En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. //
  4. // Interview

Triaud : « En plus, Debuchy est sympa »

Contrairement à cet été, Jean-Louis Triaud n'est pas allé pêcher lors du dernier jour du mercato. Mais le président bordelais a tout de même ramené quatre beaux poissons, pour combler les départs de Saivet et Khazri, et les blessures de Sertic et Carrasso.

Modififié
Bordeaux vient de recruter Mauro Arambarri, Malcom, Paul Bernardoni et Mathieu Debuchy. Alors, heureux ?
On voulait ces quatre joueurs, on les a eus. Maintenant, on va voir.

En dehors de Debuchy, prêté, il s'agit de très jeunes joueurs. Bordeaux est condamné à faire des paris ?
Oui, bien sûr. Vous savez, quand tout le monde est certain du talent d'un jeune étranger, cela veut dire qu'il est déjà inaccessible pour un club comme Bordeaux. Donc il faut savoir anticiper.

Du coup, cela donne un côté aléatoire au recrutement ?
Un recrutement est toujours aléatoire, même si on réduit au maximum la prise de risque. On les a quand même beaucoup suivis, en les observant souvent. Mais même avec un joueur expérimenté, il y a toujours un risque.

Vous avez regardé, ou écouté, les émissions qui avaient pour thème « Est-ce que Bordeaux fait n'importe quoi » , avant la fin du mercato ?
Je n'écoute pas ces trucs. Il y a longtemps que cela ne m'intéresse plus. Il faut faire de l'audience. Si j'étais responsable d'une de ces émissions, ou d'un service de sports de presse écrite, je serais peut-être pire qu'eux, pour vendre.


Vous avez déclaré que Mathieu Debuchy était « une opportunité qui ne se rate pas » . Vous cherchiez tout de même à recruter un arrière droit ?
Non, pas vraiment. On a deux défenseurs centraux sur le carreau, mais qui vont revenir prochainement. Un qui est suspendu et blessé (Pallois), et l'autre qui a subi une petite intervention il y a trois semaines (Pablo). Ce qui veut dire que Guilbert, qui est à la base un latéral droit, pouvait récupérer sa place. Et il y a un point d'interrogation sur Milan Gajić, le Serbe champion du monde U20, qu'on a recruté cet été. On le trouvait curieux à l'entraînement, il avait l'air de se retenir. Après investigation, il nous a avoué qu'il avait très mal au pied. Et on s'est aperçu qu'il avait une fracture de fatigue. Le gamin voulait tellement jouer qu'il ne disait rien. Résultat des courses, on ne sait pas jusqu'à quand il est arrêté. Mais lui aussi va bien finir par revenir. Donc on s'était dit que recruter un arrière droit n'était pas la priorité. Mais bon, une opportunité comme Debuchy... En plus, le garçon est sympa, expérimenté, et a consenti à faire des efforts financiers pour jouer. Tout cela donne encore plus envie de le recruter.

Quelle part du salaire de Debuchy est pris en charge par Bordeaux ?
Arsenal ne paye rien. Il a accepté une baisse de rémunération, dont les détails ne vous regardent pas.

Dans quel état se trouve Lamine Sané ? Il est toujours motivé, après avoir autant souhaité partir ?
On peut avoir envie de partir, sans pour autant être mal où on est. Il voulait voir autre chose, cela ne s'est pas fait, il est bordelais à cent pour cent.


Lors de ses dernières apparitions, il ne semblait pas très concerné...
Il a joué avec une petite gêne au genou, rien de bien méchant, mais cela l'a un peu handicapé.

Vous le sentez très déçu ?
Non. Il a un salaire très correct, dans un club qu'il aime, donc il n'y a pas de souci. Rester à Bordeaux n'est pas une punition.

Depuis quelques saisons, Bordeaux fait l'essentiel de son recrutement en hiver. Quel est l'intérêt de cette stratégie ?
L'intérêt, c'est qu'il y a eu des départs cet hiver, et pas l'été dernier. Parce que l'été dernier, la presse soulignait le nombre de joueurs qui étaient partis, mais j'ai du mal à me souvenir de qui elle parlait. Parce qu'il n'y a pas grand monde qui était parti, que je sache, en dehors de départs à la retraite de garçons qui jouaient peu (Planus, Faubert). Le seul départ marquant avait été celui de Mariano. Ensuite, nous avons été très handicapés par les blessures. En fait, on remplace Sertic, Carrasso, Saivet et Khazri par ces quatre arrivées. On peut appeler ça une logique mathématique.

Que s'est-il passé avec Jérôme Bonnissel, l'ancien responsable de la cellule de recrutement, qui a quitté le club en plein mercato ?
Rien qui mérite que l'on s'y attarde. Nous avons mis un terme à son expérience d'un commun accord.


Il ne s'entendait pas avec Willy Sagnol ?
Ce sont des décisions internes, qui n'ont pas besoin d'être commentées.

Le contrat de Cheick Diabaté prend fin en juin prochain. Vous allez le prolonger ?
Nous lui avons fait une proposition de prolongation il y a longtemps, elle ne lui convenait pas. Pour l'instant, il est au club, et on aura le temps d'en reparler.


Propos recueillis par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17