23 Grecs