En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Primera Division
  3. // River Plate/Boca Juniors (2-2)

Trezeguet critiqué

Modififié
Le premier superclasico ne sera probablement pas le dernier de David Trezeguet. Comme le titre Olé, la mère du Franco-Argentin a assuré que son fils restera à River Plate la saison prochaine et qu’il ira ainsi au bout de son contrat.

Et ce malgré le manque de réussite actuelle du capitaine du Millonario. Face à Boca, Trezeguet a été utile dans son jeu en déviation en première mi-temps, et à l’origine du but de Mora, meilleur joueur du match. Mais l’égalisation xeneize vient d’une frappe contrée de l’ancien buteur de la Juve, qui semblait pourtant avoir l’occasion de temporiser.

Si Almeyda a reconnu qu’il n’avait pas la condition physique et la confiance d’il y a quelques mois, Cristian Fabbiani, passé par le club en 2009 et aujourd’hui joueur moyen de deuxième division argentine, n’y va pas par quatre chemins. « Qu’est-ce qu’il a fait de plus que moi en Primera ? Je l’ai vu 20 minutes pendant le clasico et je me suis dit : regarde-le, quand je pense que moi les supporters m’insultaient… Il a joué une Coupe du Monde, sur la dernière action, il doit être capable de conserver le ballon  » , s’est-il laissé aller sur Deporvox.

Oui, enfin l’un a joué à Cluj et au Betar Jerusalem, et l’autre a disputé trois Coupes du Monde et marqué l’histoire de la Juve.


LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9