Triaud fume Arsenal

0 0
Lundi après-midi, Jean-Louis Triaud est monté au créneau, et comme pour conjurer le mauvais sort qui s'est abattu sur son équipe en deuxième partie de saison, il a dressé un état des lieux au cours d'une conférence de presse tenue au Haillan. Où le cas Marouane Chamakh n'a pas manqué d'être passé au crible...

« Je crois que Marouane a été très mal entouré, a indiqué le président girondin. C'est un garçon généreux, disponible, amical, mais je pense qu'il a été très mal conseillé. Son départ du club et la façon dont ça s'est passé ne me conviennent pas du tout. »

Une décision qui a du mal à passer, donc. « Je garderai toujours beaucoup d'affection et je serai toujours là pour lui, moi, Jean-Louis Triaud, s'il a besoin que je l'aide. Mais le président du club que je suis n'acceptera jamais son départ, vu les conditions dans lesquelles cela s'est passé, a-t-il déclaré, un brin amer. Je pense qu'il aurait pu faire autrement. Je lui souhaite pour autant beaucoup de réussite dans son futur club. »

Et la prochaine destination n'est autre qu'Arsenal, un vieil ennemi administratif. « Je m'amuse à constater que depuis que je suis président de ce club, il y a eu deux départs compliqués : ceux de Sylvain Wiltord et Marouane Chamakh, a rappelé le dirigeant aquitain. Et comme par hasard, tous les deux ont choisi Arsenal... Je n'en tire pas de conclusion, j'en fais juste la remarque. »

Jean-Louis Triaud, un vrai gunner, toujours prêt à dégainer...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Planus, deuxième couche
0 0