1. // Coupe du monde 2014
  2. // Fiction

Trente ans après, ils reviennent sur leur Coupe du monde 2014

Que retiendra-t-on de la Coupe du monde 2014 au Brésil ? Il y a le palmarès et les résultats qu'on consultera sur une page wikipédia pour se rafraîchir la mémoire. Et puis il y a ces moments qui marquent et sont appelés à rester dans l'imaginaire collectif. Embarquez dans notre DeLorean, direction 2044, les principaux intéressés témoignent.

Modififié
84 34

Karim Benzema et les prémices de l'arbitrage vidéo

Alors que la FIFA vient de valider l'idée d'un détecteur de mensonge instantané qui permettra de savoir immédiatement si un joueur ment quand il assure ne pas avoir plongé pour obtenir un penalty, le vice-président du Real, Karim Benzema, évoque avec nostalgie le but qu'il a marqué contre le Honduras avec la complicité d'un gardien infortuné. « À l'époque, je n'ai pas tout de suite compris qu'il s'agissait d'un moment historique, explique le meilleur buteur de l'Euro 2016 et Ballon d'Or cette même année. Pour moi, c'était juste le but qui nous permettait de mener 2-0. Je me souviens qu'il y a eu comme un temps de latence. Personne ne savait si l'arbitre l'avait validé ou pas. À l'époque, nous étions au début de l'arbitrage vidéo. La offside technologie n'existait pas encore par exemple. Quand je parle de cette époque avec mes joueurs au Real, les mecs me traitent de dinosaure. Eh oui, j'ai connu une époque où le ballon pouvait entrer d'un mètre sans que l'arbitre ne s'en rende compte. Une autre époque. »

Youtube

Luis Suárez et sa morsure

Prison de Montevideo été 2044, Luis Suárez termine de purger une peine de cinq ans de prison pour avoir mordu un policier qui avait eu le tort de lui signaler qu'il roulait à contresens et sans permis dans les rues de la capitale uruguayenne. À 57 ans, l'ancien triple vainqueur de la Ligue des champions avec le FC Barcelone commence à trouver le temps long. Heureusement, il peut compter sur un ami de longue date : Giorgio Chiellini. « Giorgio a fait le déplacement le mois dernier depuis l'Italie. Beaucoup d'amis se sont détournés de moi, mais pas lui. Vous n'allez pas le croire, mais on a discuté pour la première fois de cette histoire de morsure. En quatre ans à Monaco, on ne l'avait jamais évoquée. Je lui ai avoué pourquoi je l'avais mordu. Il a compris et m'a dit de ne pas me torturer pour ça. Mais je préfère que cela reste entre nous. Entre hommes. Entre amis pour la vie. »

Neymar et les « six minutes » de Belo Horizonte

23e, 24e, 26e, 29e. Le 8 juillet 2014 au stade do Mineirão, le Brésil coule en six minutes face à l'Allemagne. Six minutes pour quatre gifles qui reste un trauma national toujours pas cautérisé. Trente ans après, la Seleção regarde toujours de loin cette sixième étoile. Pire encore, elle traîne sa misère à la dernière place des qualifications de la zone Amsud-Concacaf après une nouvelle défaite face au Salvador. « On n'a pas tout de suite compris que ce 7-1 marquait le déclin de notre football, on parlait encore d'un accident alors qu'il s'agissait juste du début de la fin, analyse le député Neymar Junior, qui demande une nouvelle fois que les dirigeants de la CBF soient traduits devant la justice. On a expliqué la défaite par un trop plein d'émotion par rapport à ma blessure. Non, c'était juste le football qui venait nous prévenir qu'on devait changer, nous réformer en profondeur. On n'a pas voulu écouter. On en paye les conséquences. On a raté 2022, 2030, 2038 et on peut déjà faire une croix sur 2046. Si des pays comme l'Allemagne et l'Italie nous ont dépassés au palmarès, c'est entièrement de notre faute. On aurait dû le comprendre ce jour-là. »

Tim Krul et le secret de Louis van Gaal

A priori, Monsieur Krul a tout du parfait retraité néerlandais installé en Dordogne : une ferme 100% éco-responsable, trois vélos fonctionnant à l'énergie solaire et une production foie gras garantie sans gavage. Mais ce que ses voisins et amis ignorent, c'est que cet homme discret a écrit trente ans plus tôt l'une des pages les plus insolites de l'histoire de la Coupe du monde. « Même si j'ai gagné deux Premier League avec Newcastle, je sais que mon nom restera toujours associé à cette séance de tirs au but face au Costa Rica. À l'époque, c'était révolutionnaire, personne n'avait encore un gardien spécifique pour les pénos. On a dit que j'étais un spécialiste de l'exercice. N'importe quoi. J'avais dû en arrêter deux ou trois à tout casser. Van Gaal voulait surtout créer le doute chez les Costariciens. Et je vais vous faire une confidence. Au départ, il avait même pensé mettre un joueur dans les cages. La veille, Robben a enfilé les gants pour une série. Il a même arrêté le tir de Sneijder. Wesley a prétexté qu'Arjen n'était pas sur la ligne et qu'il fallait retirer. Les deux ont commencé à s'engueuler et Wesley a menacé de ne pas jouer le lendemain. Du coup, le coach a préféré renoncer à l'idée. Arjen est venu à la ferme il n'y a pas longtemps et il m'a dit : « Tim, je suis persuadé que si van Gaal m'avait laissé dans les buts, j'aurais fait aussi bien que toi. » J'ai laissé parler. C'est Arjen, vous savez.  »

Youtube


Par Alexandre Pedro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Excellente idée, bien rédigé et très marrant ! Limite un peu trop court cet article ;)
Ca commence à faire beaucoup.

Vous allez embrayer sur "Et si le mondial 2014 c'était joué sur mars...", "Tu sais que tu aimes le jaune quand..." et "Le 11 types des policiers à l'extérieur des stades" ?
Bien vu et assez drôle, même s'il y a une certaine part de vrai dans ce qui attend le Brésil. Peut-être pas 30 ans à attendre une sixième étoile, mais un destin d'outsider à l'argentine ou (pire) à l'uruguayenne si leur Fédération ne se réforme pas en profondeur. Là aussi, ce sont les Allemands qui ont donné l'exemple en adoptant le modèle français de formation en 2000 quand leur football était en chute libre. On a commencé à voir les résultats en 2006, on les voit à plein maintenant. Le Brésil en aura-t-il le courage ?
LibidoPostToxico Niveau : National
Note : 16
"avec mes 21 buts en 4 coupe du monde, j'ai effectivement marqué l'histoire d cette competition, j'ai mis la barre tres haut... En meme temps c'est normal je suis allemand, je suis programme pour gagner" ~ Thomas Mûller, Selectionneur de la Manschaft en 2044
Les mecs (so foot). Partez en vacances ;)
Nous sommes tous nostalgiques.
Les mecs (so foot). Partez en vacances ;)
Nous sommes tous nostalgiques.
Vraiment sympa, mais perso j'aurai bien vu un paragraphe sur Higuain. Un mec vivant dans le trou du cul du monde pour que personne ne lui reparle de son occasion manquée en finale ainsi que de sa joie sur le but hors-jeu. Au bord de la dépression, ne trouvant de réconfort que dans la gnôle et son élevage de moutons: "A l'époque on m'appelait pepita, aujourd'hui on m'évite comme un moustique porteur du chikungunya".
J'étais à deux doigts de critiquer mais en fait j'ai lu l'article et je l'ai trouvé drôle.
N'empêche, (juste pour la forme), c'est relou à force les articles imaginaires bidons.
Perso j'attends toujours une bonne grosse enquête sur Luzenac, sur Lens. Pas 5 lignes copié-collées de France Football. Ah et puis expliquez nous pourquoi Valbuena va partir au Dynamo!! Putain, ce mec s'est fait tellement descendre toute sa vie (qu'il est devenu petit? non!) qu'il n'a plus aucune estime de lui même. Franchement il mérite mieux. Au minimum un Valence ou un Liverpool, merde!
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Bien joué les mecs, vraiment bien joué ;) un peu bâtard avec le Brésil j'avoue, mais peut-être pas si éloigné de la réalité, on le saura que dans 30 ans.
où est la décla de messi, le meilleur joueur du tournoi ? ^^
Note : 1
Message posté par g-g-g
Bien vu et assez drôle, même s'il y a une certaine part de vrai dans ce qui attend le Brésil. Peut-être pas 30 ans à attendre une sixième étoile, mais un destin d'outsider à l'argentine ou (pire) à l'uruguayenne si leur Fédération ne se réforme pas en profondeur. Là aussi, ce sont les Allemands qui ont donné l'exemple en adoptant le modèle français de formation en 2000 quand leur football était en chute libre. On a commencé à voir les résultats en 2006, on les voit à plein maintenant. Le Brésil en aura-t-il le courage ?



Ouais bon en même temps l'Uruguay avec ses 3 millions d'habitants c'est quand même un cas à part. Ils dépendent toujours de l'émergence de 2/3 supers joueurs mais tu peux pas leur reprocher de pas toujours être là. Ce qu'ils ont fait ces 5 dernières années c'est déjà extraordinaire. Mes excuses s'il existe réellement des problèmes dans leur fédération que j'ignorerais.

Sortir Recoba, Forlan, Cavani,Suarez rien que sur ces 15 dernières années et pour les joueurs offensifs c'est pas la Bretagne qui le ferait avec son nombre d'habitants comparables
BEST ARTICLE EVER.

J'en veux d'autres du coup !
Sympa, bcp d'imagination.
Par contre pour que Newcastle remporte 2 titres il aurait fallu rajouter entre deux paranthèses qu'ils avaient renoncé à recruter L1 !
Ouaich Buch' Niveau : DHR
Et guivarch, Toulalan, Le Lan.... c'est du caca ?
Ouaich Buch' Niveau : DHR
Et Higuain aussi au passage tiens ....
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Suis-je le seul à qui Danny Blind m'a fait penser à Sméagol pré-Anneau? Genre peinard dans sa barque en train de pêcher des perches?
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
A priori, Monsieur Krul a tout du parfait retraité néerlandais installé en Dordogne : une ferme 100% éco-responsable, trois vélos fonctionnant à l'énergie solaire et une production foie gras garantie sans gavage.


C'est pour ce genre d'attaques cordiales gratuites que je suis So Foot sur internet.

Foutus hollandais ^^
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Je vais vous faire une confidence. Au départ, il avait même pensé mettre un joueur dans les cages. La veille, Robben a enfilé les gants pour une série. Il a même arrêté le tir de Sneijder. Wesley a prétexté qu'Arjen n'était pas sur la ligne et qu'il fallait retirer. Les deux ont commencé à s'engueuler et Wesley a menacé de ne pas jouer le lendemain. Du coup, le coach a préféré renoncer à l'idée. Arjen est venu à la ferme il n'y a pas longtemps et il m'a dit : "Tim, je suis persuadé que si Van Gaal m'avait laissé dans les buts, j'aurais fait aussi bien que toi." J'ai laissé parler. C'est Arjen, vous savez.


Arrêtez de faire de moi une groupie s'il vous plaît. Normalement c'est Quincy Jones et Etienne de Crécy qui provoquent ça.

Putain cette inspiration ha ha ha, avouez vous êtes à moitié raides quand vous rédigez ça
Putin d'article de génies haha! J'aurais voulu que ce soit plus long aussi!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
84 34