Triaud et « l’orthodoxie » financière

Modififié
0 0
Jean-Louis Triaud « rêve de se renforcer » au mercato, mais si l’on ne séduit pas les gros groupes financiers étrangers, il y a peu de chances pour que le fantasme prenne concrètement le pas sur la réalité.

« Il faut avoir les moyens pour recruter, et ce n’est pas notre cas, tranche ferme le président bordelais. Nous avons cette année le challenge de se rapprocher de l’équilibre financier. Vous avez vu ce qui est arrivé au club de Málaga… Tôt ou tard, ça pend au nez de plusieurs clubs en Europe et à quelques clubs français, explique-t-il. Il y a des règles, il va falloir les respecter, entrer dans une orthodoxie financière, puis retrouver l’équilibre. »

Voici donc la politique des Girondins : « C’est un objectif majeur. J’attends une réaction de mon collectif, et quand on joue à domicile face à des équipes à notre portée, normalement, il n’y a pas besoin d’aller chercher Lionel Messi pour les battre. »

Non, mais avec « des coups à la Obraniak » , ça pourrait de nouveau être possible…
LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0